Le roi Salmane dégrade le ministre des Affaires étrangères Adel Al-Joubeir et décharge Turky al-Cheikh

Le roi Salmane Ben Abdelaziz al-Saoud a signé plusieurs décrets royaux parmi lesquels un réorganisant l’ensemble des structures du Conseil des ministres, un autre nommant Ibrahim Al-Assaf nouveau chef de la diplomatie et un décret royal désignant le prince Abdallah Ben Bandar Ben Abdelaziz, ministre de la Garde nationale.

Coup de théâtre dans la diplomatie saoudienne. En effet, le roi Salmane Ben Abdelaziz al-Saoud a décidé de décharger de ses fonctions le ministre des Affaires étrangères, Adel Al-Joubeir. Il est remplacé par l’ancien ministre de l’Economie, Ibrahim Al-Assaf, 70 ans, diplômé de la Colorado State University et de University of Denver. Adel Al-Joubeir a été rétrogradé ministre d’Etat (équivalent de secrétaire d’Etat en Arabie saoudite).

Par ailleurs, le prince Mohamed Ben Nawaf, ambassadeur saoudien à Londres a été nommé conseiller du roi Salmane tout comme le prince Fayçal Ben Khalid Ben Abdelaziz qui occupait les fonctions d’émir de la région de Assir et qui rejoint le cabinet royal saoudien.

Un des fils du roi Salmane et frère de MBS, Sultan Ben Salmane, qui était jusque-là patron de l’organisme en charge du tourisme, a été nommé président du nouvel organisme en charge des Sciences et Etudes de l’espace.

Parmi les personnalités polémiques qui ont fait les frais de ce vaste remaniement, il y a Turki al-Cheikh qui était à la tête de l’organisme en charge des sports. Il quitte son poste pour s’occuper désormais d’événementiel et de conférences ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page
0 Shares
Share via