Hassad, Benabdellah, Louardi, Bencheikh et Ali Fassi-Fihri limogés !

Selon un communiqué du Cabinet royal, le Roi Mohammed VI a décidé de démettre de leurs fonctions trois ministres, un Secrétaire d’Etat et un directeur général d’un établissement public. De plus, le souverain a exprimé son mécontentement et sa disgrâce à l’encontre de plusieurs autres hauts responsables qui ne jouissent plus désormais de la confiance de Sa Majesté. Ceux-là ne pourront plus aspirer à aucune fonction publique dans l’avenir. D’autre part, le Roi Mohammed VI a chargé le chef du Gouvernement de lui soumettre les candidatures potentielles des successeurs des ministres démis.

Les ministres démis de leurs fonctions:

  • Mohamed Hassad, ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, en sa qualité d’ancien ministre de l’Intérieur ;
  • Mohamed Nabil Benabdellah, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme et de l’habitat ;
  • El Houssaine Louardi, ministre de la Santé ;
  • Larbi Bencheikh, ministre de la Formation professionnelle.

Les ministres en disgrâce ne jouissant plus de la confiance du souverain :

  • Rachid Belmokhtar, ancien ministre de l’Education nationale ;
  • Lahcen Sekkouri, ancien ministre de la Jeunesse et des Sports ;
  • Lahcen Haddad, ancien ministre du Tourisme ;
  • Hakima El Haité, ancien secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement.

Le directeur général de l’Office national de l’Eau et de l’Electricité, Ali Fassi-Fihri, a également été démis de ses fonctions.

Nous y reviendrons plus en détail.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Câbles

Allez en Haut de la page