fbpx

Al Mada

Inwi obtient la certification PCI-DSS sur ses services Entreprises «inwi Business»

En obtenant la certification PCI-DSS pour son «système d’information cartes de paiement», l’opérateur télécom inwi, filiale du groupe Al Mada, démontre la volonté de son nouveau président, Azzedine El Mountassir Billah, de donner un coup de fouet à l’offre Entreprises «inwi Business» en garantissant le plus haut de niveau de sécurisation des données bancaires dans le respect des normes internationales les plus exigeantes.

PCI-DSS, – Payment Card Industry Data Security Standard- , est une norme largement répandue dans les pays anglo-saxons. Il s’agit d’une mesure de protection des données bancaires pour tous les sites marchands et fournisseurs de solutions de paiement qui traitent, transportent et stockent des données de cartes bancaires. L’obtention de ce certificat est conditionnée par un audit approfondi qui passe au crible de 255 règles l’ensemble des éléments de la chaine de traitement des données carte aussi bien les hommes, les processus que les outils techniques de l’entreprise.

C’est ce standard que l’opérateur télécom inwi, qui nourrit des ambitions fortes aussi bien pour le marché national que continental, annonce avoir obtenu pour ses activités d’hébergement au sein de son datacenter.

D’ailleurs, inwi dispose de plusieurs «centre de données» cumulant une superficie totale de 4.000 m² sur l’ensemble du territoire national, soit la plus grande surface dédiée aux Data centers au Maroc.

Il est à rappeler que la filiale du groupe Al Mada a déployé ces dernières années un plan d’investissement important dans les infrastructures matérielles et logicielles pour accompagner les entreprises marocaines dans leur divers processus de transformation digitale. Lesquels processus ont connu une forte accélération en raison de la crise sanitaire mondiale. C’est à ce titre qu’inwi muscle son offre commerciale B2B, en assurant des services fiables et sécurisés aux standards internationaux, participant à l’édification de solutions Cloud souveraines.

«La certification selon la norme PCI-DSS, qui s’ajoute aux certifications ISO 27001& TIER III précédemment obtenues, vient consolider les efforts de Inwi pour doter le Maroc d’infrastructures et de technologies de pointe», a souligné, Ouassim El Arroussi, Directeur Etudes et Développement chez Inwi, cité par le communiqué.

Et de soutenir: «En tant que fournisseur de solutions souveraines d’hébergement, de cloud et de sécurité, il est primordial pour Inwi d’obtenir cette certification pour accompagner davantage nos clients dans une approche de sécurité globale».

Dans son communiqué, inwi, qui affirme son leadership en matière de Cloud, de sécurité et de transformation digitale des entreprises, souligne que la certification PCI-DSS, consolide ses efforts pour «accompagner la transformation digitale des entreprises marocaines».

Une certification, poursuit le communiqué, basée sur une évaluation effectuée auprès des services Entreprises «inwi Business» de l’opérateur, rendus depuis ses Datacenters et destinés à sa clientèle professionnelle opérant dans le domaine de la monétique et du paiement par carte bancaire (banques, sociétés de service de monétique, ou encore plateformes de paiement en ligne, sites du e-commerce, etc).

Botola Pro : Exit Maroc Telecom, Marhba inwi

Le nouveau président d’inwi, Azzedine El Mountassir Billah, marque le début d’une nouvelle ère de l’opérateur télécom en investissant un domaine que le leader du marché, Maroc Telecom, a historiquement dominé : le football. inwi, qui se définit comme étant un «Operateur Telecom global», annonce son partenariat avec la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), en tant que Partenaire Officiel du Football National. Désormais, le championnat national professionnel portera, à partir de la saison prochaine, le nom de : « Botola Pro inwi»

Pur les non initiés, il s’agit d’une grande surprise que d’évincer Maroc Telecom du sponsoring et du naming du Championnat National professionnel de football. Partenaire historique du sport, Maroc Télécom a longtemps été une source permanente de financement des sports dits de haut niveau, notamment l’athlétisme.

Aujourd’hui, Maroc Telecom cède la place après dix années en tant que sponsor officiel du championnat professionnel du foot, 2011-2014 et 2015-2019, au plus jeune opérateur télécom national, inwi.

«Partenaire Officiel du Championnat National professionnel de football, l’opérateur apporte ainsi son soutien aux équipes nationales, en vue de prendre part au développement du football national et de hisser les couleurs du Maroc dans les grandes compétitions nationales et internationales.» a annoncé la filiale du groupe Al Mada dans un communiqué publié ce lundi 23 novembre.

inwi qui n’a pas dévoilé ni le montant du contrat de sponsoring ni sa durée, précise que son intérêt est porté par la popularité et les valeurs de la discipline sportive mais également par sa cible de prédilection, les jeunes.

«Le football, discipline sportive la plus populaire au sein du Royaume, est un vecteur de valeurs nobles favorisant l’esprit d’équipe, l’enthousiasme, le partage et le dépassement de soi-même ; autant de valeurs que l’opérateur partage au quotidien avec tous les Marocains.» souligne le communiqué d’inwi.

« Ce partenariat est également à l’unisson de l’intérêt que porte l’opérateur à la jeunesse marocaine, notamment en accompagnant les différents programmes qui encouragent l’éclosion de nouveaux talents » précise la même source.

L’opérateur dirigé par Azzedine El Mountassir Billah explique par ailleurs que ce partenariat avec le championnat professionnel de foot, s’inscrit également dans le cadre de l’élan de solidarité nationale induit par le contexte exceptionnel lié au Covid-19 et participe de l’engagement d’inwi à soutenir le football national à un moment où il est durement impacté par la crise sanitaire.

Football, 5G, Afrique, mobile money, transformation numérique… inwi est finalement décidée à en découdre avec la concurrence et jouer dans la cour des grands.

Covid-19 : Solidarité, pas de relâchement pour le Groupe Al Mada

Alors que le Maroc entame sa huitième semaine d’urgence sanitaire, le groupe Al Mada, poursuit son effort de solidarité nationale et de mobilisation citoyenne. Après les contributions financières du groupe et de ses filiales au Fonds spécial Covid-19, et les dons d’équipements de protection individuelle, le fonds d’investissement panafricain a déployé mercredi dernier à travers sa fondation un programme qui cible les familles les plus vulnérables en leur distribuant pas moins de 1.778 tonnes de denrées alimentaires et d’hygiène.

C’est un élan de solidarité sans faille que manifeste le Groupe Al Mada depuis le début de la pandémie. En exemple inspirant de mobilisation citoyenne, le groupe sera d’ailleurs le premier opérateur privé à participer au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus, avec un don de 2 milliards de dirhams ordonné par le roi Mohammed VI. Une première action qui sera suivie par le déploiement de diverses autres initiatives d’entraide au niveau de ses filiales.

Le groupe va encore se distinguer en annonçant, le 4 mai dernier, la distribution d’1 millions de masques FFP2 au personnel soignant, qui se trouve en première ligne dans les cinquantaines centres hospitaliers Covid-19 que compte Royaume. Une opération bouclée avec succès par la Fondation Al Mada, avec la livraison d’un dernier lot de 500.000 masques.

Cette initiative de la Fondation Al Mada, s’inscrit dans une série d’actions ciblées d’une opération baptisée «Solidarité COVID-19» dont le dessein est de générer un impact positif, significatif et durable auprès des populations les plus exposées.

Dans cette dynamique, la fondation va annoncé, mercredi dernier, la mise en oeuvre de la deuxième phase de l’opération «Solidarité COVID-19» qui va cibler cette fois-ci les personnes vulnérables et les familles vivant en situation de précarité. Ainsi, ce ne sont pas moins de 50.000 ménages qui recevront de la Fondation Al Mada, 1.778 tonnes de denrées alimentaires et d’hygiène d’une valeur de 22 millions de dirhams.

«Par cette action, la Fondation Al Mada, fidèle à ses engagements premiers et à sa raison d’être, contribue à renforcer l’effort collectif et la chaine de solidarité nationale dans la lutte contre la pandémie» soulignent les responsables de la Fondation.

Face au défi logistique de cette importante opération de distribution alimentaire qui touchera 250.000 personnes, la Fondation Al Mada a fait appel au soutien logistique du Groupe Marjane et à l’appui des autorités locales de chaque région du Royaume. Une distribution qui sera effectuée dans le respect des consignes sanitaires et de protection, selon le protocole et les modalités adaptés par les pouvoirs publics.

Maroc : Au front, le personnel soignant reçoit un don d’1 million de masques FFP2 de la Fondation Al Mada

Le Groupe Al Mada affiche sa solidarité envers le personnel soignant du Royaume, sur le pied de guerre depuis plusieurs semaines pour prévenir, diagnostiquer et circonscrire le Coronavirus et traiter les patients infectés. Ce ne sont pas moins d’1 million de masques de protection respiratoire aux normes FFP2 qui seront gracieusement offerts à partir de cette semaine à une cinquantaine d’unités Covid-19 déployées sur l’ensemble du territoire. Un premier lot de 500.000 masques a, d’ailleurs, été réceptionné jeudi dernier.

Al Mada apporte une nouvelle contribution à la lutte contre la pandémie du Coronavirus. Le fonds d’investissement panafricain livrera au Ministère de la Santé, à partir d’aujourd’hui, mardi 5 mai, 1 million de masques de protection respiratoire de type FFP2, destinés au personnel soignant dans une cinquantaine de centres hospitaliers.

Cela fait bientôt deux mois que les femmes et les hommes des unités Covid-19 se démènent nuit et jour pour lutter contre la pandémie qui a déjà fait 179 morts dans le pays et plus de 5.000 cas confirmés.

En contact direct avec les personnes infectés, ces soldats en blouse blanche sont particulièrement exposés au risque de contamination. Ils sont soumis à des procédures et protocoles de prise en charge des patients, recommandés par l’OMS, notamment l’utilisation correcte des équipements de protection individuelle tels que les masques, les lunettes, les gants et les blouses.

Toutefois avec la très forte tension sur le marché mondial du matériel médical, le personnel soignant peut se retrouver dans certains cas, sans l’équipement de protection individuelle requis qui leur permettrait de rester en bonne santé et de poursuivre leur mission vitale.

Il est vrai que le Maroc s’est particulièrement illustré dans la production à très grande échelle de masques chirurgicaux. A date d’aujourd’hui, les unités industrielles nationales, ont produit en effet un total de 160 millions de masques « Made in Morocco » dont une partie sera même dédiée à l’export. Sauf qu’en ce qui concerne les unités Covid-19, le port de masque chirurgical s’avère moins efficace qu’un masque de type FFP2 dans le cadre de trans­mis­sions par gout­te­let­tes et air et en l’absence de dépis­tage de masse.

A juste titre, ces masques filtrants de protection de type FFP2 sont réservés exclusivement aux personnels hospitaliers, formés, en contact étroit et prolongé avec des cas confirmés et qui réalisent des gestes médicaux invasifs.

C’est dans ce contexte exceptionnel que s’inscrit l’initiative du Groupe Al Mada, en équipant gracieusement le personnel soignant de ces masques à usage hospitalier et sanitaire. Une contribution précieuse visant à renforcer l’effort collectif et la chaine de solidarité nationale dans la lutte contre la pandémie.

Un investissement de plusieurs dizaines de millions de dirhams

La Fondation Al Mada, prolongement de l’engagement sociétal et social du groupe panafricain du même nom, et qui porte et gère cette opération de don, dévoile dans un communiqué que ces masques FFP2 au nombre d’un million ont coûté plusieurs dizaines de millions de dirhams, sans en préciser le chiffre exact.

La Fondation précise que la distribution, qui sera assurée par le Ministère de Santé, se fera selon les besoins spécifiques de chaque région.

Enfin, sur les 1 millions de masques prévus, la Fondation Al Mada a d’ores et déjà réceptionné un premier lot de 500.000 unités, dans l’attente d’un arrivage imminent d’un deuxième et dernier lot.

Lot de 500.000 masques réceptionné jeudi 30 avril 2020 – Source : Le360

À propos d’Al Mada

Al Mada – Positive Impact – est un fonds d’investissement panafricain à capitaux privés, basé à Casablanca. A vocation internationale et doté d’une stratégie de développement à long terme, Al Mada est un partenaire de référence pour le développement des économies africaines. d’informations : www.almada.ma

À propos de la Fondation Al Mada

Culture, Éducation, Entrepreneuriat, les actions de la Fondation Al Mada mettent en œuvre dans la société africaine sa vision d’une responsabilité sociale et environnementale durable.

Sur instructions du Roi Mohammed VI : Al Mada accorde un don de 2 MMDH au Fonds spécial Covid-19

Sur Hautes instructions du Roi Mohammed VI, le fonds d’investissement panafricain, Al Mada, a accordé un don de 2 milliards de dirhams à l’effort national et collectif pour faire face aux répercussions sanitaires et économiques de la pandémie du Covid-19. Une décision qui survient le jour même de la publication dans le BO du décret qui a instauré la création du fonds spécial pour la gestion du Coronavirus.

Lire ici

AL MADA Group retire sa plainte Judiciaire contre Maroc Telecom

Suite à la décision de condamnation de Maroc Telecom par l’ANRT à une amende de 3,3 MMDH pour «abus de position dominante», le fonds d’investissement panafricain, Al Mada, a proposé au Conseil d’administration de sa filiale, Wana Corporate, d’abandonner l’action en justice engagée en 2018 à l’encontre de l’opérateur dirigé par Abdeslam Ahizoune. Une proposition adoptée à l’unanimité.

Lire ici

La 5G d’Inwi débarquera bientôt sur vos mobiles

En amorçant la migration de son réseau vers la 5G, Inwi entend offrir à ses clients un très haut débit qui leur permettra, par exemple, de disposer, sur leurs mobiles, d’un débit égal à celui fourni par la fibre optique. L’été dernier, l’opérateur a lancé la 4,5G dans ce dessein. Les premières expériences pilotes de la 5G commenceront prochainement.

Lors du lancement du plus grand Data center au Maroc à Technopolis à Rabat, Inwi a modernisé son cœur de réseau avec des plateformes virtualisées 5G de dernière génération. Il a poursuivi sur sa lancée en modernisant son réseau radio, notamment les antennes relais. Les nouveaux équipements installés par l’opérateur sont compatibles avec un déploiement rapide et large de la 5G. Dans le même sillage, Inwi a réorganisé son architecture réseau en installant massivement la fibre optique ainsi que de nouvelles solutions de transmission offrant des capacités compatibles avec les flux générés par la 5G. «La 5G est aujourd’hui une réalité chez inwi. Une réalité que nous avons anticipée et préparée à travers la modernisation de nos infrastructures et la montée en puissance continue de notre architecture réseau. Inwi dispose aujourd’hui d’une infrastructure moderne et agile, capable de s’adapter à toutes les évolutions technologiques actuelles et futures», déclare Fadoua Bettioui Laroussi, Directeur Planification et Performance chez Inwi.

Une infrastructure moderne et agile

Inwi n’en est pas à son coup d’étrenne quand il s’agit d’être un pionnier. L’opérateur a été le premier opérateur à expérimenter avec succès au Maroc une connexion mobile à plus de 1Gigabyte/seconde. Pour investir le marché de la 5G, Inwi s’est associé à Huawei en signant un accord de partenariat « pour la mise en place d’une série de pilotes 5G Pré-commercial dans les prochaines semaines. Ces pilotes bénéficient de la dernière technologie 5G de gré à gré, y compris la partie radio, transmission, core, terminaux et cas d’usage. C’est une ère nouvelle de la mobilité qui s’ouvre pour le Maroc et l’Afrique du Nord», souligne Eric Liu, Vice-Président Solution et Marketing Afrique du Nord chez Huawei. Ainsi, l’opérateur compte mettre à la disposition de ses clients des « solutions 5G à la pointe à l’instar de ce qui se passe au niveau international», affirme Nora Wahbi, Customer Unit Head chez Ericsson. Rappelons qu’en août 2018, l’opérateur, filiale du groupe marocain Al Mada, a lancé la 4,5G, en prélude au réseau du futur, la 5G. Avec la 4,5G, un abonné d’Inwi dispose d’une vitesse de téléchargement d’1Gbps. En d’autres termes, un abonné peut télécharger un film en 4K de 26 Gigabits en moins de 30 secondes avec ce débit. Auteur de plusieurs coups d’éclats, Inwi demeure leader sur le segment de l’internet mobile. Il a été désigné par l’enquête indépendante nPerf, plateforme de référence pour la mesure de la qualité de la connexion internet dans le monde, fournisseur de « l’accès internet mobile le plus performant au Maroc» pour l’année 2017 et 2018.

#FIAD2019 : Trophées Jeunes entrepreneurs, une consécration du génie africain

Lors de la dernière journée de la 6ème édition du Forum international Afrique développement (FIAD), une cérémonie de remise des prix des trophées des jeunes entrepreneurs a été organisée le 15 mars dernier, sous l’égide de la Fondation Al Mada. Les candidatures ont été passées au crible par un jury composé de personnalités qualifiées.

Lire ici