fbpx

Niger : l’ambassadeur de France retenu en otage

Partager

L’ambassadeur de France au Niger et d’autres diplomates français sont «littéralement pris en otage à l’ambassade de France», selon le président français Emmanuel Macron.

S’adressant aux journalistes lors d’une visite dans la région de la Côte d’Or en France vendredi, Emmanuel Macron a déclaré que «la nourriture n’a pas pu être livrée» à l’ambassade à Niamey, et que l’ambassadeur «mangeait des rations militaires».

«Depuis le 28 août les putschistes ont établi un blocus devant l’ambassade et ils ne laissent plus entrer aucune entreprise nigérienne, pas plus que des personnes étrangères à l’ambassade», a déclaré à la presse française une source diplomatique.

L’ambassadeur, Sylvain Itte, «ne peut pas sortir, il est persona non grata et on lui refuse de la nourriture», a également déclaré Emmanuel Macron.

Après avoir pris le contrôle de ce pays d’Afrique de l’Ouest en juillet, la junte militaire a ordonné à l’ambassadeur français de quitter le pays. Elle a ensuite révoqué son visa et demandé à la police de l’expulser.

Mais le diplomate est resté sur place, selon la présidence française, les autorités françaises ayant réaffirmé qu’elles ne reconnaissaient pas l’autorité de la junte.

Interrogé sur son intention de faire revenir l’ambassadeur dans son pays, Emmanuel Macron a insisté sur l’autorité du président nigérien déchu, Mohamed Bazoum : «Je ferai tout ce dont nous conviendrons avec le président Bazoum parce qu’il est l’autorité légitime et que je parle avec lui tous les jours.»

Le président déchu Bazoum, recevant l’Ambassadeur de France au Niger, Sylvain Itté -2022

- Advertisement -