fbpx
US foreign Secretary of State Henry Kissinger meets with king Hassan II of Morocco, November 1973 in Casablanca. (Photo by AFP) (Photo by -/AFP via Getty Images)

Henry Kissinger est mort, il avait 100 ans

Partager

Henry Kissinger, l’universitaire devenu diplomate, père de la RealPolitik qui a orchestré l’ouverture des États-Unis vers la Chine, négocié leur sortie du Vietnam et utilisé la ruse, l’ambition et l’intellect pour remodeler les relations de pouvoir américaines avec l’Union Soviétique au plus fort de la Guerre Froide, foulant parfois aux pieds les valeurs démocratiques pour y parvenir, est décédé à l’âge de 100 ans.

Peu de diplomates ont été à la fois célébrés et vilipendés avec autant de passion que Kissinger, qui a conseillé 12 présidents, de John F. Kennedy à Joe Biden. Réfugié germano-juif, il a transformé presque toutes les relations internationales qu’il a touchées, parlant avec un accent bavarois de toute une vie qui ajoutait parfois un élément indéchiffrable à ses déclarations.

LIRE AUSSI  Nezha Hayat, seule femme arabe et africaine à la tête d'un Comité Régional de l'IOSCO

Henry Kissinger était proche de feu Roi Hassan II, avant même d’assurer la fonction de Secrétaire d’Etat, pendant le mandat de Nixon. Il avait soutenu le défunt souverain dans son idée de la Marche Verte.

- Advertisement -