Une afro-musulmane Vice-Secrétaire Général des Nations Unies

Africaine hyperqualifiée, cette musulmane nigériane de presque 56 ans est une spécialiste des domaines de développement et d’environnement.

Le nouveau secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a nommé jeudi 01/03/2017,  la ministre nigériane de l’Environnent, Amina Mohammed au poste de vice-secrétaire générale de l’organisation. Elle succédera comme numéro deux de l’ONU au Suédois Jan Eliasson.

Antonio Guterres a également nommé deux autres femmes à des postes clés de l’organisation. La diplomate brésilienne Maria Luiza Ribeiro Viotti devient ainsi chef de cabinet. La sud-coréenne Kyung-wha Kang, ancienne responsable des opérations humanitaires de l’ONU au poste de conseiller politique.

Amina Mohammed dispose de 30 ans d’expérience dans les secteurs privé et public, au Nigeria et à l’étranger. Elle connaît déjà très bien les arcanes des Nations Unies pour avoir été conseillère spéciale de l’ancien Secrétaire général Ban Ki-moon pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable, un vaste programme de lutte contre la pauvreté et le dérèglement climatique, avant d’être nommée ministre de l’environnement dans son pays le Nigeria en novembre 2015.

Mariée et mère de six enfants, de père nigérian et de mère britannique, Amina Mohammed, qui est aussi professeure à l’université de Columbia aux États-Unis, à travaillé en 2002 comme conseillère principale auprès du président du Nigeria sur les objectifs du millénaire. Elle voit se succéder trois présidents, Olusegun Obasanjo, Umaru Yar’Adua, puis Goodluck Jonathan.

Elle fonde ensuite et dirige le think thank Center for Development Policy Solutions, et siège également dans de nombreux comités consultatifs internationaux et des organismes tels que la Fondation Bill-et-Melinda-Gates ou le Conseil collaboratif pour la fourniture en eau et l’hygiène, rattaché aux Nations unies, qu’elle préside.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page