fbpx

Playlist Spotify d’Albares : «Cantar, bailar y vivir en Paz»

Partager

Il n’est pas commun pour un ministre des affaires étrangères de choisir, pour note de fin d’une visite officielle, de partager une playlist Spotify. Du moins, pas dans les temps qui courent. C’est pourtant ce qu’a fait José Manuel Albares à l’issue d’un périple de trois jours qui l’a emmené à Rabat, Nouakchott et Dakar. Sa playlist, comprenant 15 titres, est composée, pour le tiers, d’artistes marocains, avec des noms tels que Hatim Ammor, Asma Lmnawar et ElGrandeToto.

Barack Obama a instauré la tradition de partager ses goûts musicaux et littéraires. Une stratégie de communication d’un leader politique qui cherche à maintenir sa réputation de président cool, branché, cultivé et qui a du flow.

Ce samedi 16 décembre, de retour du Sénégal où il a clôturé un voyage officiel, entamé par le Maroc puis la Mauritanie, le ministre des affaires étrangères espagnol, José Manuel Albares, a partagé sur son compte X (Ex-Twitter), une playlist musicale qu’il a créée sur son compte personnel de la plateforme Spotify.

Cette playslist est le fruit des musiques qu’il a ramenées de son voyage, invitant à des échanges de recommandations musicales.

«La musique et la culture sont un pont entre les cultures et favorisent le développement de nos sociétés. Je partage avec vous les musiques que j’ai rapportées de mon voyage au Maroc, au Sénégal et en Mauritanie. J’adorerais entendre vos recommandations.» a-t-il écrit.

Cool attitude et satisfécit

Cet acte de communication de José Manuel Albares a-t-il été calculé ou prémédité ? Probablement pas. Il s’apparente plus à un état d’esprit positif du diplomate espagnol après la réussite de sa mission dans des pays devenus une priorité stratégique et vitale pour son gouvernement.

En partageant sa liste musicale, Albares pourrait chercher à promouvoir la diplomatie culturelle. La musique est un langage universel qui transcende les frontières et les barrières culturelles, et en sélectionnant des artistes de divers pays et genres, il pourrait chercher à renforcer les liens interculturels.

La musique a ce pouvoir magique de cimenter les ponts entre les cultures et d’adoucir les relations internationales, faites d’abord d’intérêts et de rapports de force.

En tant que Chef de la diplomatie, Albares est une figure influente. En partageant une liste qui inclut des artistes de pays du sud, il montre une ouverture d’esprit et une connexion avec les pays qu’il venait de visiter, ce qui peut être perçu positivement par un public jeune et mondial.

La culture populaire est un aspect important du soft power, une forme de pouvoir non coercitif qui influence par l’attraction culturelle. En mettant en avant certains artistes ou genres, Albares pourrait contribuer à façonner des perceptions et des préférences culturelles.

Il est également possible que cette action puisse simplement être un moyen pour lui de partager ses goûts personnels et de rester connecté avec le public de manière plus informelle.

Analyse de la Playlist Spotify d’Albares

La playlist Spotify composée par l’actuel ministre espagnol des Affaires Étrangères présente une collection éclectique de chansons, couvrant divers genres et époques musicales. Les chansons varient en popularité, rythme (BPM), et genres, offrant un aperçu riche de la musique du Maroc, la Mauritanie et le Sénagal. Elles sont surtout positives, energisantee et dansantes.

Points clés de la playlist :

  • Popularité: Les scores de popularité varient, allant de modérés à élevés.
  • BPM: Le BPM (Beats Per Minute) des chansons varie de 87 à 196, indiquant un mélange de tempos lents et rapides.
  • Genres: Inclut l’Arab pop, le Moroccan pop, l’Afrobeat, et plus, reflétant une diversité culturelle.
  • Dates de Sortie des Albums: Les chansons proviennent d’albums sortis entre 1996 et 2022, montrant une gamme étendue d’époques musicales.

