Entreprises

Opération Marhaba 2021 : la RAM met les petits plats dans les grands

/

Une fois n’est pas coutume, la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a fait preuve d’une réactivité déconcertante, à l’annonce des très hautes instructions du Roi Mohammed VI à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport, pour faciliter le retour des MRE au pays à des prix abordables. Abdelhamid Addou, PDG de la compagnie a en effet annoncé peu après la diffusion du communiqué du Cabinet royal, un plan tarifaire exceptionnel qui prend en compte les destinations et le nombre de membres de la famille. Plus surprenant, ce plan tarifaire est d’ores et déjà implémenté dans le système de la RAM.

M. Addou a sur ses épaules la lourde responsabilité de déployer la volonté royale, celle d’accueillir dans les meilleurs conditions nos compatriotes, tout en gérant les contraintes des règles sanitaires, l’écoute des passagers, la gestion des ressources humaines et surtout l’optimisation des pertes financières.

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé, dimanche, dans un communiqué publié par la MAP, la mise en place d’un dispositif qu’elle qualifie d’«exceptionnel» et d’«historique» pour faciliter le déplacement des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en période d’Eté et ce, en application aux hautes instructions du Roi Mohammed VI.

«La compagnie nationale renforce son programme de vols et propose des prix très accessibles aux membres de la communauté marocaine établie à l’étranger. Ces offres ont été étudiées pour mettre en place une grille tarifaire exceptionnelle qui varie en fonction des destinations et du nombre de membres de la famille», indique RAM dans un communiqué.

Plan tarifaire de la période allant du 15 juin au 30 septembre 2021:

Destination Europe (hors Russie et Turquie) :

Famille de 4 membres et + : Billet aller-retour à 97 euros TTC par passager

Famille de 3 membres : Billet aller-retour à 120 euros TTC par passager

Famille de 2 membres ou passager seul : Billet aller-retour à 150 euros TTC par passager

Destination Amérique du Nord :

Famille de 3 membres et + : Billet aller-retour à 500 euros TTC par passager

Famille de 2 membres ou passager seul : Billet aller-retour à 600 euros TTC par passager

Destination Afrique, Turquie et Russie :

Famille de 3 membres et + : Billet aller-retour à 240 euros TTC par passager

Famille de 2 membres ou passager seul : Billet aller-retour à 300 euros TTC par passager

Destination Tunisie :

Famille de 3 membres et + : Billet aller-retour à 120 euros TTC par passager

Famille de 2 membres ou passager seul : Billet aller-retour à 150 euros TTC par passager

Destination Egypte :

Famille de 3 membres et + : Billet aller-retour à 150 euros TTC par passager

Famille de 2 membres ou passager seul : Billet aller-retour à 200 euros TTC par passager

Plan tarifaire disponible ce dimanche 13 juin

Dans son communiqué, la RAM indique que ces tarifs sont valables uniquement pour les billets achetés à compter de ce dimanche 13 juin et pour les vols opérés au départ de l’étranger et pendant la période allant du 15 juin au 30 septembre 2021.

Les vols sont désormais disponibles à la vente sur le site internet de la compagnie nationale (www.royalairmaroc.com) et à travers ses centres d’appel, ses agences commerciales ainsi que le réseau de distribution habituel, précise la même source.

Tariq Sijilmassi met le paquet pour l’entreprenariat agricole dans le milieu rural

//

Key points

  • Le Crédit Agricole du Maroc, présidé par Tariq Sijilmassi, est le premier partenaire financier de la nouvelle stratégie agricole «Génération Green».
  • «Génération Green 2020-2030» est une stratégie qui capitalise sur les éléments de succès du Plan Maroc Vert (PMV) qui a pris fin en 2020, et vise à combler les différents dysfonctionnements constatés dans la mise en œuvre du PMV.
  • «Génération Green» donne une grande importance à l’agriculture solidaire visant les jeunes dans le monde rural, les petits exploitants, la femme rurale et la population dans les zones enclavées ou montagneuses.
  • Mobilisé pour accompagner la dynamique engendrée par la stratégie Génération Green et appuyer de manière opérationnelle son déploiement, le Groupe Crédit Agricole du Maroc lance deux actions phares pour promouvoir l’entreprenariat agricole en milieu rural et apporter l’appui nécessaire aux agriculteurs.
  • Actions 1: Lancement du programme national d’accompagnement et d’appui aux jeunes entrepreneurs agricoles dans le milieu rural en partenariat avec l’ONCA.
  • Actions 2: Lancement d’un nouveau parcours digital dédié au règlement des redevances de l’ORMVAG via la plateforme digitale agricole du CAM.

Que se passe-t-il :

Premier partenaire financier de la nouvelle stratégie agricole «Génération Green», le Groupe Crédit Agricole du Maroc rappelle dans un communiqué sa mobilisation auprès de ses partenaires pour promouvoir l’entreprenariat agricole en milieu rural et apporter l’appui nécessaire aux agriculteurs. La banque des agriculteurs annonce par la même occasion le lancement de deux actions phares :

  • Programme national d’accompagnement et d’appui aux jeunes entrepreneurs agricoles dans le milieu rural en partenariat avec l’ONCA;
  • Nouveau parcours digital dédié au règlement des redevances de l’ORMVAG via la plateforme digitale agricole du CAM.

Programme National d’Accompagnement et d’Appui aux jeunes entrepreneurs agricoles dans le milieu rural

Fruit d’un partenariat entre l’Office National du Conseil Agricole (ONCA) et le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), ce programme s’inscrit dans le cadre du déploiement de Génération Green 2020-2030 notamment son volet relatif à l’élément humain et le conseil agricole. Il a pour objectif d’accompagner les jeunes entrepreneurs agricoles et d’assurer l’insertion professionnelle des jeunes ruraux, à travers :

  • Un accompagnement financier spécifique adapté aux besoins des porteurs de projets;
  • Un accompagnement non financier à travers le conseil, l’encadrement, la formation et la mise à leur disposition de l’expertise des partenaires.

A ce titre la CAM a mis en place une offre de financement dédiée. Laquelle offre s’inscrit dans le cadre du programme national Al Moustatmir Al Qaraoui porté par le CAM ainsi que celui du programme Intelaka lancé par le Roi Mohammed VI.

Le programme, dont la 1ère étape a eu lieu le 25 mai au niveau de la commune Ain El Orma à Meknès, concerne l’ensemble des régions du Maroc et se déroulera d’ici à fin juin. Il réunira, à chaque étape, les jeunes entrepreneurs quel que soit le degré de maturité de leurs projets afin de les orienter, les encadrer et leur apporter les financements nécessaires favorisant ainsi, in fine, l’éclosion de la classe moyenne rurale.

Ainsi, grâce à la collaboration entre le CAM et l’ONCA, les porteurs de projet peuvent bénéficier d’un accompagnement complet alliant :

  • Crédit bancaire et financement aux conditions avantageuses du programme AMAQ;
  • Appui technique, encadrement et expertise.

Nouveau parcours digital dédié au règlement des redevances de l’ORMVAG via la plateforme digitale agricole du CAM

Le Crédit Agricole du Maroc ( CAM) a co-construit avec l’Office Régionale de Mise en Valeur Agricole du Gharb (ORMVAG) un parcours 100% digital dédié à l’Agriculteur qui répond au mieux à ses besoins.

Après premières briques déjà mises en places, ce nouveau parcours numérique dédié au volet paiement vient enrichir la plateforme digitale agricole de la CAM, construite autour de l’application gratuite « Imtiazat-e ».

L’Agriculteur peut désormais régler automatiquement ses redevances liées à la consommation d’eau d’irrigation, en toute simplicité, en faveur de l’ORMVAG sans avoir à se déplacer dans les Agences de recouvrement qui peuvent se trouver à 30 ou 40 km dans la Région du Gharb.

«Combinant ergonomie et praticité, le parcours conçu offre aux agriculteurs la possibilité de vivre une expérience inédite en tant que professionnels du secteur agricole et s’inscrit dans le cadre du projet national de paiement électronique», souligne le communiqué de la CAM.

D’autres parcours sont en cours de finalisation épousant ainsi la volonté de notre pays d’exploiter la digitalisation pour créer de la valeur pour les populations du monde rural et agricole, conclut la même source.

« Imtiazat-e » l’appli qui transforme la relation Agriculteur-Banque

« Imtiazat-e » est une application mobile gratuite, téléchargeable sur Google Play, développée par le Crédit Agricole du Maroc et qui permet aux agriculteurs de gérer leurs activités à tout moment et en toute autonomie.

« Imtiazat-e » permet, entre autres :

  • la consultation des consulter comptes,
  • le renouvellement des crédits à court terme, le suivi des subventions de l’état dans le cadre du Fonds de Développement Agricole (FDA),
  • la souscription à l’Assurance Multirisque Climatique,
  • l’initiation d’une demande de financement des intrants (semence et engrais…),
  • le déblocage du financement auprès du fournisseur directement,
  • le règlement automatiquement ses achats auprès de SONACOS,
  • le suivi des engagements chez le Crédit Agricole du Maroc ainsi que les règlements fournisseurs.

Tanger Med est désormais le 1er port à conteneurs dans le bassin méditerranéen

/

Key points

  • Tonnage global traité en progression de + 23%
  • Trafic conteneurs, du vrac liquide et du vrac solide en augmentation à deux chiffres
  • Trafic maritimes, passagers et camions impacté par le contexte sanitaire

TMSA a publié ce lundi 25 janvier, les chiffres des activités portuaires à Tanger Med de l’année écoulée. Hormis le trafic passager, véhicules, maritime impacté par la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus, l’ensemble des activités du complexe portuaires ont affiché une croissance soutenue durant l’année 2020. Une performance qui a permis à Tanger Med de consacrer sa position en tant que premier port à conteneurs dans le bassin méditerranéen.

Les chiffres

Tonnage global traité

Le tonnage global traité durant l’année échue est de 81 millions de tonnes soit une progression de + 23% par rapport à 2019. le port Tanger Med traite à lui seul près de 47 % de l’ensemble du tonnage portuaire du Royaume.

Activité conteneurs cartonne

Un total de 5 771 221 conteneurs evp* a été manutentionné au sein du complexe portuaire Tanger Med en 2020 soit une progression importante de +20 % par rapport à 2019.

Ce trafic confirme désormais la position de Tanger Med comme étant le premier port à conteneurs dans le bassin méditerranéen.

L’activité de «Bunkering» propulse le trafic du vrac liquide en hausse de +26%

Le trafic du vrac liquide a connu une croissance de +26% par rapport à l’année 2019, annonce TMSA. Il a enregistré un trafic total de 7 968 485 tonnes d’hydrocarbures traitées.

Une croissance due principalement à l’activité de Bunkering (Soutage) au profit des navires transitant par le détroit de Gibraltar, qui a généré un trafic de près de 1,6 millions de tonnes.

Trafic maritime en baisse de 32%

Durant l’année 2020, un total de 9 702 navires ont accosté au port Tanger Med en baisse de 32% par rapport à 2019 à cause de la forte diminution des escales maritimes des navires passagers et rouliers.

Toutefois, nuance TMSA, un total de 4 306 navires de commerce ont fait escale à Tanger Med en 2020, en croissance de + 10 % comparé à 2019. De même, 916 navires méga ships (+290 m) ont accosté à Tanger Med, en hausse de +14% par rapport à 2019.

Crise sanitaire impacte le trafic des passagers et des véhicules

TMSA a constaté une baisse de -75% du transit des passagers par le port de Tanger Med en 2020. L’agence rappelé que l’activité a été a été suspendue depuis le mois de Mars 2020 en raison de la fermeture des frontières due à la crise sanitaire, puis a légèrement repris au mois de Juin 2020 dans le strict respect des mesures sanitaires.

Un cumul de 701 599 passagers a transité par le port Tanger Med en 2020.

Le trafic maritime a enregistré une baisse de 32% par rapport à 2019 à cause de la forte diminution des escales maritimes des navires passagers et rouliers. Un total de 9 702 navires ont accosté au port Tanger Med en 2020.

Par ailleurs, en raison de la baisse des ventes de véhicules en Europe et par le ralentissement de la production automobile de Renault et PSA durant la période (Mars – Mai) le trafic des véhicules a baissé de -28% par rapport à l’année dernière.