MISSI DOMINICI

Ahmed Charai : l’Alliance transatlantique inefficace face à l’Empire du Milieu

Soixante-quatorze ans après la conférence de Yalta, ayant réuni les Présidents, américain Roosevelt, britannique Churchill et soviétique Staline pour préparer l’après 2ème guerre mondiale, trois conférences se sont succédées durant ce mois de février 2019 à savoir : le Sommet de Varsovie, le Sommet de Sotchi et le Sommet de Munich sur la Sécurité. Trois rencontres de très haut niveau qui ont dévoilé au monde entier les divergences profondes qui séparent et minent les relations entre les grandes puissances. Devant le flux considérable d’informations contradictoires que continue de diffuser chacune des parties prenantes, un climat d’inquiétude s’est installé depuis, de par le monde, jetant l’ombre grandissante d’un avenir incertain et dangereux, un monde au bord d’un conflit majeur au coeur de l’Europe, au Moyen Orient et en Amérique latine.

Au #MSC2019 de Munich, un marocain a pu observer de près les coulisses de la conférence qui a été le théâtre de confrontation entre l’Europe et l’administration Trump. Il s’agit d’Ahmed Charai, patron de presse et membre de prestigieux think-tanks américains,- le dernier en date qu’il ait rejoint est le prestigieux International Crisis Group (IGG)-. Il livre une analyse qu’il a publiée dans les colonnes de la célèbre revue américaine, The National Interest, où il apporte quelques clés de lectures pour tenter d’y voir un peu plus clair dans la cacophonie ambiante. Et il n’ira pas de main morte. Pour Ahmed Charai, « L’Europe est lilliputienne et, même unie, elle ne peut retenir un Gulliver déterminé comme la Russie ». Elle est, à ses yeux, incapable de rivaliser avec la puissance militaire américaine. Quand à la Russie, malgré sa puissance de feu, elle ne dispose que d’une petite économie et d’une faible influence culturelle. Enfin, Ahmed Charai va relever un fait majeur: ni Varsovie, ni Munich n’ont été capables de mettre sur la table le véritable casse-tête, qui n’est autre que celui de l’Empire du Milieu, la Chine.

Lire ici

Posted on

Maroc – Iran : Pourparlers politiques

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Amir Abdellahyane, est actuellement en visite au Maroc, où il aura des entretiens avec plusieurs responsables gouvernementaux. Accompagné de l’ambassadeur d’Iran à Rabat, il a été reçu, aujourd’hui, par M’Barka Bouaida, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération avec laquelle il a passé en… Lire ici

Posted on

Rabat-Moscou : du « corridor vert » au « corridor de sécurité »

Au moment où presqu’aucune information n’a filtré de ses entretiens au Maroc avec le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et le ministre du Commerce et de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, c’est à la télévision de son pays que s’est confié le vice-ministre russe de  l’industrie et du commerce, Victor Evtuhov sur les détails de sa… Lire ici

Posted on

Muhammad bin Nayef Prince héritier d’Arabie saoudite lance son compte twitter

Après le Roi Salman, le prince Al-Walid ben Talal, c’est autour du prince héritier, Muhammad bin Nayef, à ouvrir le 05 Avril 2016 un compte twitter. Une présence qui coïncide avec la tempête médiatique des Panama Papers. بسم الله ندشّن حسابنا الشخصي على تويتر لتعزيز التواصل مع كافة أبناء مجتمعنا الكريم بما يحقق تطلعات خادم الحرمين الشريفين لخدمة… Lire ici

Posted on

La Revue de Presse Intelligente cablée par @OEF75

Cause Nationale Even Polisario-friendly people like Jacob Mundy & Theofilopoulou are stunned by Ban Ki-Moon’s moves  – read more Khadija Mohsen-Finan : les camps du Polisario peuvent être un vivier pour Daech, vous avez une population aguerrie, oisive, sans perspective d’avenir et qui maîtrise très bien le terrain – Lire la suite Mhamed Boucetta a confié… Lire ici

Posted on

Lobbying : 40 congressmen américains soutiennent le Maroc contre Ban Ki-Moon

La première chaîne nationale marocaine – Al Aoula- a annoncé, dans son journal principal du soir, que 40 sénateurs américains ont dénoncé les propos du Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon sur le Sahara. L’usage du terme occupation pour qualifier le recouvrement des provinces du sud par le Maroc, constituent des faits sans précédents… Lire ici

Posted on

Le Qatar réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara

Doha – L’Etat du Qatar a réaffirmé, mardi, son soutien à la marocanité du Sahara et son appui à l’initiative sérieuse, réaliste et crédible d’autonomie des provinces du sud proposée par le Royaume comme base de négociation à toute solution pour mettre un terme au conflit du Sahara marocain. Lire ici

Facebook
Allez en Haut de la page