fbpx

Trêve humanitaire à Gaza : Biden remercie Tamim et al-Sissi

Partager

Le président américain Joe Biden a exprimé sa gratitude envers le Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani du Qatar et le Président Abdel-Fattah al-Sissi d’Égypte, pour leur rôle clé dans la négociation de la trêve humanitaire conclue entre Israël et le Hamas.

Dans un tweet, le président américain salue l’accord conclut grâce à la médiation du Qatar permettant une trêve humanitaire de quatre jours et la libération de 50 otages israéliens.

«Je salue l’accord visant à sécuriser la libération des otages pris par le Hamas lors de son assaut brutal contre Israël le 7 octobre. Je suis reconnaissant que ces âmes courageuses, qui ont enduré une épreuve indicible, seront réunies avec leurs familles une fois cet accord pleinement mis en œuvre» -t-il écrit.

LIRE AUSSI  Le Gabon détecte son premier cas de grippe aviaire depuis 2022

Il a également adressé ses remerciements à l’émir du Qatar, Sheikh Tamim bin Hamad al-Thani et au président égyptien Abdel Fattah al-Sissi pour leur partenariat et leur action décisive dans la conduite des négociations ayant abouti à l’accord du jour. Tout en soulignant l’engagement de Netanyahu de soutenir la pause humanitaire.

«Je remercie le Cheikh Tamim bin Hamad Al-Thani du Qatar et le Président Abdel-Fattah El-Sisi d’Égypte pour leur partenariat crucial dans la réalisation de cet accord. Et j’apprécie l’engagement du Premier ministre Netanyahu à soutenir une pause prolongée pour assurer la pleine mise en œuvre de cet accord».

Dès les premiers moments de l’assaut brutal du Hamas, mon équipe et moi avons travaillé étroitement avec des partenaires régionaux pour faire tout notre possible pour sécuriser la libération de nos concitoyens, a insisté Biden.

Et de conclure : «L’accord d’aujourd’hui ramènera plus d’otages américains chez eux. En tant que président, je n’ai pas de priorité plus élevée que d’assurer la sécurité des Américains pris en otage à travers le monde. Et je ne m’arrêterai pas tant qu’ils ne seront pas tous libérés.»

Le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken a réagit à la déclaration de son président en insistant sur le fait que cet accord est le fruits de la diplomatie et de l’effort de son pays.

«Le résultat d’aujourd’hui est le fruit d’une diplomatie inlassable et d’un effort acharné à travers le gouvernement des États-Unis. Bien que cet accord marque des progrès significatifs, nous ne nous reposerons pas tant que le Hamas continuera de détenir des otages à Gaza».

IL a salué par la suite la libération des otages et a remercié le Qatar et l’Egypte.

«Nous saluons la libération de 50 otages, y compris des Américains, de la captivité à Gaza. Je remercie le Qatar et l’Égypte pour leur partenariat, et j’apprécie le soutien d’Israël pour une pause humanitaire qui permettra l’acheminement d’une aide humanitaire supplémentaire aux Palestiniens à Gaza.»

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -