fbpx

Roi Mohammed VI : «Il faut combattre, ceux qui n’oeuvrent qu’à la réalisation de leurs profits personnels»

Start

Il était très attendu ce discours royal de la fête du trône de cette année. Dans le strict respect de la Constitution et des prérogatives dévouées au Gouvernement et aux institutions, le Souverain a choisi ce rendez-vous annuel, pour appeler à la lutte contre l’avidité de certains acteurs économiques du pays. Il faut dire que les marocains attendaient avec impatience l’arbitrage du Roi Mohammed VI au sujet de toute cette polémique qui entoure les prix du carburant.

Dans son discours prononcé ce samedi 30 juillet 2022, le Roi Mohammed VI s’est attardé sur le sujet qui occupe la planète entière et les marocains en particulier : la cherté des denrées alimentaires et la hausse vertigineuse des prix des carburants.

Après avoir rappelé les décisions que sa Majesté a prises pour atténuer l’impact de cette vague mondiale de hausse des prix sur les marocains, à savoir :

 

  • le lancement programme national pour atténuer l’impact de la sécheresse sur les agriculteurs et sur la population rurale,
  • l’allocation des crédits importants à la subvention de certains produits de base,
  • le dédoublement du budget alloué en 2022 à la Caisse de compensation.

le Roi Mohammed VI a appelé «à la consolidation des mécanismes de solidarité nationale, à la lutte déterminée et responsable contre les spéculations et la manipulation des prix».

Nous appelons à la consolidation des mécanismes de solidarité nationale, à la lutte déterminée et responsable contre les spéculations et la manipulation des prix.

Roi Mohammed VI – 30 juillet 2022

Toujours concernant la conjoncture socio-économique, le Roi Mohammed VI a engagé le gouvernement, les acteurs politiques et économiques à oeuvrer davantage pour drainer plus d’investissements, stimuler les exportations et promouvoir le produit national.

Toutefois, le souverain a mis en garde contre «l’avidité et la recherche du profit personnel», un phénomène qui met dans le plus grand péril le développement du pays.

«De fait, le plus grand péril pour le développement du pays et pour la promotion des investissements réside dans les entraves dressées à dessein par certains pour préserver leurs propres intérêts et réaliser des profits personnels», a signifié le Roi Mohammed VI dans son discours.

«Ces agissements doivent être combattus» a-t-il ordonné.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.