Mohamed Methqal désigné par Guterres membre du CERF des Nations Unies

L’ambassadeur Mohamed Methqal, Directeur général de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale, représente désormais le Maroc au sein du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires (FCIU -CERF).

C’est la première fois que le Maroc sera représenté au sein de cet organe composé de 18 experts ayant pour mission de fournir au Secrétaire Général des conseils et des orientations stratégiques sur l’utilisation et l’impact du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires (CERF), indique vendredi un communiqué du Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine, et des Marocains résidant à l’étranger.

Etabli par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2006, le CERF est un fonds humanitaire de secours destiné à soutenir les organisations humanitaires pour apporter rapidement aide et assistance aux victimes de catastrophes naturelles, de conflits armés et autres situations d’urgence complexe.

Guterres, très sensible aux actions humanitaires

La sensibilité d’Antonio Guterres aux affaires humanitaires n’est plus à démontrer. Une réputation qui s’est forgé en tant que Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés avant d’être désigné SG de l’ONU.

Une sensibilité qui a su apprécier à sa juste valeur la vision solidaire et humaniste du Roi Mohammed VI, en faveur de l’assistance humanitaire aux populations les plus vulnérables, dans les quatre continents. Une vision et un engagement qui se manifestent par des actions humanitaires concrètes et à fort impact. Les dernières en date, la livraison d’équipements médicaux et de médicaments essentiels à vingt-deux pays africains dans le contexte de la COVID-19, ou encore le déploiement d’un hôpital militaire de campagne à Beyrouth dans le sillage de l’explosion qui a dévasté la capitale libanaise le 10 août 2020.

Cette nouvelle nomination vient également s’ajouter aux autres marques de confiance dont bénéficient sur la scène internationale les experts et les compétences marocaines reconnues dans divers domaines dont le domaine des interventions humanitaires et leur gestion.

Mohamed Methqal, un manager travailleur et discret

La carrière diplomatique de Mohamed Methqal désigné ce vendredi représentant du Maroc au sein du du Groupe Consultatif du CERF a démarré après plusieurs années passées dans le conseil stratégique en Europe puis au ministre des Finances.

Né le 11 mai 1978 à Rabat, Mohamed Methqal est un ingénieur en systèmes de communication diplômé de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Il est également titulaire d’un MBA en Management du Collège des Ingénieurs à Paris et d’un Certificat en Entrepreneuriat du Babson Collège aux Etats-Unis.

Methqal a été nommé le 13 Octobre 20016 par le roi Mohammed VI, Ambassadeur Directeur Général de l’Agence Marocaine de la Coopération Internationale (AMCI). Cette dernière représente le véhicule de transformation de paroles en actes concrets de la diplomatie du royaume en tout ce qui concerne la gestion de la coopération sud-sud et de l’action humanitaire. Deux axes piliers majeurs de la politique étrangère du Maroc.

Travailleur et discret, le fils de l’ancien médecin de feu Hassan II le Général, a réussi à transformer l’AMCI en une machine huilée et efficace et en un véritable bras armé de la diplomatie marocaine à même de répondre aux fortes exigences du roi Mohammed VI dans sa vision pour la coopération sud-sud et l’intégration africaine.

Avec cette nomination en tant que membre du Groupe Consultatif du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires, Mohamed Methqal siègera aux côtés des membres suivants :

  • Carlos Eduardo Zaballa (Argentina)
  • Catherine Walker (Australia)
  • Jan Vandemoortele (Belgium)
  • Stephen Salewicz (Canada)
  • Wenliang Yao (China)
  • Nancy Butijer (Croatia)
  • Mathewos Hunde Tulu (Ethiopia)
  • Yukie Osa (Japan)
  • Saadatou Mallam Barmou (Niger)
  • Susan Eckey (Norway)
  • Biya Han (Republic of Korea)
  • Susanna Moorehead (United Kingdom)
  • Brouz Ralph Enneric Coffi (Côte d’Ivoire)
  • Jette Michelsen (Denmark)
  • Eltje Aderhold (Germany)
  • Ahmed Al-Meraikhi (Qatar)
  • Jozef H.L.M. Andriessen (The Netherlands)
  • Julius Oketta (Uganda).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

MBS et MBZ brisent l’embargo sur la nature de la maladie du président algérien

Article suivant

Coronavirus: l’Angleterre se reconfine jusqu’au 2 décembre

Derniers articles de Diplomatie

14 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap