Mauritel, filiale de Maroc Telecom, visée par une campagne de boycott

La fièvre de boycott qui vise plusieurs sociétés marocaines notamment dans le secteur de l’agroalimentaire et des hydrocarbures et certains de leurs produits phares s’est emparée de nos voisins du sud qui comptent lancer une campagne de boycott contre l’opérateur téléphonique Mauritel dont la propriété revient au géant marocain Maroc Telecom.

Certainement inspirés par leurs voisins du nord, les mauritaniens ne manquent pas d’ingéniosité pour pousser l’opérateur national de téléphonie à faire marche-arrière d’une décision d’annuler les forfaits Internet illimités.

Cette décision de Mauritel n’a pas été du goût du citoyen mauritanien qui y voit une atteinte à ses droits de consommateur et compte vraiment s’y opposer, par tous les moyens, quitte à boycotter les services de l’opérateur.

Dans des clips, vidéos, messages et autres slogans montés à l’occasion, on y voit des jeunes et moins jeunes mauritaniens mettre en garde Mauritel et lui donner un ultimatum : «Vous annulez la suppression des forfaits Internet illimités, sinon nous boycottons vos services à compter du 1er Ramadan » !

Le Maroc connaît depuis plusieurs semaines une vague de boycott sans précédent touchant principalement des produits alimentaires à leur tête l’eau minérale Sidi Ali relevant du groupe Holmarcom de la famille Bensalah, et les produits de la Centrale laitière filiale du groupe français Danone, ainsi que le boycott des stations services Afriquia du groupe Akwa de son propriétaire Aziz Akhannouch.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page
318 Shares
Share via