Mohammed VI honore Abdellatif Hammouchi

Le roi Mohammed VI, qui avait appelé dans un précédent discours le gouvernement à doter l’institution sécuritaire de toutes les ressources humaines et financières nécessaires pour lui permettre de remplir convenablement ses missions, a rendu visite ce mardi après-midi au siège de la Direction générale de la surveillance du territoire national à Témara, dans la banlieue de la capitale Rabat. Une première dans les annales du Maroc où le chef de l’Etat se rend solennellement dans une agence de renseignement. La DGST et ses agents, qui ont été très sollicités depuis les événements du 16 mai 2003 jusqu’aux récents démantèlements de plusieurs cellules terroristes affiliées à DAECH, en passant par la gestion des turbulences dues au printemps arabe, ont travaillé en flux tendu et sans relâche durant toutes ces années et continuent encore. Et c’est en reconnaissance à ce travail -épuisant certes, mais d’exception-, que le roi Mohammed VI a fait lui-même le déplacement au sein de cette place forte qui fait nourrir tant de fantasmes, en vue d’honorer les agents du contre-espionnage marocain et à leur tête leur patron Abdellatif Hammouchi. Un message de soutien sans équivoque pour le rôle fondamental que joue cette institution historique dans le paysage sécuritaire du pays.

A son arrivée au siège du contre-espionnage marocaine, Mohammed VI a passé en revue un détachement de la Sûreté nationale qui rendait les honneurs avant d’être salué par le ministre de l’Intérieur, le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire national, ainsi que par plusieurs hautes personnalités et responsables de l’administration centrale de la DGST.

Le souverain a procédé à l’inauguration de l’Institut de formation spécialisée de la DGST

Le roi Mohammed VI, accompagné de son Conseiller Fouad Ali El Himma, s’est enquis de près des efforts et des sacrifices considérables consentis par les membres de cette institution sécuritaire qui, dans toutes ses composantes, travaille inlassablement pour garantir la paix et la sécurité des citoyens, protéger leurs biens et préserver la paix, la stabilité et l’ordre public, ainsi que pour l’esprit de mobilisation, de vigilance et de fermeté dont font preuve ses membres afin d’anticiper et mettre en échec tous les complots terroristes et criminels ourdis contre le pays.

A cette occasion, Mohammed VI s’est informé sur des unités du groupe d’intervention rapide relevant de la DGST et passé en revue les équipements, les véhicules et les moyens logistiques utilisés dans les opérations d’intervention pour faire face aux dangers de la menace terroriste et aux différentes formes du crime organisé, y compris le crime transfrontalier.

Le roi Mohammed VI, accompagné de son Conseiller Fouad Ali El Himma, s’est enquis de près des efforts et des sacrifices considérables consentis par les membres de cette institution sécuritaire

Lors de cette visite à la DGST, le roi Mohammed VI s’est informé des activités des directions centrales d’opérations, notamment celles chargées de la lutte contre l’extrémisme, le terrorisme et les différentes formes du crime organisé, et suivi des explications sur les méthodologies de travail et les techniques d’investigation et de renseignement qui permettent d’instaurer la paix, d’anticiper les dangers et de faire face aux défis qui menacent la sécurité du pays des citoyens.

Par la suite, le souverain a procédé à l’inauguration de l’Institut de formation spécialisée de la DGST édifié dans le cadre du développement du système de formation dans le domaine du renseignement et du contre-espionnage.

Le souverain s’est informé du projet de construction du laboratoire radiologique et d’analyses médicales des fonctionnaires de la sûreté nationale et de la surveillance du territoire national

Ce complexe, ouvert aux cadres des pays frères et amis, notamment africains, est doté d’une armurerie répondant aux normes requises en ce qui concerne les bâtiments sécuritaires sensibles, d’un dépôt de munitions, d’un stand de tir, et d’un parcours de saut d’obstacles destiné à l’entraînement et aux exercices d’endurance auxquels sont soumis les fonctionnaires de l’institution sécuritaire.

Le roi a écouté une note de présentation de projets de construction du nouveau siège de la BNPJ à Casablanca et du Laboratoire national de la police scientifique et la réalisation d’un nouveau siège de la DGSN à Hay Ryad à Rabat sur une superficie totale de 20 hectares.

Le roi Mohammed VI a également écouté des explications sur les nouvelles infrastructures inaugurées dans le cadre de la vision royale pour la modernisation du service public sécuritaire et le renforcement des principes de la nouvelle gouvernance sécuritaire, dont le BCIJ qui bénéficie d’une compétence territoriale nationale, et d’un mandat portant sur les crimes et affaires comme le terrorisme et les crimes d’atteinte à la sûreté de l’Etat, les réseaux criminels, l’assassinat et l’empoisonnement, l’enlèvement et la prise d’otages et le trafic de drogue, des psychotropes et des armes et munitions.

Le souverain s’est enfin informé du projet de construction du laboratoire radiologique et d’analyses médicales des fonctionnaires de la sûreté nationale et de la surveillance du territoire national, et a écouté une note de présentation de projets structurants réalisés au niveau de la DGSN notamment la construction du nouveau siège de la BNPJ à Casablanca et du Laboratoire national de la police scientifique, et les grandes lignes du projet de réalisation d’un nouveau siège de la DGSN à Hay Ryad à Rabat sur une superficie totale de 20 hectares.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page
976 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap