Sécurité alimentaire : Le Maroc fournira l’Angola en engrais à des prix très compétitifs

Le Maroc et l’Angola ont signé récemment un «partenariat stratégique» permettant l’approvisionnement du secteur agricole angolais en quantité d’engrais suffisante et à des prix très compétitifs, 10 fois moins chers que ceux pratiqués sur le marché conventionnel. Cette annonce a été faite, lundi 17 avril, par le Ministre angolais de l’Agriculture, Marcos Nhunga, lors d’une émission de la TPA, télévision publique de l’Angola.

«Le manque d’engrais et leurs prix élevés représentent des contraintes majeures pour le succès de l’activité agricole, ce qui a conduit le ministère de l’agriculture angolais à établir ce partenariat avec le Maroc, l’un des plus grands producteurs du monde», a déclaré le ministre de l’Agriculture angolais, Marcos Nhunga, invité de l’émission «Grande Entrevista»  sur TPA.

Selon Marcos Nhunga, «le prix du sac d’engrais en Angola coûte 150 USD contre 12 à 15 dollars américains à l’étranger, ce qui est très excessif.» Et c’est à travers ce partenariat «que nous permettrons à nos agriculteurs d’accéder à des engrais bon marché, dans le but d’améliorer la productivité de la production agricole nationale» a ajouté le ministre angolais.

Dans le cadre de ce partenariat avec le Maroc, le ministre angolais a précisé que le premier arrivage des fertilisants débuterait dès le mois de mai prochain.

Quant à la possibilité de construire une unité de fabrication d’engrais dans le pays, Marcos Nhunga a précisé que l’émergence d’un tel partenariat industriel prendrait du temps, considérant en revanche que les années 2019 et 2020 seraient un délai envisageable pour la construction d’une usine de ce genre en Angola.

Déjà, en 2010, et dans le cadre du plan de diversification de l’économie nationale et de lutte contre la faim et la pauvreté, le gouvernement angolais s’était lié au chinois CAMC Engineering Co. Limited en vue de la construction d’un parc agro-industriel pour la production de céréales à grande échelle, en particulier le riz et le maïs. CAMCE organise régulièrement avec les autorités angolaises des campagnes de don d’engrais et de matériels agricoles au profit des petits agriculteurs.

 

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Afrique

Allez en Haut de la page