L’Union Africaine suspend le Soudan

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a voté jeudi la suspension du Soudan de toutes les activités de l’UA jusqu’à la formation d’un gouvernement civil. Cette décision fait suite à l’intervention de l’armée contre les manifestants qui a coûté la vie à plus de 108 soudanais.

Le Département de la paix et de la sécurité de l’UA a déclaré jeudi dans un communiqué  publié sur Twitter que la participation du Soudan à toutes les activités de l’organisation africaine serait immédiatement suspendue – «jusqu’à la mise en place effective d’une autorité de transition dirigée par des civils, le seul moyen de sortir du pays de la crise actuelle».

Une décision qui vient suite à l’intervention des soldats lundi, sur ordre du Conseil militaire soudanais, contre le sit-in réuni depuis le début d’avril devant le quartier général de l’armée. Un dernier bilan du comité central des médecins a fait état d’au moins 108 civils tués et de plus de 500 blessés en trois jours, la grande majorité dans la dispersion du sit-in. Parmi les morts, 40 ont été retrouvés dans les eaux du Nil.

Face aux craintes d’une aggravation de la situation, l’ONU avait décidé de faire partir son personnel, alors que le Royaume-Uni a rappelé les employés «non essentiels» de son ambassade à Khartoum et déconseillé aux Britanniques de se rendre dans ce pays.

Le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat, a pour sa part fermement condamné l’escalade des violences perpétrées contre les civils au Soudan : « Je condamne fermement la violence qui a éclaté aujourd’hui au Soudan et qui a entraîné des décès signalés et plusieurs blessures. J’appelle à une enquête immédiate et transparente afin de responsabiliser tous les responsables ».

Avec agences

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page
24 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap