Opération Marhaba 2021 : le Roi s’insurge contre les spéculateurs du tourisme

Start

Suite aux nombreuses plaintes de marocains résidents à l’étranger au sujet des prix extrêmement prohibitifs affichés par les différents opérateurs de transport, le roi Mohammed VI a donné ses instructions aux autorités compétentes et à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport, afin d’œuvrer à la facilitation de leur retour au pays à des prix abordables.

Ce qui s’est passé :

Depuis l’annonce de l’ouverture des frontières la réouverture « progressive » de ses frontières aériennes à compter de ce mardi 15 juin 2021, un vent de panique a gagné les marocains résidants à l’étranger.

Dépassé par les évènements, Nasser Bourita n’a pas pris la peine ni de préparer l’accueil des MRE ni de les écouter. Après avoir balancer des listes dans la presse et les réseaux sociaux, il a tourné le dos à une responsabilité qu’il n’a jamais pris au sérieux, celle de Ministre en charge des Marocains Résidents à l’Etranger.

 

Les marocains qui qui n’ont pas vu leur familles depuis deux ans et ceux qui n’ont pas pu jeter un dernier regard sur un parent parti à cause de la pandémie, se sont retrouvés piégés par les fake-news, les rumeurs et les charognards des transports.

Les réseaux sociaux ont été le dernier recours de ces marocains pour exprimer leur désarrois, leur colère ou leur peine à l’image de ce garçon en pleurs quand ses parents lui ont annoncé qu’ils ne pouvaient pas rentrer au pays.

L’irresponsabilité de Nasser Bourita et son insensibilité au désespoirs de ses compatriotes, a donné l’impression aux MRE que finalement ils allaient servir de pigeon aux spéculateurs du tourisme national. Pire, certaine croyance commence à s’installer selon laquelle les MRE étaient pris au piège du bras de fer entre le Royaume et ses adversaires.

Devant l’incompétence du gouvernement, le Roi Mohammed VI a du intervenir personnellement pour mettre fin à cette mascarade. Il a en effet ordonné à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport aérien, en particulier la compagnie Royal Air Maroc, ainsi qu’aux différents acteurs du transport maritime, de veiller à pratiquer des prix raisonnables qui soient à la portée de tous, ainsi que d’assurer un nombre suffisant de rotations, afin de permettre aux familles marocaines à l’étranger de rentrer au pays et renouer avec leurs familles et proches, particulièrement dans le contexte de la pandémie de la Covid-19.

Cette intervention de Mohammed VI, annoncée dans un communiqué du cabinet royal, concerne également tous l’écosystème du tourisme. En effet, le roi a exhorté les opérateurs du tourisme, aussi bien dans le domaine du transport que de l’hôtellerie, à prendre les dispositions nécessaires afin d’accueillir les membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger dans les meilleures conditions et aux meilleurs prix.

Ce qu’il faut suivre

Les yeux sont actuellement rivées sur le ministère de l’Intérieur, le ministère du Tourisme et les autorités aéroportuaires pour la mise en œuvre des instructions royales.

Avec l’exclusion de l’Espagne et de ses deux conclaves Ceuta et Melilla, en plus de la gestion des flux, le respect des règles sanitaires et le contrôle des prix aux niveaux des opérateurs touristiques ajoutent d’autres contraintes au bon déroulement de cette édition très spéciale de l’opération Marhaba.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.