fbpx

La nouvelle ère de la sécurité globale, nous y sommes !

Partager

Le Maroc marque un jalon important avec la célébration du 68ème anniversaire de ses institutions sécuritaires majeures : les Forces Armées Royales et la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

Cette année, les festivités ont pris un caractère exceptionnel. Dans son ordre du jour adressé aux FAR, le Roi Mohammed VI a donné ses instructions pour le renforcement de l’armée marocaine, à travers notamment la modernisation des équipements et la réforme de la formation militaire. Le Prince Héritier Moulay El Hassan a ensuite présidé un déjeuner officiel offert par le Souverain. Galvanisées par ces événements, les FAR ont enchaîné par le lancement de l’exercice militaire multinational et interarmées «African Lion 2024».

Les célébrations se sont également déployées avec éclat à Agadir, où Abdellatif Hammouchi a présidé des festivités grandioses, incluant des Journées Portes Ouvertes de la DGSN qui ont rencontré un succès populaire et médiatique sans précédent.

Aujourd’hui, le royaume se positionne plus que jamais comme un acteur clé, parfaitement armé pour répondre aux défis de la Sécurité Globale, dans un contexte international où le «Hard Power» regagne une place prépondérante.

Autrefois perçues comme des menaces sécuritaires périphériques, les questions de santé, d’environnement, de criminalité organisée, de migration, de pauvreté, de logistique et approvisionnement, de cyber-sécurité et de désinformation, occupent désormais une place centrale dans la sécurité nationale. Ces éléments ne sont pas isolés mais interagissent dans un environnement global de plus en plus connecté et instable.

En effet, le monde post-Covid est confronté à une complexité accrue en matière de sécurité, caractérisée par une polarisation sociale grandissante, des crises économiques et des bouleversements technologiques qui redéfinissent les modèles économiques. À cela s’ajoutent des tensions géopolitiques marquées, notamment entre l’Europe et la Russie, les États-Unis et la Chine, ainsi qu’entre Israël et le Hamas.

L’armée marocaine, une force complète qui poursuit sa mutation et sa modernisation

Dans un climat international et géopolitique dominé par la guerre en Ukraine et à Gaza et la résurgence de conflits militaires de haute intensité, les budgets de défense dans le monde connaissent des hausses spectaculaires, les plus importantes depuis la fin de la guerre froide. De plus, les conflits en cours, sont de grands laboratoires à taille réelle pour les armes dopées à l’intelligence artificielle. Plus aucune armée ne peut aujourd’hui se permettre de s’en passer.

Lors du 68ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales, le Roi Mohammed VI a souligné ces tendances qui redéfinissent désormais la sécurité mondiale et nationale. Il a décrit un monde confronté à des tensions alarmantes et des changements rapides, marqués par une polarisation accrue, une multiplication des alliances et une hausse des risques de conflits dans diverses régions.

Le Roi a insisté sur la nécessité de réviser les concepts de sécurité et de défense et d’adapter les programmes et stratégies pour mieux répondre à ces menaces croissantes.

Il a également affirmé veiller au développement continu des capacités des Forces Armées Royales, en les équipant de moyens techniques modernes et en investissant dans la formation et la qualification du personnel. Des plans intégrés sont mis en œuvre pour assurer une disponibilité opérationnelle constante et renforcer les capacités défensives en toutes circonstances.

Le Prince Héritier Moulay El Hassan préside le déjeuner offert par SM le Roi à l’occasion du 68ème anniversaire des FAR – 14/05/2024

Par ailleurs, deux cérémonies ont été organisées, le 14 mai dernier, au siège de l’État-Major général des Forces Armées Royales à Rabat, Présidée par le Général de Corps d’armée Mohammed Berrid et au siège du groupement aérien de la Gendarmerie Royale situé au quartier Sidi Brahim Boulaajoul près de Salé, présidée par le Général de Corps d’armée, Mohamed Haramou.

Les deux cérémonies ont été marquées par le salut des couleurs nationales et la lecture de l’ordre du jour adressé par le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’État-major Général des FAR, aux officiers, officiers du rang et militaires du rang.

Le Maroc et les États-Unis renforcent leur coopération militaire

Le Maroc et les États-Unis ont renforcé leur coopération militaire en signant une feuille de route lors de la 13ème session du Comité Consultatif de Défense (DCC) à Rabat, tenue ce mardi 21 mai. Cette feuille de route définit les activités et les orientations à suivre. Lors de cette session, trois officiers américains ont été décorés par le Roi Mohammed VI pour leurs contributions à la coopération militaire entre les deux pays.

LIRE AUSSI  Soutenir Gaza, c'est désormais «Woke», et c'est un problème !

La rencontre a également vu la participation de hauts responsables militaires américains, y compris la Secrétaire américaine adjointe à la Défense pour les Affaires sécuritaires internationales, soulignant l’importance du dialogue stratégique et de la planification des actions futures avec des entités telles que l’AFRICOM et la Garde nationale de l’État de l’Utah.

Cette feuille de route survient en marge des African Lions 2024, AL24, le plus grand exercice annuel conjoint de premier plan du Commandement des États-Unis pour l’Afrique, dirigé par la Southern European Task Force de l’armée de terre américaine, Afrique (SETAF-AF). L’événement de cette année marque un jalon important alors que SETAF-AF célèbre le 20ème anniversaire de la série d’exercices African Lion.

Le général de division Mohammed Benlouali, commandant de la zone sud des Forces Armées Royales marocaines, s’adresse au haut commandement lors de la cérémonie d’ouverture de l’exercice African Lion 2024 (AL24) à Agadir, le 20 mai 2024.

La Police nationale marocaine : diplomatie sécuritaire, sophistication technologique et proximité populaire

Jamais la célébration de l’anniversaire de la création de la DGSN n’avait atteint une telle grandeur, une ouverture si internationale, des animations aussi sophistiquées et une proximité aussi marquée avec les citoyens.

Dans la soirée du 16 mai dernier, tous les projecteurs étaient orientés vers Agadir pour le coup d’envoi de la 5ème édition des Journées portes ouvertes (JPO) de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, placée sous le thème : “La sûreté nationale : citoyenneté et solidarité”.

Village JPO DGSN Mai 2024

Tout un village composé de trois grands chapiteaux a été installé pour accueillir les invités de la DGSN :

  • Partenaires sécuritaires internationaux du Royaume, notamment :
    • Ahmed Naser Al-Raisi, Président de l’Organisation internationale de police criminelle – Interpol ;
    • Mohammad Bin Ali Kuman, Secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur ;
    • Francisco Pardo Piqueras, Directeur général de la Police nationale espagnole ;
    • Eugenio Pereiro Blanco, Commissaire général des renseignements espagnols ;
    • Sophie Hatt, directrice de la Coopération internationale de sécurité au ministère français de l’Intérieur ;
    • Andrei Augusto Passos Rodrigues, Directeur général de la Police fédérale brésilienne ;
    • Khalid bin Abdulaziz Alharfash, Secrétaire du Conseil supérieur de l’Université arabe Naif des sciences de la sécurité (NAUSS) ;
    • Représentants des chefs de la police et des services de renseignement de pays frères et amis du Maroc notamment l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis.
  • De hauts responsables marocains de premier plan, notamment :
    • Le Général de Corps d’armée Mohammed Berrid, Inspecteur général des FAR ;
    • Le Général de Corps d’Armée Mohamed Haramou, Commandant de la Gendarmerie Royale
    • Mohamed Yassine Mansouri, Directeur Général de la DGED ;
    • Abdellatif Jouahri, Wali de Bank Al Maghrib ;
    • Mohamed Abdennabaoui, Président délégué du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire ;
    • El Hassan Daki, Président du Ministère Public ;
    • Zineb El Adaoui, Présidente de la Cour des comptes ;
    • Mohamed Salah Tamek, Délégué général à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion.
  • Des membres du gouvernement :
    • Abdelouafi Laftit, Ministre de l’intérieur ;
    • Ahmed Toufiq, Ministre des Habous et des Affaires Islamique ;
    • Khalid Aït Taleb, Ministre de la Santé et de la Protection sociale.
  • 2 120 000 citoyens marocains de tous âges, parmi lesquels :
    • Des enfants victimes du séisme d’Al Haouz ;
    • Des étudiantes d’une école coranique de Taroudant, apportant un souffle de spiritualité.
De gauche à droite : Mohamed Yassine Mansouri, Gen. Mohamed Haramou, Gen. Mohammed Berrid, Abdellatif Hammouch – Agadir, le 16 mai 2024
Mohamed Yassine Mansouri et Abdellatif Hammouchi posent pour la désormais traditionnelle photo de coupe du gâteau d’anniversaire de la DGSN – Agadir, le 16 mai 2024

Évènements phares de la célébration du 68ème anniversaire de la DGSN

Le 68ème anniversaire de la création de la DGSN a été l’occasion de mettre en avant les efforts consentis par cette institution nationale qui fait montre d’une grande vigilance et d’un professionnalisme inégalé dans la préservation de la stabilité de la patrie et la garantie de la sécurité des biens et des citoyens.

Au village JPO d’Agadir :

  1. Soirée de lancement officielle :
    • Défilé des différentes unités des moyens logistiques et opérationnels ;
    • Shows professionnels sur les techniques d’intervention et de self-défense, des unités motocyclistes, maniement d’armes, gestion sécuritaire des grands évènements
    • Exercice de simulation conjoint des forces spéciales et des experts de la police scientifique et technique de démantèlement d’une cellule terroriste ;
    • Présentation de la plateforme de signalement des contenus numériques illicites ”E-Blagh” ;
    • Spectacle artistique de drones ;
    • Remise de Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de police.
  2. Aménagement de stands accessible au grand public :
    • Démonstrations des unités suivantes :
      • Police équestre ;
      • Motocyclistes ;
      • Protection rapprochée et unités d’intervention (BCI) ;
      • Maniement d’armes ;
      • Techniques de self défense ;
      • Brigade cynotechnique.
    • Applications sécuritaires basées sur l’intelligence artificielle (IA)  ;
    • Dispositif “Tifli Moukhtafi” pour les enfants disparus ;
    • Femmes et mineurs victimes de violences ;
    • Don du sang.
  3. Organisation de plusieurs conférences :
    • Focus sur l’expérience des forces publiques dans la gestion du séisme d’Al Haouz ;
    • Mise en lumière de l’expérience marocaine dans la gestion des grandes manifestations ;
    • Rôle de la génétique dans les enquêtes criminelle.
  4. Signatures d’accords :
    • Mémorandum d’entente entre le Directeur général de la Sûreté Nationale et de la Surveillance du Territoire Abdellatif Hammouchi avec son homologue brésilien.
    • Convention-cadre avec le président du directoire du Groupe d’Aménagement Al Omrane, Housni El Ghazaoui, et le wali de la région Souss-Massa, Saaïd Amzazi, portant attribution à la DGSN d’un lot de terrain pour la construction du nouveau siège de la Préfecture de police d’Agadir.
  5. Formidable procession où ont afflué plusieurs étudiantes d’écoles coraniques et traditionnelles de Taroudant, qui ont apporté à cette manifestation un souffle indéniable de ferveur et de spiritualité.
  6. Organisation d’une visite par la DGSN et le CNDH au profit d’un groupe d’enfants, originaires de Tizi N’Test, dans le cadre des efforts déployés pour accompagner les enfants victimes du séisme et les soutenir psychologiquement et socialement.
  7. Exceptionnelle couverture médiatique.

Forte présence des médias marocains – Agadir, 16 mai 2024

Intelligence analyst. Reputation and influence Strategist
20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -