Le Maroc désigne un consul honoraire à Kampala

Le célèbre homme d’affaires ougandais, le Dr. Robert Mwesigwa Rukaari, a présenté, mercredi 16 janvier, ses accréditations au ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda, Sam Kutesa, en sa qualité de nouveau consul honoraire du Maroc à Kampala. Le chef de la diplomatie ougandaise a remis son exequatur au nouveau représentant consulaire du royaume. A cette occasion, le ministre Ougandais des Affaires étrangères, Sam Kut, a félicité le Dr. Robert Mwesigwa Rukaari pour sa nomination et s’est engagé à travailler avec lui pour renforcer les relations bilatérales entre les deux pays.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda, Sam Kutesa, (à droite) remet l’exequatur au Dr. Robert Mwesigwa Rukaari (à Gauche)

Lors de l’audience accordée par le ministre ougandais des Affaires étrangères au nouveau consul honoraire du Maroc à Kampala, Sam Kutesa a rappelé que le royaume est l’un des fondateurs de l’Organisation de l’unité africaine et salué le retour du Maroc au sein de l’UA. L’Ouganda, qui reconnaît la pseudo-RASD, était au début opposé, au sein d’un pool de neuf pays, au retour du Maroc au sein de sa famille africaine.

Mais grâce à un travail de fond exercé par le Maroc, épaulé par des pays amis et alliés, Kampala s’est retrouvé dans l’obligation de faire preuve de realpolitik et d’accepter la réalité du Maroc en tant que puissance africaine qu’il faut avoir à ses côtés.

L’Ouganda a besoin du Maroc sur le plan économique, en tant que trait d’union vers et de l’Europe. Pays agricole par excellence, l’Ouganda a aussi besoin du phosphate marocain pour développer le secteur de l’agriculture, d’où cette nouvelle politique ougandaise basée sur le pragmatisme et le réalisme.

Et l’écart de développement entre les deux pays a poussé Kampala vers le choix stratégique d’une coopération plus étroite avec Rabat. Ainsi, l’objectif principal de ce consulat est de promouvoir les politiques stratégiques des deux gouvernements et de renforcer davantage les intérêts du Maroc et de l’Ouganda.

Homme d’affaires, des médias et aussi consul honoraire du Malawi dans son pays, le Dr. Robert Mwesigwa Rukaari est un membre influent du Mouvement national de résistance – NRM, le parti au pouvoir en Ouganda, dont il membre des comités exécutif et central.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Corps diplomatique

Allez en Haut de la page
10 Shares
Share via