Pourcentage des nationalités des artistes :

  • Marocain : 33.33%
  • Sénégalais : 20.00%
  • Syrien : 6.67%
  • Franco-israélien : 6.67%
  • Nigérian : 6.67%
  • Mauritanien : 13.33%
  • Franco-espagnol : 6.67%
  • Espagnol : 6.67%

Chansons phares de la playlist :

  • “Alach Ya Lil” par Hatim Ammor: Un morceau populaire de pop arabe.
  • “Youm Wara Youm” par Samira Said: Chanson de pop arabe avec un rythme entraînant.
  • “Dée Moo Wóor” par Orchestra Baobab: Un mélange d’Afrobeat et de jazz ouest-africain.

Attributs musicaux :

  • Danse: La plupart des chansons ont des scores élevés de danse, indiquant une playlist propice à la danse.
  • Énergie: Variété dans les niveaux d’énergie, certains morceaux étant plus dynamiques.
  • Acoustique: Diversité dans l’utilisation des éléments acoustiques.

Détails de la tournée d’Albares

La visite de deux jours au Maroc de José Manuel Albares a été conclue avec succès. L’Espagne et le Maroc ont réaffirmé leurs forts liens d’amitié, de voisinage et de coopération.

Lors d’une rencontre avec des représentants d’entreprises et d’associations d’affaires espagnoles et marocaines, Albares a souligné l’importance des relations économiques bilatérales, avec des échanges dépassant pour la première fois les 20 milliards d’euros en 2022. Une réunion productive a également eu lieu avec son collègue marocain, Nasser Bourita, pour discuter des relations politiques, économiques et de coopération, dans le cadre de la déclaration hispano-marocaine.

Le Chef de la diplomatie espagnole a exprimé sa gratitude aux coopérants espagnols au Maroc pour leur travail essentiel, notamment en réponse à l’urgence et à la reconstruction suite au tremblement de terre d’Al Haouz.

En visitant le Collège Espagnol de Rabat, Albares a mis en avant la qualité de l’éducation publique espagnole au Maroc, renforçant les liens humains et la compréhension mutuelle à travers les nouvelles générations. Sa rencontre avec le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a porté sur les relations bilatérales et de coopération entre l’Espagne et le Maroc, soulignant l’importance de ces relations pour l’Espagne.

En Mauritanie, le ministre a eu une réunion productive avec son homologue, Mohamed Salem Ould Merzoug, où ils ont examiné les relations bilatérales entre les deux pays, y compris les aspects économiques, culturels et de coopération, ainsi que les questions migratoires. La Mauritanie est considérée comme un partenaire clé de l’Espagne dans la région.

À Dakar, Albares a visité les locaux de l’AECID (Agence espagnole de coopération internationale pour le développement) pour saluer les coopérants espagnols au Sénégal, soulignant le rôle crucial de la coopération espagnole dans les relations bilatérales. Il a loué leur travail exceptionnel, représentatif de la solidarité de la société espagnole.

Le ministre a également rendu visite aux forces de la Guardia Civil et de la police espagnole déployées au port de Dakar, mettant en avant l’importance de la collaboration et de la coopération avec le Sénégal dans le domaine de la migration, essentielle pour sauver des vies humaines. Lors d’une rencontre avec le président sénégalais, Macky Sall, les discussions ont porté sur les relations bilatérales et la coopération entre l’Espagne et le Sénégal, ainsi que sur la situation régionale et les questions multilatérales. Le Sénégal est un partenaire stratégique pour l’Espagne en Afrique de l’Ouest.

Dans la continuité de sa visite officielle, Albares a rencontré son homologue sénégalais, Ismaila Fall, pour discuter des relations bilatérales et de coopération, s’accordant à les approfondir davantage. Un accord de coopération sportive a également été signé.

Intelligence analyst. Reputation and influence Strategist
20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.

- Advertisement -