OCP-Cosumar, un partenariat gagnant-gagnant au profit de l’amont rural

L’expérience pilote menée dans la région de Tadla-Azilal par l’OCP en partenariat avec le Groupe COSUMAR pour la production d’engrais adaptés à la culture de la betterave a été couronnée de succès. Menée grâce à la technologie Smart Blender, cette expérience pilote permettra de produire des engrais sur mesure aptes à mieux nourrir les sols en nutriments adaptés et contribuer ainsi à une alimentation équilibrée.

Ce projet mené de concert avec la sucrerie de betterave du groupe Cosumar dans la région s’est basée sur la technologie Smart Blender, « une unité intelligente de production qui offre des engrais NPK Blend dédiés en prenant en compte des facteurs déterminants, comme la richesse du sol, la culture et son rendement. Le programme s’appuie pour ce faire sur une approche scientifique dont l’objectif est la promotion de l’utilisation rationnelle et raisonnée des engrais pour une agriculture plus moderne, performante et durable », précise OCP Group dans un communiqué. Grâce à cette fertilisation sur mesure, le groupe Cosumar pourra gagner à la fois en qualité et en quantité en termes de production. Les résultats de cette expérience pilote ont été au centre de la Conférence Internationale du Sucre Maroc (CIS) qui s’est tenue à Casablanca, les 27 et 28 février derniers sous le thème « Région MENA : une puissance en émergence ». Cet évènement international a réuni près de 500 participants de plusieurs pays dont des institutions, associations professionnelles, représentants de gouvernements mais aussi investisseurs, traders et consultants. Il est organisé tous les deux ans par l’Association Professionnelle Sucrière et l’Organisation Internationale du Sucre.

Le groupe COSUMAR a agrégé 80.000 agriculteurs

Lors de ce rendez-vous international des acteurs de la filière sucrière, plusieurs sujets d’actualité, enjeux et perspectives du marché du sucre au Maroc et dans le monde ont été débattus. Les débats ont notamment mis l’accent durant cette édition sur les modèles de développement du secteur en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Rappelons que la filière sucrière au Maroc constitue un moteur de développement au Maroc et occupe une place stratégique. Elle assure 5.000 emplois permanents directs et indirects et garantit des revenus à 80.000 agriculteurs agrégés de betterave et de canne à sucre et permet le développement de pôles régionaux.

 

L’expérience pilote menée par OCP Group et Cosumar rentre dans le cadre du programme Al Moutmir, qui reflète l’engagement de l’OCP en faveur d’une agriculture prospère et durable. Grâce à ce programme, plusieurs offres, solutions et services sont proposés aux agriculteurs pour en faire de véritables agents du changement, grâce à une démarche scientifique éprouvée. Leader mondial sur le marché du phosphate, le Groupe OCP s’engage pour une agriculture durable et éco responsable en s’appuyant sur un positionnement et une flexibilité uniques. De son côté, le groupe COSUMAR est leader de la production du sucre blanc au Maroc depuis 1929. Agrégateur responsable dans le cadre du Plan Maroc Vert de 80.000 agriculteurs, le groupe Cosumar accompagne au quotidien ses partenaires agricoles en leur apportant un soutien social, technique et financier.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page
25 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap