fbpx
/

«Green Start-up» du Crédit Agricole du Maroc : une première édition couronnée de succès

Start

C’est le jeudi 26 mai 2022 qu’a débuté le «Green Start-up», nouveau concours national lancé par le Crédit Agricole du Maroc dédié aux Start-ups innovantes qui s’emploient à mettre en place des solutions au service du développement durable de la montage. Un commencement prometteur, puisque pas moins de 200 porteurs de projets y ont participé.

Après deux années particulières, marquées par une crise sanitaire sans précédent, le Crédit Agricole du Maroc renforce davantage son engagement pour l’autonomisation des jeunes marocains en milieu rural, confirmant ainsi sa vocation de banque solidaire et citoyenne.

Ce jeudi et vendredi 26-27 mai à Rabat, c’est déroulé la 1ère édition du concours national «Green Start-up» mené conjointement par la coopération allemande GIZ, l’Agence Nationale des Eaux et Forêts et le Crédit Agricole du Maroc. Un événement qui s’inscrit dans le cadre du programme d’appui des start-ups marocaines vertes portées par des jeunes dans les zones rurales et de montagne.

200 candidatures, 20 finalistes, 10 lauréats

A la recherche de 10 startups, le Crédit Agricole du Maroc a reçu plus de 200 candidatures. Vingts jeunes entrepreneurs, dont les projets s’articulent autour des filières de l’écotourisme et des métiers des espaces naturels, de la valorisation des ressources naturelles et produits de terroir et la pisciculture, ont été retenus dans un premier temps par un jury composé d’experts de l’écosystème.

Durant les deux jours de l’évènement, les 20 finalistes ont bénéficié d’un accompagnement complet dont une série d’ateliers de renforcement de capacités. Ils ont par la suite défendu leur projet en plénière devant le jury qui en a retenu dix.

Ces lauréats seront accompagnés par le CAM en termes de renforcement de capacités techniques et entrepreneuriales pour leur permettre d’accéder à des financements appropriés et de développer leurs projets.

4 régions du Maroc représentées

En choisissant la thématique «Green» et «Montagne» pour un concours national d’entrepreneuriat, le Crédit Agricole du Maroc :

  1. s’aligne sur la stratégie « Forêts du Maroc 2020-2030 » visant à rendre le secteur forestier plus inclusif et créateur de richesse,
  2. encourage les jeunes à ne pas se limiter aux projets classiques,
  3. contribue à l’émergence de projets innovants et à la création d’emplois verts en zone de montagne.

De plus, grâce à la densité et la proximité du réseau du CAM, le concours a pu touché plusieurs régions du Royaume notamment Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès, Rabat-Salé-Kénitra et Béni Mellal-Khénifra.

«Green Start-up», maturation d’un modèle

Après le lancement par le Souverain, le 13 février 2020, de la nouvelle stratégie agricole «Génération Green 2020-2030» et de forêts du Maroc, quelques semaines avant la déclaration de la pandémie, le Crédit Agricole du Maroc a fait preuve d’une grande résilience.

Ainsi, dès mars 2020, le Crédit Agricole du Maroc a déployé une stratégie proactive au profit de l’ensemble des populations des zones agricoles, spécialement les plus enclavées et les jeunes. La banque a annoncé coup sur coup le lancement de la plateforme Dar Al Moustatmir Al Qaraoui, du CNEIF rural, du programme national d’accompagnement et d’appui aux jeunes entrepreneurs agricoles dans le milieu rural en partenariat avec l’ONCA, en plus d’un dispositif digital transversal.

Au delà de sa mission de soutenir le développement du secteur et d’améliorer les moyens de subsistance des exploitants agricoles, le Crédit Agricole du Maroc ambitionne, à travers ces actions fortement impactantes, de faire émerger un maximum de jeunes femmes et de jeunes hommes du milieu rural créateurs d’entreprises rentables en vue d’augmenter leurs propres moyens de subsistance.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.