Maroc-Turquie : Ahmed Akhchichine balise la voie pour un axe économique Marrakech-Istanbul

/

Il s’agit là d’un événement hautement stratégique. Une délégation de la région de Marrakech-Safi, dépêchée par Ahmed Akhchichine, s’est rendue en Turquie où elle a rencontré des officiels et des hommes d’affaires turcs, notamment le fils du président, Bilal Erdogan, ainsi que le porte-parole de la présidence, Ibrahim Kalin. Une rencontre qui a été couronnée par l’annonce de l’ouverture d’une ligne aérienne directe entre Marrakech et Ankara.

Après l’annonce d’un partenariat stratégique entre les agglomérations de Marrakech et de la capitale espagnole Madrid, Ahmed Akhchichine semble vouloir diversifier ses partenaires économiques pour la mise en oeuvre de son plan de développement régional. Une délégation conduite par le premier vice-président du Conseil régional de Marrakech-Safi, Samir Goudar, s’est rendue cette semaine à Ankara où elle a rencontré des hommes d’affaires et des membres du gouvernement turcs.

D’autre part, la rencontre avec le porte-parole du gouvernement, Ibrahim Kalin, a été l’occasion pour ce dernier de réaffirmer la position claire de la Turquie concernant l’intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté sur le Sahara marocain.

Rappelons qu’Ibrahim Kalin, avait effectué, fin décembre 2018, une visite officielle au Maroc où il a remis à Nasser Bourita un message du président turc, Recep Tayyip Erdoğan, adressé au roi Mohammed VI. Le porte-parole de la présidence turque avait également eu des entretiens avec le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, en présence de El Mostafa Ramid et Moulay Hafid Elalamy.

Marrakech-Istanbul, un nouvel axe économique

Loin de toute influence idéologique ou politique, la région Marrakech-Safi semble détenir les leviers pour établir des relations économiques fortes et équilibrées avec la Turquie. La future ligne aérienne directe entre Marrakech et Istanbul semble être un préambule pour d’autres actions. D’ailleurs, le vol inaugural de cette ligne, prévu pour le 15 avril 2019, sera consacré au transport des participants au forum pour l’investissement turc dans la région de Marrakech.

L’intérêt de cette offensive économique de la région de Marrakech c’est, d’une part, l’exécution des prérogatives de la région dans le cadre du déploiement de la régionalisation avancée et d’autre part, l’évolution des relations entre Rabat et Ankara vers une nouvelle dimension politique et économique.

Le royaume du Maroc, sous l’impulsion du roi Mohammed VI, s’est en effet inscrit dans une nouvelle politique diplomatique, basée sur la clarté, le pragmatisme, l’équilibre et la liberté d’action loin de tout diktat étranger.

En renforçant ses partenariats avec l’ensemble des pays qui oeuvrent dans le respect des fondamentaux du royaume, le Maroc diversifie et consolide sa position géostratégique et préserve ses intérêts.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Conférence de Varsovie : Entre influence iranienne et Occident en rang dispersé

Article suivant

Master Rebuild Center : OCP installe une nouvelle usine de reconstruction de moteurs haute puissance

Derniers articles de Câbles

45 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap