fbpx

Le chef de guerre Emmanuel Macron, désavouera-t-il son premier ministre ?

Start

Rien ne va plus entre le premier ministre français, Édouard Philippe, et le chef d’Etat-major des armées Pierre de Villiers. Agacé par les économies voulues par le Premier ministre dans le budget de la Défense, le général 5 étoiles a menacé de démissionner la veille du défilé militaire du 14 juillet. Emmanuel Macron, dans une journée chargée, doit rendre un arbitrage ce soir, entre le repas avec Trump à la Tour Eiffel et la soirée dansante des Armées au ministère de la Défense.


Toutefois, le chef de guerre, Emmanuel Macron, a donné un signal hier en faveur de son chef d’Etat-major, dans une publication sur le Journal officiel du 12 juillet qui annonce le maintien au « service actif » du général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées. Atteint par la limite d’âge le 26 juillet 2017, date à laquelle il fête son 61e anniversaire, le général est prolongé d’un an par un décret de la ministre des armées Florence Parly, signé le 30 juin.

LE1

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.