L’armée marocaine fête son 64-ème anniversaire avec une ambition renouvelée et des défis de son époque

Rajeunie et jamais mieux équipée, l’armée du Roi Mohammed VI fête ce jeudi son 64-ème anniversaire avec des ambitions renouvelées, des défis de son époque et une doctrine qui se distingue de celle du défunt roi Hassan II. Entre les mutations profondes de la géopolitique, l’omniprésence de la technologie et Le bouleversement des structures socio-économiques, l’institution militaire marocaine sera appelée à participer, de plus en plus, au renforcement de la solidarité nationale outre sa prérogative première, défendre l’intégrité territoriale du Royaume. L’encadrement des jeunes à l’occasion du rétablissement du service militaire et le soutien au système de santé civil durant la pandémie du Coronavirus, s’inscrivent dans ce rôle solidaire des Forces Armées Royales qui vise à construire un Maroc encore plus unis et plus fort.

A l’occasion de cet anniversaire, l’agence de presse MAP a publié un article qui retrace les étapes déterminantes, les exploits marquants et les sacrifices consentis par les Forces Armées Royales depuis sa création le 14 mai 1956, pour défendre l’intégrité territoriale du Royaume, renforcer la solidarité nationale et internationale et préserver la paix dans le monde.

Sollicitude royale

Au lendemain de l’indépendance du Royaume, le défunt roi Mohammed V a tenu à doter le Royaume d’une armée moderne et professionnelle, une lourde responsabilité confiée à Hassan II, alors au Prince Héritier, qui après son ascension au trône a poursuivi avec détermination les efforts de perfectionnement de l’organisation des FAR et de leurs équipements.

Le roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-major général des FAR, a repris le flambeau en veillant, depuis son intronisation, à améliorer davantage l’institution militaire, à moderniser ses équipements et à promouvoir ses ressources humaines et ses capacités d’intervention, dans l’objectif de l’aligner au niveau des armées les plus développées du monde.

Aujourd’hui, les FAR constituent une fierté partagée pour tous les Marocains, un maillon inhérent à l’unité nationale et un honorable ambassadeur des valeurs authentiques du Royaume partout où le devoir appelle ses membres.

Engagement des FAR pour le maintien de la paix dans le monde

Le déploiement des unités des FAR dans le cadre des opérations de maintien de la paix des Nations-Unies à travers le monde est la parfaite illustration de cet engagement de l’institution militaire en faveur des valeurs universelles de la paix, de la sécurité et de la solidarité dans le monde. C’est dans ce cadre que les contingents des FAR continuent de s’acquitter de leurs nobles missions dans le cadre de ces opérations en RD-Congo et en Afrique centrale, sans oublier les efforts inlassables déployés par les équipes de l’hôpital militaire de campagne à Zaatari en Jordanie au profit des réfugiés syriens.

Avec le retour du service militaire, les FAR de nouveau investies dans l’insertion socio-professionnelle

Le 10 août 2019, un an après l’adoption de la loi rétablissant le service militaire obligatoire pour les hommes et femmes âgés de 19 à 25 ans, le premier groupe des jeunes assujettis au service militaire ont rejoint les casernes, pour suivre une formation de 12 mois. Depuis ce sont pas moins de 15.000 appelés qui ont regagné 14 centres de formation à travers le pays. 

Investies ainsi de la double mission de favoriser l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, les FAR se sont mobilisées pour rendre le service militaire pour les jeunes appelés, filles et garçons, une occasion propice pour bénéficier de formations professionnelles idoines. Elles ont mis en place toutes les infrastructures nécessaires, les cadres enseignants et les ressources pédagogiques pour la réussite de cette opération lancée à l’initiative du roi Mohammed VI.

2020 : au front contre le Coronavirus

L’année 2020 restera sans doute marquée comme l’année du service militaire et de la lutte contre le nouveau coronavirus, la pandémie qui a secoué le monde entier et causé d’énormes dégâts aussi bien sur le plan des vies humaines que sur le plan socio-économique.

Depuis l’annonce de l’urgence sanitaire, les Forces Armées Royales sont montées au front, suite à l’appel de sa Majesté le Roi, Chef suprême et Chef d’État-Major Général des FAR qui a, dès la détection des premiers cas de contamination au Maroc, donné ses instructions afin que la médecine militaire prenne part conjointement avec son homologue civile à cette délicate mission.

C’est dans ce contexte que les hôpitaux militaires de campagne Covid-19, installés à Nouaceur et Benslimane, ont vu le jour en un temps record, et que les équipes de la médecine militaire se sont jointes aux rangs des staffs médicaux dans plusieurs hôpitaux civils pour combattre ce virus.

Le 64-ème anniversaire des FAR est donc une occasion pour rendre un vibrant hommage à des hommes et des femmes qui sont engagés, avec courage, abnégation et dévouement, pour assurer la surveillance et la protection des frontières terrestre, maritime et aérienne du Royaume et veiller à la sécurité et la quiétude de tout un peuple et de ses institutions. 

Avec MAP

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Laylat al-Qadr : L'Iran va rouvrir des mosquées durant trois nuits

Article suivant

El Manchar, c’est fini

Derniers articles de Notes

148 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap