fbpx

Les Etats-unis, le Royaume-unis, le Canada et la France exhortent leurs ressortissants de quitter «immédiatement» la Russie

Start

Dans un nouveau communiqué publié ce samedi, le Quai d’Orsay recommande «instamment» aux Français de quitter la Russie en raison de la raréfaction des liaisons aériennes suite aux sanctions occidentales imposées contre la Russie. Paris a suivi le pas de Washington, de Londres et de Ottawa qui ont exhorté leurs ressortissants de quitter immédiatement la Russie.

«Compte tenu de la raréfaction croissante des liaisons aériennes, il est instamment recommandé aux ressortissants français, dont la présence et celle de leur famille n’est pas essentielle en Russie, de quitter le pays tant que cela est encore possible» a alerté ce samedi 5 mars le ministère des affaires étrangère français dans un communiqué consultable sur son site web. Jeudi déjà, le ministère avait relevé son niveau de vigilance, recommandant “fortement” aux Français de quitter la Russie.

Royaume-uni

Le gouvernement britannique a également exhorté les ressortissants britanniques en Russie dont la présence n’est «pas essentielle» à envisager de quitter le pays dans le contexte de la crise croissante en Ukraine.

«Le Foreign, Commonwealth and Development Office (FCDO) déconseille tout voyage dans l’ensemble de la Russie en raison du manque d’options de vol disponibles pour rentrer au Royaume-Uni et de la volatilité accrue de l’économie russe», a-t-il déclaré sur son site Web samedi.

«Si votre présence en Russie n’est pas essentielle, nous vous conseillons vivement d’envisager de partir par les autres routes commerciales.»

Le gouvernement a indiqué qu’il ne serait peut-être pas possible de prendre un vol direct vers le Royaume-Uni ou via les pays de l’UE, mais qu’il serait possible de voyager via le Moyen-Orient et la Turquie.

États-unis

Concomitamment, le département d’État américain a recommandé aux citoyens américains de quitter le pays «immédiatement».

Ce nouvel avis aux voyageurs a été émis samedi en raison de préoccupations accrues en matière de sécurité dans le pays, alors que les forces militaires russes mènent une «attaque non provoquée et injustifiée» en Ukraine, a déclaré le département d’État.

L’alerte met en garde contre «le potentiel de harcèlement contre les citoyens américains par les responsables de la sécurité du gouvernement russe, la capacité limitée de l’ambassade à aider les citoyens américains en Russie, le COVID-19 et les restrictions d’entrée connexes, le terrorisme, les vols limités vers et depuis la Russie et l’application arbitraire de la loi locale». Les citoyens américains doivent quitter la Russie immédiatement, met en garde le communiqué

Alors que les étrangers planifient de quitter le pays, le Département d’État a noté un nombre croissant d’annulations de vols à destination et en provenance de la Russie, des rapports de pénurie d’argent liquide, et que certaines cartes de crédit et de débit peuvent être refusées en raison des sanctions imposées aux banques russes, poursuit le communiqué.

Canada

Le Canada a émis la même recommandation à ses ressortissants tout en évoquant les mêmes raisons.

«Si vous êtes en Russie, vous devez quitter le pays tant que des moyens commerciaux sont disponibles» recommande le ministère canadien des Affaires étrangères dans un communiqué publié ce dimanche.

« Les sanctions contre Moscou et la réponse de la Russie pourraient avoir un impact important sur la disponibilité et la prestation des services essentiels. La disponibilité des vols est devenue très limitée», précise le communiqué.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.