fbpx

Application de l’état d’urgence sanitaire : Abdellatif El Hammouchi sur le terrain

Partager

Le Directeur général de la DGSN et de la DGST, a effectué ce mercredi une visite inopinée à plusieurs points névralgiques de contrôle du respect de l’application de l’état d’urgence sanitaire. Abdellatif El Hammouchi s’est enquis des dispositions sécuritaires, du bon déroulement du travail et s’est assuré de la bonne utilisation de l’application de traçage et de suivi des autorisations exceptionnelles de circulation. Cette visite a été l’occasion pour le patron de la sûreté nationale d’encourager et de remobiliser ses hommes qui ont entamé leur sixième semaine de déploiement sur l’ensemble du territoire du royaume dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie.

A la veille de l’avènement du mois sacré de Ramadan et au lendemain de la décision de prolongation de la période de confinement, Abdellatif El Hammouchi, un des piliers de la stratégie du Royaume pour la lutte contre le coronavirus, a effectué une tournée d’inspection sur un certain nombre de checkpoints de veille au respect de l’application de l’état d’urgence sanitaire.

Portant un uniforme de la police nationale et un masque de protection, Abdellatif El Hammouchi, s’est assuré du bon déroulement des procédures mises en place par la DGSN depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire au Maroc le vendredi 20 mars.

LIRE AUSSI  Royal Air Maroc renforce son offre pour l’Été 2024 avec de nouvelles lignes et une flotte élargie

Depuis cette date, les forces de l’ordre ont été disposés dans des points de contrôle sur l’ensemble du territoire national. Ils ont eu comme missions de vérifier les autorisations de déplacement exceptionnelles, le port de masque de protection, la distanciation sociale et de renseigner une application de traçage mis à leur disposition récemment.

D’après des sources médiatiques, Abdellatif El Hammouchi a insisté lors de cette visite terrain sur l’utilisation de ladite application et s’est intéressé au retour d’expérience des utilisateurs.

Rappelons que cette application qui permet de tracer le circuit des automobilistes et de savoir s’ils ont violé l’état d’urgence sanitaire, a été développée en interne, par des ingénieurs relevant du service informatique et de télécommunications de la DGSN.

Aucun citoyen n’est au dessus de la loi

A date d’aujourd’hui, les opérations sécuritaires menées pour imposer l’état d’urgence sanitaire décrété pour enrayer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus ont permis l’interpellation, d’un total de 61.129 personnes au niveau de l’ensemble des villes du Royaume, dont 32.725 ont été déférées devant les parquets compétents après la procédure de la garde à vue.

Les instructions données aux agents de la force publique sont tellement strictes qu’aucun citoyen ne pouvait violer les dispositions de confinement sans être déféré devant la justice. D’ailleurs les condamnations du frère de l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports Moncef Belkhayat et du champion mondial de JetSki, Yahya Rammah, démontrent de la détermination des autorités publiques d’imposer fermement l’application de l’état d’urgence, à même de garantir la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyens.

57 agents de police contaminés par le Coronavirus

En première ligne avant même le corps médicale, les agents de l’autorité publique sont les premiers à être exposé au risque de contamination. En menant des opérations de sensibilisation, de contrôle, de filtrage et d’évacuation de lieux publics, leurs chances d’être en contact de personnes infectées sont très élevées. D’ailleurs, selon notre confrère Maghreb Intelligence, 57 éléments de la police nationale auraient été contaminés par le Covid-19 à ce jour.

Abdellatif El Hammouchi a profité de l’occasion de sa visite d’inspection pour rendre hommage au sacrifice et à l’engagement de ses hommes, au front dans la lutte contre la propagation de l’épidémie.

Un engagement qui a été traduit également par la contribution de la DGSN et de la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales des fonctionnaires de la sûreté nationale au fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus à hauteur de 41 millions de dirhams.

Intelligence analyst. Reputation and influence Strategist
20 années d’expérience professionnelle au Maroc / Spécialisé dans l’accompagnement des organisations dans la mise en place de stratégies de communication d’influence.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -