Abdellatif Hammouchi reçoit le n°2 du ministère de l’intérieur du Qatar

Abdellatif Hammouchi a présidé mardi 3 décembre une réunion de haut niveau, à Rabat, avec une délégation sécuritaire du Qatar menée par le n°2 du Ministère de l’Intérieur du Qatar, le Secrétaire Général du ministère et Directeur Général de la Sureté Nationale Qatari, le Général Major Saad Bin Jassim Al Khulaifi.

Une délégation composée de hauts responsables de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a participé également aux travaux de cette réunion.

Rabat a abrité ce mardi la réunion conjointe entre l’État du Qatar et le Royaume du Maroc pour soutenir et renforcer la coopération bilatérale en matière de sécurité.

Abdellatif Hammouchi

Cette réunion de haut niveau a été présidée par le Directeur général de la DGSN et de la DGST, Abdellatif Hammouchi et le Directeur de la Sureté Nationale du Qatar, le Général major Saad bin Jassim Al Khulaifi, à laquelle ont participé de hauts responsables sécuritaires des deux pays.

Au cours de la réunion, les deux hommes ont examiné l’élaboration de mécanismes de mise en œuvre de l’accord de sécurité signé entre le Maroc et le Qatar en 2014 et ont échangé leurs points de vue sur les problèmes de sécurité régionaux et internationaux et sur les moyens de les résoudre.

Dans un communiqué de presse diffusé à cette occasion, Saad bin Jassim Al Khulaifi a rendu hommage aux relations distinguées entre le Qatar et le Royaume du Maroc à tous les niveaux, en particulier dans les différents domaines de la sécurité.

Il a souligné que la lutte contre la criminalité et le renforcement de la sécurité aux niveaux régional et international exigent des efforts concertés afin de renforcer les relations entre les différentes agences de sécurité, compte tenu du développement considérable de la criminalité transfrontalière, qui nécessite l’activation de cadres de coopération en matière de sécurité et d’efforts conjoints.

Maroc : Une diplomatie équilibrée avec les pays du golfe

Le Maroc a réussi à maintenir une diplomatie équilibrée avec l’ensemble des pays du golfe en dépit des tensions qui ont secouées la région depuis deux ans.

En effet, tout en assurant une coopération sécuritaire et économique fructueuse et pérenne avec le Doha, Rabat a continué à consolider ses relations avec d’autres capitales de la région notamment Riyadh et Abu Dhabi.

D’ailleurs, le jour même de la tenue de la réunion sécuritaire de haut niveau entre Hammouchi et son homologue qatari, une autre réunion non moins importante a été organisée à Rabat entre les Etat-Major Marocain et Saoudien.

C’est sur hautes instructions du roi Mohammed VI, que le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR, Abdelfattah Louarak, a co-présidé mardi 3 décembre, à Rabat, aux côtés du Chef de la Direction de la Coopération Internationale des Forces Armées d’Arabie Saoudite, la deuxième réunion de la Commission Militaire Mixte maroco-saoudienne.

Selon un communiqué de l’Etat-Major Général des FAR, les travaux de cette réunion ont porté sur le bilan de la coopération militaire entre les Forces armées des deux Royaumes au titre des années 2018 et 2019 et la planification des activités de coopération pour l’année 2020.

Ils ont porté également sur l’examen des voies et des moyens se rapportant à plusieurs domaines d’intérêt pour les deux parties, dans le cadre de la consolidation des relations exemplaires en matière de coopération militaire entre les Forces Armées Royales des deux Royaumes, fondées sur les liens profonds et historiques entre les deux pays frère, ajoute le communiqué.

La coopération militaire maroco-saoudienne est régie par un Accord-cadre de coopération militaire et technique signé en décembre 2015. Cet accord couvre les domaines de la formation, l’industrie de Défense, le soutien logistique, le transfert de l’expertise militaire, les prestations médicales militaires et l’échange de visites, rappelle le communiqué. Le même accord est doté d’un financement saoudien de l’ordre de 22 milliards de dollars visant à développer une industrie de défense marocaine.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

[VIDÉO] Justin Trudeau se moque de Donald Trump

Article suivant

Réchauffement spectaculaire des relations entre les Etats-Unis et le Soudan

Derniers articles de Sécurité

17 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap