Rabat Vs. Riyadh et Abu Dhabi : La vérité sur les turbulences qui secouent leurs relations

Le Maroc a-t-il retiré son ambassadeur en poste en Arabie saoudite ? Bien sûr que non. Mais Mustapha Mansouri se trouve-t-il vraiment à Rabat ? Oui. Il a été convoqué par le MAECI pour «consultations». Donc, pour être précis dans le vocabulaire utilisé, notre ambassadeur a été «convoqué» mais pas «retiré». De même pour le chef de la mission diplomatique du Maroc à Abu Dhabi, Moha Aït ou Ali. Il se trouve également à Rabat où il a été convoqué pour consultations et non pas retiré des Émirats arabes unis. Lorsque le journaliste de l’agence russe Sputnik a contacté Nasser Bourita pour en savoir davantage sur le sujet, ce dernier a catégoriquement nié que les deux ambassadeurs aient été retirés respectivement de Riyadh et d’Abu Dhabi. Et le ministre avait raison sur la forme. Les deux diplomates n’ont pas été retirés mais «juste» convoqués. Un écart sémantique ou un abus de langage et bonjour la crise diplomatique. Ce qui est certain en revanche, c’est que le Maroc et ses 2 «alliés» du CCG passent réellement par une zone de turbulences au-delà de la terminologie usitée.

Dans une action en réciprocité, les autorités saoudiennes ont convoqué à leur tour à Riyadh leur ambassadeur à Rabat, Abdellah Ben Saad Al-Ghariri. Cette décision fait suite à la convocation par le Maroc de son ambassadeur en Arabie saoudite, Mustapha Mansouri. Le ministère marocain des Affaires étrangères a aussi convoqué pour consultations l’ambassadeur du Maroc à Abu Dhabi. Une escalade diplomatique inédite dans les relations diplomatiques du royaume avec ces pays du CCG.

L’ambassadeur saoudien rappelé par son pays a été nommé par le roi Salmane Ben Abdelaziz en novembre dernier, et n’a toujours pas présenté ses lettres de créances au roi Mohammed VI. Abdellah Ben Saad Al-Ghariri succédait à ce poste à Abdelaziz Mohieddine Khouja.

Le rappel pour consultations de Mustapha Mansouri était motivé par l’évolution récente des relations entre le Maroc et l’Arabie saoudite suite aux programmes inamicaux de la chaîne de télévision Al-Arabiya, proche des milieux dirigeants en Arabie saoudite, ainsi que la neutralité du Maroc dans la crise avec le Qatar qui n’était pas du goût des saoudiens.

En revanche, la convocation de l’ambassadeur marocain à Abu Dhabi, semble avoir d’autres motivations que l’émission d’Al-Arabiya. Le prince héritier Mohamed Ben Zayed a été l’hôte les deux derniers mois du général algérien Gaïd Salah et du Président Mauritanien Ould Abdelaziz, venus tous les deux demander appui et conseil pour les échéances électorales.

Abdellah El Hattach

Abdellah El Hattach

Directeur de publication at LE1
Directeur de publication du www.le1.ma . Consultant en relations publiques . Editorialiste et analyste politique . Ancien journaliste au sein des publications arabophones Al-Massae et Al-Akhbar, et ancien Directeur de la Rédaction de l’hebdomadaire francophone PUCE MAGAZINE . Ancien correspondant de plusieurs agences de presse internationales
Abdellah El Hattach
Abdellah El Hattach

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de FactCheck

Allez en Haut de la page
74 Shares
Share via