Abdallah II de Jordanie s’active à ressouder le front arabe face aux risques d’instabilités

Le roi Abdallah II de Jordanie, est arrivé, mercredi soir, à Casablanca, pour une visite d’amitié et de travail au Maroc, à l’invitation du roi Mohammed VI. La question d’Al-Qods et les relations de coopération entre les pays arabes sont au menu de discussion des deux souverains.

 

Après avoir annulé sa visite officielle en Roumanie suite aux déclarations de la première ministre, Viorica Dăncilă, dans une réunion de l’AIPAC à Washington, au sujet du transfert de l’ambassade roumaine de Tel Aviv à Jérusalem, le Roi Abdallah II a entamé une tournée régionale par Casablanca. Il se rendra par la suite en Italie, en France et en Tunisie.

A sa descente d’avion à l’aéroport international Mohammed V, le Souverain hachémite a été accueilli par le Prince Moulay Rachid. L’hôte du Maroc a été salué par le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, le Wali de la région de Casablanca-Settat, gouverneur de la préfecture de Casablanca, le président du Conseil de la région de Casablanca-Settat, l’ambassadeur du Maroc en Jordanie, l’ambassadeur de Jordanie à Rabat, ainsi que par plusieurs personnalités civiles et militaires.

Al-Qods occupée et les relations maroco-saoudiennes au menu des discussions

Le service presse du cabinet royal jordanien précise dans son communiqué que le roi Abdallah II s’entretiendra avec le roi Mohammed VI dans le cadre de leur coordination mutuelle sur des questions régionales, notamment la cause palestinienne et le renforcement de la coopération entre les pays arabes.

En fait, Abdallah II subit une très forte pression populaire après la montée au créneau du couple Trump/Netanyahu au sujet d’Al-Qods occupée. Une pression qui se démultiplie de jour en jour à cause entre autres de la situation politique et sécuritaire en Syrie et au Liban. Le Roi de Jordanie décidera de se porter ambassadeur de la voix de son peuple et lancera des signaux explicites à toutes la parties prenantes du sujet palestinien, notamment en tenant des déclarations fortes au sujet de la cause palestinienne à l’occasion de sa visite au Gouvernorat de Zarqa, et devant son état major.

Par ailleurs d’après quelques indiscrétions, le Roi Abdallah II, se serait proposé d’opérer une médiation entre le Rabat et Riyadh pour mettre fin à une crise silencieuse qui dure depuis des mois. Le souverain Hachémite s’active à ressouder le front arabe face aux risques d’instabilité qui menace la région.

Abdallah II recevra le prix franciscain « La Lampe de la Paix » à Assise

Après Casablanca, Abdallah II se rendra en Italie et plus précisément dans la ville italienne d’Assise.

Le roi jordanien qui sera accompagné de son épouse la reine Rania, recevra le prix « La Lampe de la Paix » pour l’année 2019, décerné par les franciscains « en reconnaissance de ses efforts en faveur des droits de l’homme, de l’harmonie, du dialogue interconfessionnel et de la paix au Moyen-Orient et dans le monde». Angela Merkel, lauréate du prix l’an dernier assistera à la cérémonie.

Pendant son séjour à Assise, Abdallah II rencontrera le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, avant de se rendre à Paris, où il sera reçu par le président français Emmanuel Macron.

De France, le souverain hachémite se rendra en Tunisie pour diriger la délégation jordanienne participant au sommet arabe.

Nawfal Laarabi

Nawfal Laarabi

Intelligence analyst at UBERAL
Social media strategist / Intelligence analyst. 20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.
Nawfal Laarabi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Diplomatie Royale

Allez en Haut de la page
50 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap