fbpx

Le yuan chinois remplace le dollar comme monnaie la plus échangée en Russie

Partager

Le yuan chinois a remplacé le dollar américain en tant que monnaie la plus échangée en Russie, un an après l’invasion de l’Ukraine qui a entraîné une série de sanctions occidentales contre Moscou.

Avec Bloomberg

Le yuan a dépassé le dollar en volume d’échange mensuel en février pour la première fois, et la différence s’est accentuée en mars, selon les données compilées par Bloomberg sur la base des rapports de transaction quotidiens de la Bourse de Moscou. Avant l’invasion de l’Ukraine, le volume des échanges de yuans sur le marché russe était négligeable.

Ce changement intervient après que des sanctions supplémentaires ont affecté cette année les quelques banques russes qui conservaient la possibilité d’effectuer des transferts transfrontaliers en dollars et dans d’autres devises de pays considérés comme «hostiles» par le Kremlin. La Raiffeisen Bank International AG, dont la succursale russe reste l’un des principaux canaux de paiement international dans le pays, fait partie des prêteurs qui ont subi une forte pression de la part des autorités européennes et américaines.

La Russie a renforcé ses liens avec la Chine depuis que l’invasion de février 2022 a provoqué une rupture des relations avec l’Occident. En mars, le président chinois Xi Jinping a effectué à Moscou sa première visite à l’étranger après sa réélection et a promis au Kremlin une coopération élargie dans les domaines du commerce, de l’investissement, des chaînes d’approvisionnement, des mégaprojets, de l’énergie et de la haute technologie.

Les vastes sanctions visant le système financier russe ont contraint le Kremlin et les entreprises russes à abandonner le dollar et l’euro dans leurs transactions commerciales avec l’étranger au profit de monnaies de pays qui ont refusé d’adhérer à toute restriction.

Le ministère des finances a converti ses opérations de marché en yuan au lieu du dollar au début de l’année et a mis au point une nouvelle structure pour le fonds national de richesse afin qu’il détienne 60 % de ses actifs en yuan. La Banque de Russie appelle régulièrement les entreprises et les citoyens à transférer leurs actifs vers le rouble ou des monnaies «amies» pour éviter le risque de les voir bloqués ou gelés.

Malgré tout, le dollar est resté jusqu’à présent la devise la plus populaire sur le marché russe, ne cédant que rarement le pas au yuan en termes de volumes lors d’une journée d’échanges, selon les données d’échange compilées par Bloomberg.

«Aujourd’hui, il y a moins de dollars sur le marché, car les revenus de la Russie ont diminué en raison de la chute des prix du pétrole et de la baisse des exportations», a déclaré Iskander Lutsko, stratège chez ITI London. Par ailleurs, «les importations de matières premières de la Russie vers la Chine ont augmenté de 29 %, alors que les exportations de la Chine stagnent».

- Advertisement -