Tag archive

Mohammed Ben Salmane - page 3

Usé et affaibli, Adel Al-Joubeir repêché in extremis par MBS, son parrain

Sous le feu des projecteurs depuis le déclenchement de la crise du CCG avec le Qatar, le désormais ex-ministre saoudien des Affaires étrangères a dû aussi endosser la délicate mission de porte-parole diplomatique de la campagne militaire au Yémen menée principalement par son pays et les Emirats arabes unis. Un exercice usant qui s’est compliqué…

Lire ici

Le roi Salmane dégrade le ministre des Affaires étrangères Adel Al-Joubeir et décharge Turky al-Cheikh

Le roi Salmane Ben Abdelaziz al-Saoud a signé plusieurs décrets royaux parmi lesquels un réorganisant l’ensemble des structures du Conseil des ministres, un autre nommant Ibrahim Al-Assaf nouveau chef de la diplomatie et un décret royal désignant le prince Abdallah Ben Bandar Ben Abdelaziz, ministre de la Garde nationale.

Lire ici

MBS en Afrique du Nord, un bilan contrasté

La tournée de MBS en Afrique du Nord n’aura pas révolutionné les relations avec les pays de la région. Menée tambour battant, cette tournée a permis à Riyadh de chercher plus de soutien et à rompre son isolement sur le plan international depuis l’affaire Khashoggi. Après s’être drapé dans les oripeaux de la révolution tunisienne,…

Lire ici

Tournée internationale de MBS, la course aux ralliements

Avec ou contre moi ? Tel pourrait être le titre de la tournée qu’a entamée le 22 novembre, le Prince héritier de l’Arabie Saoudite, Mohamed Ben Salmane. Si l’agence de presse saoudienne s’est fendue le jour même d’un communiqué laconique révélant que MBS est parti pour « une tournée effectuée sur instruction du roi Salmane…

Lire ici

Meurtre de Khashoggi : La CIA pointe du doigt MBS

L’Agence américaine de renseignement, CIA, a conclu que le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane avait lui-même ordonné l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, tué le mois dernier au consulat de son pays à Istanbul. C’est ce qu’a publié ce soir le Washington Post citant des sources proches du dossier.

Lire ici

Riyadh reconnaît la mort de Khashoggi

Plus de deux semaines après la disparition de Jamal Khashoggi dans l’enceinte du consulat de son pays à Istanbul, le procureur général d’Arabie saoudite a reconnu tard dans la soirée de vendredi que le journaliste saoudien a été tué suite à une «altercation» qui aurait mal tourné. Le parquet général saoudien a expliqué dans ce…

Lire ici

Arabie Saoudite : Une campagne digitale nationale pour soutenir le roi Salmane et MBS

Les mises en garde du président américain contre le régime saoudien le menaçant de sanctions sans précédent au cas où il venait à être prouvé son implication dans la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, ont sonné le glas dans la maison des Al-Saoud qui vit avec cette affaire sa plus grave crise depuis les événements…

Lire ici

Allez en Haut de la page