fbpx

Londres envoie des renforts à Douvres pour dégager les files de camions

Start

Le Royaume-Uni a envoyé vendredi des troupes supplémentaires dans le port de Douvres pour aider à dégager les files de camions et favoriser la reprise du trafic trans-Manche pour les conducteurs disposant d’un test COVID-19 négatif.

Les services de ferry entre Douvres et le port français de Calais ont repris jeudi, mettant fin à plusieurs jours de blocus imposé par la France après la découverte d’une nouvelle variante de coronavirus en Angleterre.

Le trafic ne reprenait toutefois que lentement dans le port vendredi, en ce jour férié de Noël.

La plupart des camions étaient encore garés en amont sur l’autoroute, les conducteurs attendant de passer des tests avant d’être autorisés à monter à bord des ferries.

Des soldats britanniques vérifiaient les véhicules et les documents des conducteurs à l’entrée du port tandis que des membres de services français, dépêchés à Douvres pour aider à résorber les bouchons, réalisaient des tests anti-COVID-19 sur des conducteurs.

Le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, a annoncé sur son compte twitter que sur plus de 10.000 tests réalisés sur ces chauffeurs, 24 s’étaient révélés positifs.

https://twitter.com/grantshapps/status/1342527867331239938

Quelque 800 soldats britanniques supplémentaires ont maintenant été déployés dans le port, en plus des 300 envoyés initialement, ont rapporté les médias britanniques.

La France avait annoncé dans la nuit de mardi à mercredi qu’elle autoriserait de nouveau les camionneurs à traverser la frontière s’ils présentaient un test négatif au COVID-19 datant de moins de 72 heures.

Selon les autorités britanniques, il faudra sans doute encore plusieurs jours pour dégager les longues files de camions.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.