fbpx

TIBU Maroc, plus que du basket, un véritable projet de société

Start

Le samedi 22 septembre, à la Palmeraie de Bouskoura, dans la banlieue de Casablanca, a eu lieu un événement inédit, baptisé  » Sahafa laaba lbasket  » (la presse joue au basket) une rencontre de journalistes tant francophones qu’arabophones autour des réalisations de TIBU Maroc depuis sa création en 2011 à aujourd’hui.

 

S’armant de courage, l’un de ses mots d’ordre, Mohamed Amine Zariat, président de TIBU Maroc, a pu créer pas moins de 16 centres, dans 7 régions différentes du Maroc, axés sur le développement personnel et moteur de l’enfant, grâce à des psychologues, des éducateurs spécialisés et puis bien sûr le basket, son sport de prédilection, comme moyen d’éducation, d’épanouissement, de cohésion sociale et de développement humain.

100 000 enfants initiés au basketball dont 45 000 jeunes filles, 70 éducateurs formés et pas moins de 38 villes touchées

À l’horizon 2025, TIBU Maroc prévoit la création de plus de 180 centres à travers le royaume avec des caravanes « basket fdouar » (basket dans le village) dans les petites et moyennes bourgades, ainsi que dans les grandes villes, et ce en vue de sensibiliser les jeunes au basket-ball, à la bonne nutrition, à une hygiène de vie saine, à la citoyenneté, au leadership et enfin à l’entrepreneuriat, et ce dès octobre 2018.

La recette du succès de TIBU réside dans une stratégie en 6 axes : 1. La promotion des valeurs du sport et la vulgarisation de la pratique du basketball auprès des jeunes 2. La formation des jeunes talents de demain 3. L’intégration des jeunes à mobilité réduite 4. L’insertion socio-économique via le réceptacle TIBU for Morocco 4. La réinsertion professionnelle par le sport 5. La création des espaces sûrs et des playgrounds – Basket pour tous !

Pour ce qui est de l’impact des réalisations TIBU, les statistiques ont démontré des moyennes générales en hausse, un recul considérable de l’abandon scolaire et de la violence, plus de 100 000 enfants initiés au basketball dont 45 000 jeunes filles, 70 éducateurs formés et pas moins de 38 villes touchées dont Casablanca, Rabat, Al Hoceima, Kénitra, Fnidek, Safi et Mohammedia.

En 2019, TIBU Maroc investira l’employabilité des jeunes

L’ambitieux Mohamed Amine Zariate, et avec son énergie contagieuse, a déclaré vouloir participer à l’effort national de l’employabilité des jeunes. Une catégorie qui ne rentrait pas jusqu’alors dans le rayon d’action de son ONG. Ainsi, et dès janvier 2019, TIBU Maroc recrutera 30 jeunes sans emploi et sans diplôme, mais passionnés par le sport. Ils constitueront la première promotion d’un programme axé sur la formation technique et le développement personnel ainsi que des stages dans des entreprises sportives pour se familiariser avec l’environnement du travail, afin de les rendre « employables » tout en les préparant à devenir des « Coachs de vie par le sport ».

Pluie de satisfecit

Pour citer quelques-uns des partenaires institutionnels de TIBU Maroc, il y a entre autres le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Éducation nationale et l’ambassade des États-Unis au Maroc.

Concernant les partenaires privés, nous citerons notamment HEM, la Chambre américaine de commerce, Vivo Energy, BMCE Bank, MDJS, La Vache Qui Rit, Sprite, Atlas Voyage, l’Ecole Américaine ainsi que le Consulat général des États-Unis à Casablanca.

Othman Cherif Alami une des personnalités qui a cru au potentiel de TIBU Maroc depuis sa création

Parmi les intervenants et partenaires TIBU de la journée, Othman Cherif Alami président du Tour Operator Atlas Voyages nous a confié : «pour ce qui est du centre de l’ancienne médina, ville de mon grand-père et de ma famille, il a permis d’impliquer les jeunes dans une ambiance extraordinaire. Aussi, et face aux critiques négatives, cette initiative de TIBU vient inverser le point de bascule vers le positif d’un Maroc en mouvement. Le sport m’a personnellement sauvé car cela m’a appris le fairplay autant dans les affaires que dans le quotidien. Le sport, c’est pour moi l’éthique, la démocratie et le partage.»

Le sport, c’est pour moi l’éthique, la démocratie et le partage. – Othman Cherif Alami Président d’Atlas Voyages

Dans le même ordre d’idées, Salma Darkaoui, responsable marketing chez HEM nous dit avec beaucoup d’émotion : «TIBU est un modèle pédagogique unique pour un Maroc nouveau et pour preuve, plus de 5000 lauréats ont été partenaires citoyens de TIBU lors de la nationale TIBU 2018. »

Jennifer Rasamimanana, consule générale des États-Unis à Casablanca partenaire de TIBU Maroc

Pour sa part, Patrick Miller directeur de l’American Academy de Casablanca nous dit être fier d’être partenaire de TIBU et ce depuis plus de 3 ans étant donné que ce dernier promeut les mêmes valeurs que l’American Academy à savoir le leadership, la confiance en soi ainsi que la citoyenneté positive. Docteur Miller avoue être très impressionné par les accomplissements de TIBU depuis 2011 .

Lors de cette journée «Sahafa laaba lbasket », les journalistes ont été conviés a un match de basket-ball avec les enfants accompagnés par TIBU Maroc dans différents quartiers populaires de Casablanca. Tous ont été coachés par des entraîneurs professionnels dans le but de créer une initiative maroc-marocaine où les jeunes ont plus que jamais besoin d’un vecteur pour les éloigner de l’extrémisme, du négativisme et de la violence ambiants.


TIBU Maroc est une ONG qui promeut le basket sur l’ensemble du royaume, à travers des projets éducatifs et sociaux via l’engagement de son président. En effet, Mohamed Amine Zariat a été cinq fois champion du Maroc, élu meilleur joueur du Maroc en 2004. Il a à son palmarès une Coupe d’Afrique et deux Coupes arabes, et s’est tracé un parcours du combattant, allant du sport jusqu’à l’entrepreneuriat social. Il obtient en effet un master en management du sport à l’ISCAE et se spécialise ensuite en participant à des formations en leadership et en management des organisations sportives, aux Etats-Unis et en Suisse.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.