La Qatar dévoile l’emblème de la Coupe du Monde de 2022

Jamais l’organisation d’une coupe du Monde de football n’a suscité autant de critiques et de controverses que celle du Qatar 2022. Alors que les Coupes du Monde les plus polémiques, notamment celles d’Italie de 1934 et d’Argentine de 1978 s’étaient déroulées dans des contextes géopolitiques très tendues, le Qatar a subit une pression inouïe de toute part, et ce depuis sa désignation en tant que pays organisateur le 2 décembre 2010. C’est sa légitimité même à l’organisation de cet évènement sportif qui a été contestée. Aujourd’hui, la révélation de l’emblème de la 22ème édition aux couleurs du Qatar, représente une véritable consécration et une victoire incontestée de Doha sur ses frères ennemis, Riyadh et Abu Dhabi.

« L’emblème officiel de la 22ème édition de la Coupe du Monde de la FIFA a été dévoilé à l’occasion d’un événement spécial marquant une nouvelle étape majeure de l’organisation de la compétition phare du football international » annonce le communiqué de la FIFA.

 

Des milliers de spectateurs rassemblés dans plusieurs endroits dans la Capitale Doha, ont pu assister, mardi 3 septembre, à la projection synchronisée de l’emblème de la compétition sur les murs de certains des plus emblématiques édifices du pays, comme la Doha Tower, l’amphithéâtre du village culturel Katara, le souk Waqef, le complexe Msheireb Downtown Doha et le fort Al Zubarah.

De nombreuses grandes villes dans plusieurs pays ont également célébré cette présentation, l’emblème ayant été projeté sur de célèbres sites et autres panneaux dans des lieux publics. Le Qatar n’a pas lésiné sur les moyens en impliquant plusieurs grands footballeurs de l’histoire dans cet évènement. Ces stars ont en effet participé à cette campagne en partageant sur les réseaux sociaux l’emblème avec leurs fans.

8 comme nombre de terrains qui accueilleront la compétition

L’emblème du Qatar 2022, incarne les valeurs d’un événement qui connecte et unit le monde entier, en plus de rassembler des éléments qui évoquent la culture arabe et le football, explique les organisateurs.

«Les ondulations de l’emblème font allusion aux dunes des déserts de sable si caractéristiques du pays hôte, tandis que sa forme est à la fois celle du chiffre huit – comme le nombre d’enceintes magnifiques qui accueilleront la compétition – et celle du symbole de l’infini, qui vient souligner les innombrables interconnexions qu’implique la compétition. Reprenant les contours du trophée de la Coupe du Monde, l’emblème de la compétition s’inspire en son sommet du foulard traditionnellement porté au Qatar. De tels foulards sont portés dans de nombreux pays du monde durant les mois d’hivers, et, en particulier dans les pays arabes et la région du Golfe, par un grand nombre de personnes et dans des styles différents.

Les motifs brodés qui ornent souvent les foulards portés dans le monde arabe sont ici repris, s’inspirant de plusieurs cultures de toute l’Asie, et célébrant ainsi la deuxième Coupe du Monde accueillie par le continent asiatique ainsi que la diversité ethnique de la population du Qatar. Cet accessoire vestimentaire hivernal est également une référence aux dates de la compétition et au fait qu’elle sera la première à être disputée en novembre et décembre. » détaille le communiqué de la FIFA.

La nouvelle police de caractères créée pour accompagner l’emblème revisite quant à elle la calligraphie arabe, avec une inspiration asiatique et une fusion entre tradition et modernité, précise les organisateurs.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le premier ministre italien Giuseppe Conte jette l'éponge

Article suivant

Israël a placé du matériel d'espionnage à la Maison Blanche et à Washington

Derniers articles de Câbles

10 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap