fbpx

events - Page 3

Le #FIAD2018 aura bien lieu

/

Les opérateurs économiques africains sont rassurés ce soir après l’annonce de la date du Davos africain, le Forum International Afrique Développement. L’évènement qui se tenait régulièrement au 1er trimestre de chaque année aura bien lieu mais sa date sera décalée à l’automne 2018.


Contrairement aux années précédentes, Attijariwafa bank et le Club Afrique Développement ont choisi d’organiser le #FIAD2018 les 18 et 19 octobre prochain. Aucune communication au sujet du choix de la date n’a encore été faite. Cependant, il est très vraisemblable que le 1er groupe panafricain souhaite capitaliser sur le plan d’action du calendrier africain du Royaume qui sera déroulé dès ce printemps.

Il est à rappeler qu’il s’agit de la 6ème édition du Forum International Afrique Développement, une grande messe d’affaires du continent qui rassemble des chefs d’Etats, des hauts responsables internationaux, des patrons d’entreprises et une communauté de plus en plus fournie et de fidèles d’opérateurs économiques de différentes tailles et divers horizons.

 

Conversation presque intime avec Moulay Hafid Elalamy clôture le #AfricaConvergence

//

Après des plénières et panels traitant des frontières physiques et mentales de l’émergence du continent africain sur le plan de financement, la transformation digitale, le management et le développement humain, une plénière de clôture inédite a été programmée pour débattre des nouvelles frontières de l’humain dans un monde de plus en plus complexe avec la participation du Maestro Armand Diangienda, le penseur et islamologue Rachid Benzine, le patron de Renaissance Capital Chirstophe Charlier, la sénatrice Neïla Tazi, et la femme d’affaires Tara Fela-Durotoye de House of Tara.

La cerise sur le gateau est la programmation d’ une conversation presque intime avec Moulay Hafid Elalamy, réalisée par François Chignac, directeur éditorial de Africanews.

LE1

C’est parti pour #AfricaConvergence

//

La transformation digitale n’est plus une mode, ni un luxe, encore moins une lubie. La démocratisation du numérique devient ainsi non seulement une nécessité mais une réalité sociale et économique. L’enjeu aujourd’hui est de pousser les pouvoirs publics et les politiques à s’adapter à ces métamorphoses et défis impérieux. C’est dans ce contexte que La Tribune Afrique, organise la conférence internationale Africa Convergence, qui a démarré aujourd’hui à Casablanca les travaux de sa 2ème édition, dans une salle comble réunissant plus de 300 décideurs économiques, politiques, penseurs, artistes, entrepreneurs et acteurs multilatéraux.


Après une première édition réussie d’Africa Convergence qui a eu lieu à Paris en France, La Tribune Afrique a choisi d’organiser sa deuxième édition à Casablanca, pour débattre et échanger, en terre d’Afrique, autour de la convergence en Afrique et de la nécessaire émergence de nouveaux champions du sud.

Cette seconde édition se concentre sur cinq thématiques fortes déclinées en autant de plénières :

  1. Frontières physiques et mentales : comment les briser?
  2. Lost in Digitalization: parlez vous 3.0 ?
  3. The Bold and the Beautiful
  4. Hacking the South System
  5. The Power of Harmonic Convergence

Parmi les intervenants prestigieux pour cette édition exceptionnelle , Mo Ibrahim, Président de la Fondation Mo Ibrahim, Benedict Oramah, Président d’Afreximbank, le chef d’orchestre Maestro Armand Diangienda, l’écrivain Rachid Benzine, l’investisseur star Vusi Thembekwayo, le « Steve Jobs congolais » Verone Mankou, la porte-parole du HCR Melissa Fleming, les CEO d’entreprises technologiques Shivani Siroya (Tala), Ismail Ahmed (Worldremit) , Adil el Youssefi (Liquid Telecom) , Haweya Mohamed (Afrobytes), ainsi que de nombreux autres acteurs emblématiques du continent.

LE1

#MTF2017 : Une deuxième édition réussie pour le groupe Maroc Soir

Sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, se tenait ce vendredi 7 juillet 2017 à Casablanca, la IIe Édition du Morocco Today Forum #MTF2017, organisée par le Groupe Maroc Soir, sous le thème « Co-Développement – La Vision d’un Roi ». La journée, animée en quatre panels par une brochette d’experts de haut niveau, était axée sûr l’entrepreneuriat social et comment piloter ensemble son développement. « Avançons ensemble par l’entrepreneuriat social », tel à été le leitmotiv qui a accompagné la genèse de tout l’événement.

