Abdellah Ben Saad Al-Ghariri

Rabat – Riyadh : le dégel ?

La souveraineté ne se demande pas, elle se prend. C’est ce qu’inspire ce cliché pris hier au bureau de l’homme le plus sollicité par les chancelleries diplomatiques, Abdellatif Hammouchi. Dans un contexte international et régional des plus tendus, l’homme qui a gagné la réputation de «cauchemar des terroristes» après avoir gagné la confiance du roi Mohammed VI, s’est imposé comme le pilier du pouvoir au Maroc de l’après-printemps arabe.

Lire ici

Rabat Vs. Riyadh et Abu Dhabi : La vérité sur les turbulences qui secouent leurs relations

/

Le Maroc a-t-il retiré son ambassadeur en poste en Arabie saoudite ? Bien sûr que non. Mais Mustapha Mansouri se trouve-t-il vraiment à Rabat ? Oui. Il a été convoqué par le MAECI pour «consultations». Donc, pour être précis dans le vocabulaire utilisé, notre ambassadeur a été «convoqué» mais pas «retiré». De même pour le chef de la mission diplomatique du Maroc à Abu Dhabi, Moha Aït ou Ali. Il se trouve également à Rabat où il a été convoqué pour consultations et non pas retiré des Émirats arabes unis. Lorsque le journaliste de l’agence russe Sputnik a contacté Nasser Bourita pour en savoir davantage sur le sujet, ce dernier a catégoriquement nié que les deux ambassadeurs aient été retirés respectivement de Riyadh et d’Abu Dhabi. Et le ministre avait raison sur la forme. Les deux diplomates n’ont pas été retirés mais «juste» convoqués. Un écart sémantique ou un abus de langage et bonjour la crise diplomatique. Ce qui est certain en revanche, c’est que le Maroc et ses 2 «alliés» du CCG passent réellement par une zone de turbulences au-delà de la terminologie usitée.

Lire ici

Le Roi Salmane nomme un nouvel ambassadeur au Maroc

/

Le roi Salmane Ben Abdelaziz a nommé dix nouveaux ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires d’Arabie saoudite auprès de plusieurs pays dans différents continents. Parmi eux, le souverain saoudien a nommé Abdellah Ben Saad Al-Ghariri, ancien directeur du protocole de MBS, en tant que chef de la mission diplomatique saoudienne au Maroc en remplacement de Abdelaziz Ben Moheidine Khoja.

Lire ici