Câbles - Page 3

La banque de développement dirigée par Adam Boehler porte les accords de promotion des investissements au Maroc et en Afrique concluent entre de Washington et Rabat

Le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique ont signé, mardi à Rabat, deux accords de coopération destinés à promouvoir les investissements au Maroc et en Afrique lors de la visite de la délégation américano-israélienne de haut niveau. Et c’est la toute nouvelle société américaine de financement du développement international pour le secteur privé, la DFC, lancée en fin 2019, qui porte ces accords en mettant sur la table 5 milliards USD d’investissements.

La DFC qui a fêté une année d’existence le 20 de ce mois de décembre est le fruit de l’adoption de la loi BUILD signifiant en français une « meilleure utilisation des investissements menant au développement » pour consacrer l’engagement des États-Unis envers le financement du développement, et sa volonté de travailler sur les marchés émergents.

Avec un plafond d’investissement de 60 milliards de dollars, la DFC a eu pour mission de catalyser des centaines de milliards de plus et d’investir en actions notamment dans les fonds de capital-investissement sur tout le continent africain.

Le Directeur Général de l’agence, Adam Boehler, a fait partie de la délégation américano-israélien de haut niveau qui a inauguré le premier vol direct entre Tel-Aviv et Rabat. Il a également accompagné Jared Kushner à l’audience royale qui a vu la signature de la Déclaration conjointe entre le Maroc, les USA et Israël. Parmi les points stipulés dans cette déclaration tripartite, figure l’engament des États-Unis et du Maroc à accompagner le développement économique en Afrique. A ce titre, deux accords ont été signés après la signature de la Déclaration Conjointe.

1er accord : 3 Milliards de USD pour des projets au Maroc et en Afrique subsaharienne

Le premier accord, un mémorandum d’entente entre le Gouvernement du Royaume du Maroc et la Société américaine de financement du développement international (United States International Development Finance Corporation-DFC), a été signé par Mohamed Benchaaboun, ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration et M. Adam Boehler, PDG de la Société américaine de financement du développement international.

Ce mémorandum d’entente prévoit de fournir un soutien financier et technique à des projets d’investissement privés, d’un montant de 3 milliards de USD, au Maroc et dans les pays d’Afrique subsaharienne, en coordination avec des partenaires marocains.

«Ravi d’être de retour au Maroc pour lancer 3 initiatives qui mobiliseront 5 milliards de dollars d’investissements au Maroc et dans la région. Ces efforts élargissent @DFCGov + l’investissement américain au Maroc + renforcent son rôle en tant que centre économique pour le continent africain. https://go.usa.gov/xAbFp» a publié Adam Boehler sur Twitter.

2ème accord : Soutien à l’initiative américaine «Prosper Africa»

Le deuxième accord, signé par MM. Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger et Adam Boehler, est une lettre d’Intention entre le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Gouvernement des États-Unis, représenté par la Société américaine de financement du développement international concernant l’initiative américaine «Prosper Africa».

A travers cette lettre d’intention, le Gouvernement marocain exprime son soutien à l’initiative américaine Prosper Africa. Une antenne de cette agence sera ouverte à l’Ambassade des États-Unis à Rabat afin de faciliter l’accès aux investisseurs américains et coopérer ensemble vers l’Afrique.

MatchMadeInHell : La pub la plus «fun du monde»

Si 2020 ne risque pas de devenir symbole de bonne humeur et d’espoir aux yeux de tous, elle n’en est pas moins une source intarissable d’inspiration, joyau du marketing commercial.

C’est de cela qu’est née cette publicité, un superbe produit recelant nombre de clins d’œil made in quarantine : Rogue Hair, rouleaux de papier ou encore musiques de 2008 remises au goût du jour grâce à Tik Tok.

Et si l’apocalypse n’était rien de plus qu’un perfect match ?

Taylor Swift et Ryan Reynolds deux stars de la pub Match.com

Maximum Effort, la société de la star de «Deadpool» s’est engagée dans la production de la publicité du site de rencontres «Match», de pair avec Taylor Swift qui a accepté de réenregistrer son tube «Love Story», vieux d’une dizaine d’années. «Un match fait en enfer est toujours un @match», comme l’a dit Reynolds.

Le spot met en vedette une femme au pseudonyme «Two-Zero-Two-Zero» et un homme qui n’est pas moins que… Satan.

C’était il y a 11 mois. Un gros bonhomme rouge aux cornes imposantes et aux traits terrifiants semble succomber à l’ennui alors qu’il règne sur le royaume infernal enflammé, lorsqu’il reçoit une notification. «It’s a match !»

«Satan ? dit timidement une femme, alors qu’ils se rencontraient sous un pont

«Salut!” répond-il nerveusement. “Deux-zéro-deux-zéro?»

«S’il te plaît” répond-elle , “appelle-moi 2020.»

«D’où viens-tu?» demande-t-elle alors qu’ils commencent à se promener. «Enfer», dit Satan.

«Moi aussi», répond-elle.

Apple compte se lancer dès 2024 dans la production de voitures électriques

Apple progresse dans la technologie de conduite autonome et se fixe pour objectif de produire dès 2024 une voiture de tourisme susceptible d’être équipée de sa propre technologie de batterie électrique, ont dit à Reuters des personnes informées du projet.

Reuters

Au coeur de ce projet baptisé Titan, qui a avancé par à-coups depuis 2014, figure une technologie innovante susceptible de diminuer “radicalement” le coût des batteries et d’augmenter l’autonomie des véhicules, selon l’une de ces sources.

Ce projet a été relancé en 2018 avec le retour d’un ancien d’Apple, Doug Field, qui a travaillé pour Tesla, ont dit deux autres sources.

Maroc : Trois semaines de couvre-feu à partir du 23 décembre à 21h00

Sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique concernant la nécessité de renforcer les procédures de l’état d’urgence sanitaire et de maintenir les mesures et procédures nécessaires pour lutter contre le coronavirus (Covid-19), le gouvernement marocain a décidé de prendre, à partir du mercredi 23 décembre 2020 à 21h00 et pour une durée de trois semaines.

Le gouvernement précise, lundi dans un communiqué, que ces mesures restrictives concernent:

  1. La fermeture des restaurants, cafés, commerces et grandes surfaces à 20h00;
  2. Couvre-feu nocturne de 21h00 à 6h00 à l’échelle nationale, sauf cas exceptionnels;
  3. L’interdiction des fêtes et des rassemblements publics ou privés;
  4. La fermeture totale des restaurants à Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger pour une durée de trois semaines,

Toutes les mesures de précaution annoncées précédemment seront maintenues, conclut le communiqué.

Maroc-Israël : le coup médiatique de Global Media Holding

A la veille de la rencontre historique entre la délégation américano-israélienne de haut niveau et les responsables marocains dans le cadre des «Abraham Accords», Ahmed Charaï, signe, en exclusivité nationale, deux interviews coup sur coup, le premier avec Jared Kushner, Conseiller spécial du président américain Donald Trump et Meir Ben-Shabbat, chef du Conseil national de sécurité d’Israël.

Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump, empruntera demain, mardi 22 novembre, le vol LY555 de la compagnie aérienne israélienne El Al Airlines, premier vol commercial direct reliant Tel-Aviv à Rabat, pour souligner la normalisation des relations entre Israël et le Maroc. L’avion sera décoré de la main de Fatma, dite Khmissa dans le dialecte marocain, accompagnée des drapeaux des trois pays (Maroc, Israel et USA) et du mot paix écrit en trois langues, arabe, anglais et hébreu.

M. Kushner présidera une délégation conjointe américano-israélienne de haut niveau à laquelle participera, côté israélien, le Chef du Conseil national de sécurité de l’Etat hébreu, Meir Ben-Shabbat.

Cette visite suscite d’ores et déjà un intérêt médiatique mondial de par les implications géopolitiques de la reprise des relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et Israël. C’est dans ce contexte, que le groupe Global Media Holding qui détient MedRadio ainsi que plusieurs supports notamment, L’Observateur du Maroc, Pouvoirs d’Afrique, Al Ahdath Al Maghribia et Kifache.com crée l’évènement en annonçant la réalisation de deux interviews avec les présidents des délégations américaines et israéliennes respectifs.

Dans un teaser publié sur YouTube publié ce lundi après-midi, on apprend que Moulay Ahmed Charaï, président du Groupe média a conduit les deux interviews.

La vidéo révèle que dans ces interviews qui seront publiés sur tous les supports du groupe à partir de ce lundi minuit, Jared Kushner explique comment les conseils du Roi Mohammed VI ont participé à l’accélération du processus de paix entre Israël et quelques pays arabes et comment Meir Ben-Shabba serait particulièrement fier de ses origines marocaines.

Le vaccin Pfizer/BioNtech devrait protéger contre le nouveau variant du virus

/

L’agence européenne des médicaments (EMA) a estimé lundi que le vaccin contre le COVID-19 des laboratoires Pfizer et BioNtech devrait également protéger contre le nouveau variant du virus découvert en Grande-Bretagne.

Reuters

L’EMA a ajouté que la question de la vaccination des femmes enceintes devra être examinée au cas par cas. L’agence dit ne pas disposer de suffisamment de données sur les risques pour les femmes enceintes.

Coopération militaire entre le Maroc et la Mauritanie

/

La commission militaire mixte mauritano-marocaine a tenu, lundi à Nouakchott, sa deuxième réunion sous la présidence du chef d’état-major général des Armées mauritaniennes, Général de Division, Mohamed Ould Bamba Ould Meguett, et l’Inspecteur général des Forces armées royales, le Général de corps d’armée Abdelfattah Louarak, en visite en Mauritanie.

MAP

Cette deuxième rencontre de son genre entre les deux parties a pour objectif de renforcer les relations de coopération mauritano-marocaine dans les domaines militaires et sécuritaires, ainsi que les perspectives de développement de cette coopération, rapporte l’Agence mauritanienne d’information (AMI).

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la visite de trois jours que M. Abdelfattah Louarak effectue en Mauritanie à la tête d’une importante délégation, ajoute la même source.

Ont pris part à cette réunion le chef d’état-major de la marine nationale mauritanienne, le directeur de l’Armement, les chefs des 2ème et 3ème bureaux et plusieurs officiers supérieurs de l’état-major général des Armées ainsi que la délégation des forces armées royales marocaines accompagnant l’Inspecteur général des Forces armées royales, le Général de corps d’armée.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com