Avant la séance plénière, et en présence de membres du gouvernement, du wali et du maire de Casablanca, de hauts fonctionnaires et de dirigeants d’entreprises publiques de premier plan, le Président du Groupe Maroc Soir, Mohamed Haitami, a ouvert les débats par une allocution de bienvenue dans laquelle il a expliqué la philosophie de ce Forum et ses objectifs, tout en mettant l’accent sur rôle fondamental du Maroc dans l’approche sociale et sociétale des entreprises marocaines en tant que référence en Afrique grâce à l’impulsion du Roi Mohammed VI.

Par la suite, durant la séance plénière, le chargé de mission au cabinet royal, Youssef Amrani, l’ancienne ministre française de l’Emploi, Myriam El Khomri, et, entre autres, Brahim Benjelloun Touimi, Administrateur Directeur général du groupe BMCE Bank of Africa, ont posé et décortiqué le schéma institutionnel, politique, économique et académique de l’entrepreneuriat social participant ainsi à la réflexion gouvernementale encadrant ce secteur vaste, complexe et vital sur le plan juridique et législatif.

Le ton ainsi donné, la place était laissée aux différents panélistes dont les interventions étaient articulées autour de thématiques spécialisées allant de l’entrepreneuriat social en tant que moyen privilégié et pragmatique pour une inclusion globale, à la digitalisation et l’innovation numérique, en passant par la participation qualitative des femmes et des jeunes dans ces problématiques et la valorisation des entrepreneurs en herbe.

Animés par des experts tels que Fayçal Tadlaoui, journaliste, Szygmond Jagiello, de Forbes Africa, Samantha Ramsamy, de Africa Inside et de Abdelkhalek Zyne, expert en stratégie digitale, les débats ont tenu toutes leurs promesses en mettant en exergue les chantiers et les défis qui attendent le Maroc et le continent africain sur ces thématiques tout en analysant les réussites et les échecs qui ont accompagné ces expériences avec, à la clé, des propositions, des ouvertures et des recommandations aux pouvoirs publics afin d’élever l’entrepreneuriat social au diapason des secteurs clés et prioritaire de développement global.

LE1

Accord de Paris : Trump déclare la guerre mondiale à l’écologie planétaire

////

Coup de semonce dans la stratosphère éco-climatique mondiale. Les Etats-Unis ont officiellement décidé de tourner le dos à l’Accord de Paris sur le climat signé en novembre 2015 lors de la COP21 tenue dans la capitale française. Il ne s’agit pas seulement d’une décision politique aux relents écologiques mais d’une véritable déclaration de guerre aux près de 200 pays qui ont signé le texte.

Le président américain, Donald Trump, a en effet annoncé lors d’une conférence de presse ce jeudi le retrait de son pays de cet accord mondial, un an et demi après l’entrée en vigueur de ce texte et approuvé par l’ancien président américain, Barack Obama.

« Afin de remplir mon devoir solennel de protection de l’Amérique et de ses citoyens, les Etats-Unis se retireront de l’accord de Paris sur le climat », a annoncé Donald Trump. « Je ne veux rien qui puisse se mettre en travers de notre chemin ».

Donald Trump a également souligné que l’accord de Paris n’était pas assez dur envers la Chine et l’Inde, deux des principaux pollueurs mondiaux avec les Etats-Unis. « L’accord de Paris ne comporte pas de contraintes significatives sur les plus gros pollueurs. (…) Je ne peux pas entériner un accord qui punit les Etats-Unis. »

Ainsi, Washington cesse « dès aujourd’hui » l’application de l’accord. Donald Trump, qui a dénoncé un texte qui va « à l’encontre des intérêts du peuple américain », a par ailleurs annoncé qu’il comptait désormais « renégocier, ou négocier un accord complètement nouveau. Nous sortons mais nous reprendrons les négociations. Si nous y arrivons, tant mieux, sinon tant pis » a-t-il martelé.

Emmanuel Macron solennel, offensif et ambitieux face au président américain

Le président français, Emmanuel Macron, qui a immédiatement téléphoné à Donald Trump, a annoncé dans une déclaration télévisée depuis l’Elysée, que l’Accord de Paris n’était « pas négociable », fustigeant au passage la décision de son homologue américain en la qualifiant d' »erreur. »

«Make our planet great again» : Macron rétorque en anglais à la décision de Trump

Macron qui s’est exprimé en français puis – de façon inhabituelle, voire inédite – en anglais s’est même permis de détourner le slogan électoral de Donald Trump : «Make America great again» devenu «Make Our Planet Great Again».

Macron invite les scientifiques et les entrepreneurs américains à venir en France

Le nouveau président français a poussé l’offensive encore plus loin en réitérant son appel aux scientifiques et entrepreneurs américains pour les inviter à venir travailler sur le climat en France, «une seconde patrie».

Obama réagit et défend l’accord de Paris

Pour sa part, et dans un communiqué publié ce soir, l’ancien président américain Barack Obama a vivement dénoncé la décision de son successeur à la Maison Blanche. De même pour la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui a fustigé l’annonce de Donald Trump tout en indiquant que la grande majorité des pays du monde restait attachée à l’accord qui a couronné les travaux de la COP21 en novembre 2015.

 

LE1

Mohammed VI sacré «Visionnaire en efficacité énergétique»

/

Lors du Forum Mondial sur l’efficacité énergétique tenu lundi à Washington, l’Energy Efficiency Visionary Award (Prix du Visionnaire en efficacité énergétique) a été attribué au Roi Mohammed VI en considération au leadership «exceptionnel» et «visionnaire» du Roi du Maroc en matière d’efficacité énergétique. Le Prix a été remis à l’Ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Lalla Joumala Alaoui, qui a reçu cette prestigieuse récompense au nom du Souverain.

Dans un discours prononcé à cette occasion, Gil Quiniones, co-Président de l’Alliance to Save Energy, ASE (Conseil d’administration de l’Alliance de l’efficacité énergétique), initiatrice de ce Forum mondial, a souligné que «le Maroc, qui a abrité la 22ème conférence des parties à la Convention-cadre de l’ONU sur les changements climatiques, à Marrakech, se démarque par sa démarche exemplaire en matière d’énergie renouvelable, sous le leadership visionnaire» du Roi Mohammed VI.

Grâce à ce leadership, Gil Quiniones a expliqué que «le Maroc a été en mesure de mettre en place une stratégie globale ayant permis une amélioration significative de l’efficacité énergétique dans le Royaume, sur la voie de la concrétisation des objectifs spécifiés dans l’Accord de Paris sur le climat.»

Vision 2030

Sous l’impulsion de la vision du Roi du Maroc, il a été procédé à la création de l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE), avec pour but la réalisation d’un programme ambitieux portant sur une série d’objectifs en matière d’énergie propre, y compris celui d’atteindre pas moins de 25% à 30% d’économie d’énergie à travers l’efficacité, à l’horizon 2030.

«Pour toutes ces réalisations et pour l’approche adoptée par le Maroc en matière d’efficacité énergétique, laquelle approche se distingue par son caractère résolument dirigé vers l’avenir, nous sommes ravis et honorés d’attribuer à Sa Majesté le Roi Mohammed VI le Prix du Visionnaire en efficacité énergétique au titre de l’année 2017», a déclaré Gil Quiniones.

Fondée en 1977, Alliance to Save Energy, ASE, est une coalition américaine d’avant-garde bi-partisane, à but non lucratif, constituée essentiellement d’organisations et de corporations actives dans les domaines technologique, industriel, environnemental et énergétique, outre des défenseurs des droits des consommateurs. Elle se fixe pour objectif notamment de promouvoir aux Etats-Unis et à l’international l’efficacité et la sécurité énergétiques, et un environnement plus propre, dans les différents secteurs de l’économie.

LE1

#FIAD2017 : 5ème édition du Forum International Afrique Développement

La 5e édition du Forum International Afrique Développement organisée par le groupe Attijariwafa bank, les jeudi 16 et vendredi 17 mars 2017 à Casablanca, Maroc.

Autour du thème « les nouveaux modèles de croissance inclusive en Afrique », cette édition confère, à ses participants, et cela pendant l’ensemble de la durée du Forum International Afrique Développement.

  • Un programme exclusif de rencontres thématiques de haut niveau.
  • La participation aux plénières.
  • L’accès à la liste des participants et la prise de rendez-vous BtoB en ligne.
  • La participation aux BtoB pendant le Forum.
  • L’accès et la participation au Marché de l’Investissement ainsi que les banques de projets qui y sont présentés.

Mme El Haité décorée des insignes de chevalier de la Légion d’honneur de la République française

/

La ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haité a été décorée, mercredi soir à Paris, des insignes de chevalier de la Légion d’honneur de la République française.

Cette décoration a été remise à Mme El Haité, au nom du président de la République française, par le président du Conseil constitutionnel et ancien président de la conférence des Nations unies sur le Climat (COP 21), Laurent Fabius lors d’une cérémonie à laquelle ont pris part plusieurs personnalités marocaines et françaises dont des sénateurs et des députés.

Dans une allocution de circonstance, M. Fabius a rappelé le parcours de Mme El Haité et son engagement pour la cause écologique à la fois sur le plan national qu’international.

 

Il a, à cet égard, mis en avant les actions menées par la ministère déléguée chargée de l’Environnement pour « mettre en œuvre l’impulsion écologique annoncée par SM le Roi Mohammed VI » à travers notamment la charte de l’environnement et la stratégie de développement durable.

M. Fabius a par ailleurs exprimé la reconnaissance de la France au Maroc et à Mme El Haité qui a participé activement à la préparation de la COP 21 couronnée par l’accord historique de Paris, saluant son engagement sans faille et son dynamisme dans le domaine de la protection de l’environnement, ainsi que l’apport du Royaume en faveur du climat.

Après la COP des décisions à Paris, la COP de Marrakech a été celle de la concrétisation, a-t-il souligné, se félicitant de la bonne organisation de la conférence de Marrakech.

Pour sa part, Mme El Haité s’est dite très honorée de recevoir cette distinction d’un pays ami du Maroc, rappelant que le Royaume a accompagné la France dans l’organisation de la COP 21 de même que cette dernière a participé à l’organisation de la Conférence de Marrakech.

Elle a en outre affirmé que cette décoration traduit l’excellence des relations d’amitié qui unissent le Maroc et la France, faisant savoir qu’elle continuera à militer en faveur de la question de la protection de l’environnement qui figure parmi les droits humains.

Une première : L’ambassade américaine au Maroc répond au Bad Buzz #ZeroMika de John Kerry

/

L’ambassade des États-Unis à Rabat a démenti l’information qui a circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux selon laquelle le Secrétaire d’Etat John Kerry aurait utilisé un sac en plastique lors d’achats privés dans la Medina de Marrakech en marge de la #COP22.

Selon le communiqué publié sur sa page Facebook, l’ambassade US explique que John Kerry est très sensible à la campagne #ZeroMika laquelle a été un franc succès, en droite ligne avec les efforts du Maroc dans la protection de l’environnement.

Audrey Azoulay derrière le choix de la sculpture « Mare Nostrum » offerte au Roi Mohammed VI

//

Palais Royal de MarrakechEn marge de la COP22, le président français François Hollande a dévoilé l’œuvre de Jean Denant intitulée ‘Mare Nostrum’ et offerte à Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Audrey Azoulay derrière le choix de la version horizontale de  « Mare Nostrum »

L’œuvre intitulée Mare Nostrum a été choisie voici quelques semaines par l’Élysée. Ce découpage monumental en inox brillant reproduit la géographie du bassin méditerranéen. Lors de son passage à Sète, l’été dernier, Audrey Azoulay avait découvert une première déclinaison de cette sculpture : La Traversée est fixée sur un vieux bunker de la Corniche. La ministre de la Culture avait été séduite par la symbolique de cette œuvre posée en miroir face à la Méditerranée.

Lorsque Audrey Azoulay a appris, par l’intermédiaire du député sétois Sébastien Denaja, qu’il existait aussi une version “horizontale” de cette œuvre, l’idée de l’offrir en cadeau officiel a été lancée, et aussitôt acceptée par François Hollande.

&nsbp

‘Mare Nostrum’ pèse 150 kg

C’est une œuvre à la fois poétique et politique qui présente la Méditerranée non pas comme une frontière infranchissable mais comme un lien unificateur. Elle donne une vision humaniste du monde », commente Jean Denant, qui a accompagné Mare Nostrum, mardi prochain, à Marrakech, où elle a été dévoilée par François Hollande et Sa Majesté le Mohammed VI dans le jardin du palais royal. L’œuvre qui évoque « une flaque de Méditerranée » a été embarquée sur un bateau. Elle pèse 150 kg et mesure 4,30 mètres sur 2. Le cadeau est de taille ! « Choisir une œuvre d’art, c’est quand même mieux qu’offrir une montre. Mais on m’a dit d’être prudent, car les échanges diplomatiques peuvent être remis en question à la dernière minute », rigole Jean Denant. « Ce qui se produit est exceptionnel pour un artiste. Je ne suis pas sûr que ça m’arrive à nouveau. »

Le sculpteur né en 1975 n’est pas cependant un novice. Défendu par la galerie parisienne Anne de Villepoix (qui lui consacre en ce moment une exposition), Denant a déjà eu les honneurs du musée Paul Valéry de Sète. Réalisée en trois exemplaires, la sculpture Mare Nostrum (présentée à la Fiac à Paris en 2014) a intégré deux collections privées. L’une a été acquise par la Villa Datris à L’Isle-sur-la-Sorgue, l’autre par l’architecte Rudy Ricciotti. Le troisième exemplaire, acheté par l’Élysée, aura donc un destin royal au Maroc.

Le1 avec Midi Libre