fbpx

Axios : Récit de l’intervention décisive de Biden pour la libération des otages du Hamas

Partager

Le président américain Joe Biden a joué un rôle clé dans la conclusion de l’accord entre Israël et le Hamas pour la libération de 50 otages capturés lors de l’attaque terroriste du Hamas contre Israël, selon des responsables américains, israéliens et qataris.

Le journaliste israélien Barak Ravid a révélé dan son dernier article sur Axios que des entretiens avec des responsables du Qatar, d’Israël et des États-unis ont permis de mettre la lumière sur la manière dans l’équipe de Biden a façonné l’accord avec le Hamas pendant six semaines de négociations souvent tendues, motivée par des rencontres “déchirantes” avec les familles des otages et par une pression agressive pour conclure l’accord.

7 octobre 2023

Attaque de Hamas

L’implication de Biden commence quelques heures après l’attaque, avec la prise d’otages incluant des Américains

Peu après le 7 Octobre 2023

Formation de groupes secrets de travail

Des groupes de travail secrets sont établis par les États-Unis, Israël et le Qatar. Le conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a demandé au principal conseiller de Joe Biden pour le Moyen-Orient, Brett McGurk, et à un autre conseiller de premier plan, Josh Geltzer, de créer un groupe de travail secret sur la question des otages.

Les travaux du groupe n’avaient pas été pris en compte dans le processus interagences parce que le Qatar et Israël – qui avaient discrètement créé des groupes de travail similaires – exigeaient le plus grand secret.

Seules quelques personnes de l’administration Biden connaissaient les détails des travaux du groupe.

Joe Biden était informé quotidiennement des progrès du groupe.

13 Octobre 2023

Réunion Zoom avec les familles des otages

Biden se réunit virtuellement durant 90 minutes avec les familles des Américains non localisés en Israël.

23 Octobre 2023

Première Percée

Libération de deux Américaines, Judith Raanan 59 ans, et sa fille Natalie, 17 ans, par le Hamas, grâce à la médiation des qataris.

24/10/2023

Intensification des Négociations

Alors que les bombardements israéliens sur Gaza continuent, Hamas se dit prêt à négocier.

27 October 2023

Invasion Terrestre par Israël

L’invasion terrestre israélienne interrompt brièvement les négociations.

Après le 27 Octobre 2023

Reprise des Négociations

Les négociations reprennent avec des demandes plus détaillées de la part d’Israël et des États-Unis.

Début Novembre

Appel de Biden au Premier Ministre du Qatar

Biden insiste auprès du Sheikh Mohammed bin Abdul Rahman al-Thani.sur l’identification des otages.
La Maison Blanche a décidé de ne pas rendre cet appel public, afin de ne pas affecter les négociations à un moment où un accord semblait proche.

Le Directeur de la CIA William Burns intensifie son rôle dans les négociations.

9 novembre 2023

Burns s’envole vers Doha 

Rencontre de Burns avec Sheikh Mohammed bin Abdul Rahman al-Thani et le Directeur du Mossad David Barnea à Doha.

12 novembre 2023

Biden appelle l’Émir du Qatar

Appel de Biden au Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani. Il s’agissait du premier appel entre les deux hommes depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas. Un fonctionnaire américain a déclaré que l’appel avait été difficile et que le message de Biden était le suivant : “Assez, c’est assez”

14 novembre 2023

Appel téléphonique entre Biden et Netanyahu

Biden s’est entretenu de nouveau avec Netanyahou ce qui est devenu une discussion quasi quotidienne. Selon un responsable américain, Biden a dit à Netanyahou que, puisque le Hamas avait fourni des informations sur une cinquantaine d’otages et indiqué qu’il pourrait être disposé à en libérer deux douzaines d’autres plus tard, il devait accepter l’accord.

15 novembre 2023

IDF entre dans l’hôpital al-Shifa

Le Chef du Hamas Yahya Sinwar suspend les négociations après l’entrée de l’armée israélienne à l’hôpital al-Shifa.

Sinwar a disparu pendant deux jours.

21 novembre 2023

Accord Final

Un accord est conclu pour une pause de quatre jours dans les combats et la libération d’otages supplémentaires.

L’implication de Biden a commencé quelques heures après l’attaque du Hamas, lorsque la Maison Blanche a appris que plusieurs Américains faisaient partie des quelque 240 otages détenus à Gaza.

Peu après l’attaque du 7 octobre, le Qatar a approché la Maison Blanche avec des informations sensibles sur les otages et la possibilité d’un accord pour leur libération. Un groupe de travail secret sur la question des otages a été établi, dirigé par les conseillers de Biden, Brett McGurk et Josh Geltzer.

Biden a rencontré virtuellement les familles des Américains non localisés en Israël, une expérience décrite comme extrêmement difficile. Plus tard, lors d’une visite en Israël, il a passé du temps avec des survivants de l’attaque du 7 octobre et des familles d’otages.

La première percée est survenue avec la libération de deux Américaines, Judith Raanan et sa fille Natalie. Cependant, les négociations ont été interrompues par une invasion terrestre israélienne à Gaza, avant de reprendre avec plus de détails.

Biden a insisté pour parler directement avec le Premier ministre qatari, Sheikh Mohammed bin Abdul Rahman al-Thani, et a exprimé clairement ses attentes lors d’un appel ultérieur avec l’émir du Qatar.

Finalement, après des négociations tendues et complexes, un accord a été conclu pour une pause de quatre jours dans les combats et la libération d’un premier groupe d’otages, avec la perspective de libérations supplémentaires.

Les collaborateurs de Netanyahu espèrent que l’accord sera mis en œuvre et que les otages seront libérés dès le vendredi suivant. Les identités de ceux qui seront libérés pourraient être rendues publiques dans les heures qui suivent.

Intelligence analyst. Reputation and influence Strategist
20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.

- Advertisement -