fbpx

Les États-Unis expulsent 12 diplomates russes de l’ONU pour espionnage

Partager

Les États-Unis ont demandé à 12 diplomates russes des Nations unies de quitter le territoire américain, les accusant d’«activités d’espionnage», alors que la Russie poursuit son attaque contre l’Ukraine.

Les diplomates russes ont été priés de partir en raison de leur engagement présumé dans des «activités qui n’étaient pas conformes à leurs responsabilités et obligations en tant que diplomates», a déclaré l’ambassadeur Richard Mills, représentant adjoint des États-Unis auprès des Nations unies, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU lundi après-midi.

L’ambassadeur russe à l’ONU, Vassily Nebenzia, a rétorqué que l’explication de Mills concernant les expulsions n’était «pas satisfaisante».

LIRE AUSSI  Historique : L'Irlande, la Norvège et l'Espagne reconnaissent la Palestine comme un État indépendant

Les expulsions diplomatiques ont été annoncées moins d’une semaine après le début de l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, bien que les États-Unis aient déclaré que cette mesure était en préparation depuis plusieurs mois.

La semaine dernière, les États-Unis ont expulsé le diplomate ayant le deuxième plus haut rang dans l’ambassade de Russie à Washington en réponse à l’expulsion par Moscou du deuxième plus haut diplomate américain à Moscou plus tôt durant l’année. Le département d’État américain a annoncé cette expulsion dans les heures qui ont suivi le début des bombardements et de l’invasion de l’Ukraine par le Russie.

La mission américaine auprès de l’ONU a également déclaré dans un communiqué que les 12 diplomates russes étaient «des agents de renseignement qui ont abusé de leurs privilèges de résidence aux États-Unis en se livrant à des activités d’espionnage qui nuisent à notre sécurité nationale

«Nous prenons cette mesure conformément à l’accord de siège. L’action d’aujourd’hui était en préparation depuis plusieurs mois», a déclaré Olivia Alair Dalton, porte-parole de la mission américaine.

Vassily Nebenzia, représentant permanent de la Russie à l’ONU a annoncé la nouvelle de ces expulsions lors d’un point de presse organisé aux Nations unies lundi après-midi.

Il a déclaré qu’il ne savait pas quels étaient les 12 diplomates parmi ceux qui avaient été priés de partir, mais a indiqué que des représentants américains s’étaient rendus à la mission russe auprès de l’ONU et avaient remis une lettre exigeant qu’ils quittent le pays avant le 7 mars.

«Je viens d’être informé que les autorités américaines ont entrepris une nouvelle action hostile à l’encontre de la mission russe auprès des Nations unies, en violation flagrante des engagements qu’elles ont pris dans le cadre de l’accord avec le pays hôte», a déclaré Nebenzia aux journalistes. «”Ils viennent de se présenter à la Mission russe et nous ont remis une note nous ordonnant de faire ce qu’ils exigent».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -