fbpx
/

Israël appelle ses ressortissants à quitter l’Ukraine «immédiatement»

Start

En raison de la détérioration de la situation en Ukraine, le gouvernement israélien demande à ses ressortissants en Ukraine à quitter immédiatement le pays, et d’éviter, en toutes circonstances, de s’approcher des foyers de tension.

Une cellule de crise dirigée par le Premier ministre israélien Naftali Bennett, s’est réunie ce samedi à Tel-Aviv pour évaluer la situation en Ukraine, surtout après l’alerte donnée par le département d’Etat américain sur une invasion russe «imminente».

À l’issue de cette réunion, à laquelle ont participé, le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, le chef du Shin Bet Ronen Bar, le chef du Conseil National de Sécurité nationale Eyal Hulta, le directeur général du ministère des Affaires étrangères Alon Ushpiz et d’autres hauts responsables, le gouvernement israélien a décidé d’appeler ses ressortissants à quitter «immédiatement» l’Ukraine.

 

«Un responsable israélien m’a dit qu’Israël se prépare à renforcer l’avertissement aux voyageurs vers l’Ukraine et à demander aux Israéliens de quitter le pays immédiatement», a alerté le journaliste israélien Barak Ravid sur son compte twitter.

Les préparatifs sont en cours pour une opération d’évacuation des Israéliens d’Ukraine sous les auspices du gouvernement, rapporte Gili Cohen, la correspondante diplomatique de la société de radiodiffusion publique israélienne Kann.

«Les familles des diplomates israéliens évacués devraient rentrer en Israël demain. Étant donné que certaines des personnes évacuées occupaient des postes consulaires à l’ambassade de Kiev, il a été décidé, lors de l’évaluation de la situation, de renforcer le personnel de l’ambassade d’Israël par trois autres personnes du ministère des Affaires étrangères», a-t-elle ajouté.

Selon un haut diplomate israélien, le pays se prépare à une augmentation significative des demandes d’immigration en Israël en provenance d’Ukraine.

«Israël a mis en place une équipe d’urgence dédiée pour faire face à la crise, dirigée par le directeur général du ministère des Affaires étrangères» a-t-il assuré.

Sur son compte twitter, le ministère des Affaires étrangères israélien annonce la décision du gouvernement d’évacuer de l’Ukraine les membres des familles des diplomates et des travailleurs israéliens à l’ambassade. Il a également appelé les citoyens israéliens en Ukraine à s’enregistrer sur un lient internet dédié à la crise.

Yair Lapid, Chef de la diplomatie de l’Etat hébreu a annoncé le renforcement de la section consulaire à Kiev par l’envoi de fonctionnaires pour répondre aux demandes d’urgence des Israéliens, en mettant l’accent sur la délivrance de passeports et de documents de voyage.

«Nous sommes en contact avec la communauté juive d’Ukraine. Il y a environ 150 à 200 000 Juifs dans le pays. En outre, il y a entre 10 000 et 15 000 Israéliens en Ukraine. 4 500 Israéliens se sont déjà inscrits à l’ambassade. Il ne s’agit pas d’une liste de secours, mais d’un moyen de rester en contact avec les Israéliens» assure un fonctionnaire du ministère des affaires étrangères.

La compagnie aérienne Arkia assurera l’évacuation des israéliens d’Ukraine

À la demande du ministère des Affaires étrangères israélien, la compagnie Arkia assurera des vols d’Ukraine vers Israël les lundis et mardis pour l’évacuation d’environ 12 000 Israéliens encore dans le pays.

Aria est une compagnie aérienne régulière pour ses vols en Israël et charter pour ses vols dans le monde. Elle est la 2e compagnie israélienne après El Al.

Le 20 février date de l’invasion russe, selon Washington

Les États-Unis sont convaincus que Moscou n’attendra pas la fin des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin, le 20 février, pour attaquer l’Ukraine. Anthony Blinken, le secrétaire d’Etat américain assure que le Kremlin continue d’amasser des hommes à la frontière ukrainienne. Les Occidentaux se disent prêts à tous les scénarios avec une riposte sans précédent en cas de guerre. Tandis que le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que Washington menait une «campagne de propagande» contre Moscou.

«Nous sommes dans la fenêtre où une invasion pourrait commencer à tout moment, si Vladimir Poutine décide de l’ordonner, je ne commenterai pas les détails de nos informations. Mais je veux être clair : elle pourrait commencer pendant les Jeux olympiques, malgré de nombreuses spéculations selon lesquelles elle n’aurait lieu qu’après les Jeux» explique Jake Sullivan, conseiller de la Maison Blanche pour la sécurité nationale.

Et d’ajouter « Une telle offensive est une possibilité très, très réelle, mais le renseignement américain ne sait pas si le président russe a pris une décision définitive ou non».

Dans la foulée de ces annonces, Wall Street a accusé un fort repli, tandis que es prix du pétrole brut à leur plus haut niveau depuis 2014.

Pour tenter de désamorcer la crise, les présidents Joe Biden et Vladimir Poutine s’entretiendront samedi matin, à l’heure de la côte est des Etats-Unis, a indiqué à l’AFP un haut responsable de la Maison Blanche.

«La Russie a proposé un appel téléphonique lundi. Nous avons alors proposé samedi et ils ont accepté», a indiqué la même source.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.