La “Nouvelle Alliance” dresse sa liste noire du terrorisme, Youssef Al-Qaradawi en tête d’affiche

Nouvelle escalade dans la crise majeure qui envenime les relations entre, d’une part, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et l’Egypte, et le Qatar d’autre part. Les pays de la “Nouvelle Alliance” ont désigné collectivement 59 personnes et 12 organisations qu’ils accusent de financer des organisations terroristes et de recevoir du soutien du Qatar. Sur leur liste noire du terrorisme, les quatre pays ont inclus l’éminent théologien Youssef Al-Qaradawi.

En tête de cette black-list figure, dans la surprise générale, l’emblématique prédicateur d’Al Jazeera, président de l’Union Internationale des Oulémas Musulmans et membre du Conseil Européen pour la Recherche et la Fatwa. Cet égyptien de 90 ans, considéré comme le soutien spirituel des Frères musulmans, a été invité avec les honneurs il y a au moins de trois mois en Arabie saoudite.

 Réaction de Youssef Al-Qaradawi à la diffusion de la blacklist de la "Nouvelle Alliance"

«Le Royaume d’Arabie Saoudite, la République arabe d’Égypte, les Émirats arabes unis et le Royaume de Bahreïn sont unis dans leur engagement continu à lutter contre le terrorisme, en assainissant les sources de financement, en luttant contre l’idéologie extrémiste et les outils de sa diffusion et de sa promotion, et de travailler ensemble pour vaincre le terrorisme et protéger toutes les sociétés de son impact», précise le un communiqué mis à la disposition de LE1.

«En raison de la poursuite de la violation par les autorités de Doha des obligations et des accords signés par eux, y compris la promesse de ne pas soutenir ou abriter des éléments ou des organisations qui menacent la sécurité des États.»

Le Qatar a rejeté vendredi les accusations “infondées” contenues dans la liste.

Cette crise a éclaté lundi lorsque l’Arabie saoudite, les Emirats, Bahreïn et l’Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha en l’accusant d’entretenir des liens avec «des organisations terroristes et des groupes sectaires cherchant à déstabiliser la région, parmi eux les Frères musulmans, Daech et Al-Qaïda”. La ‘Nouvelle Alliance’ reproche aussi au Qatar son rapprochement avec Téhéran, grand rival régional de Ryadh.

Les quatre pays de la “Nouvelle Alliance” ont, sur cette base, convenu de classer 59 personnes et 12 entités sur leurs listes noires des personnes physiques ou morales soutenant le terrorisme, dont voici la liste intégrale :

Les personnes physiques et leur nationalité :

1. Khalifa Mohammed Turki al-Subaie – Qatar
2. Abdelmalek Mohammed Yousef Abdel Salam – Jordanie
3. Ashraf Mohammed Yusuf Othman Abdel Salam – Jordanie
4. Ibrahim Eissa Al-Hajji Mohammed Al-Baker – Qatari
5. Abdulaziz bin Khalifa al-Attiyah – Qatar
6. Salem Hassan Khalifa Rashid al-Kuwari – Qatar
7. Abdullah Ghanem Muslim al-Khawar – Qatar
8. Saad bin Saad Mohammed al-Kaabi – Qatar
9. Abdullatif bin Abdullah al-Kuwari – Qatar
10. Mohammed Saeed Bin Helwan al-Sakhtari – Qatar
11. Abdul Rahman bin Omair al-Nuaimi – Qatari
12. Abdul Wahab Mohammed Abdul Rahman al-Hmeikani – Yémen
13. Khalifa bin Mohammed al-Rabban – Qatar
14. Abdullah Bin Khalid al-Thani – Qatar
15. Abdul Rahim Ahmad al-Haram – Qatar
16. Hajjaj bin Fahad Hajjaj Mohammed al-Ajmi – Koweït
17. Mubarak Mohammed al-Ajji – Qatar
18. Jaber bin Nasser al-Marri – Qatar
19. Yusuf Abdullah al-Qaradawi – Egypte
20. Mohammed Jassim al-Sulaiti – Qatar
21. Ali bin Abdullah al-Suwaidi – Qatar
22. Hashem Saleh Abdullah al-Awadhi – Qatar
23. Ali Mohammed Mohammed al-Salabi – Libye
24. Abdelhakim Belhadj – Libye
25. Mahdi Harati – Libye
26. Ismail Muhammad Mohammed al-Salabi – Libye
27. Al-Sadiq Abdulrahman Ali al-Ghuraini – Libye
28. Hamad Abdullah Al-Futtais al-Marri – Qatar
29. Mohamed Ahmed Shawky Islambouli – Egypte
30. Tariq Abdelmagoud Ibrahim al-Zomor – Egypte
31. Mohamed Abdelmaksoud Mohamed Afifi – Egypte
32. Mohamed el-Saghir Abdel Rahim Mohamed – Egypte
33. Wajdi Abdelhamid Mohamed Ghoneim – Egypte
34. Hassan Ahmed Hassan Mohammed Al Dokki Al Houti – EAU
35. Hakem al-Humaidi al-Mutairi – Saudo-koweïtien
36. Abdullah Mohammed Sulaiman al-Moheiseni – Arabie saoudite
37. Hamed Abdullah Ahmed al-Ali – Koweït
38. Ayman Ahmed Abdel Ghani Hassanein – Egypte
39. Assem Abdel-Maged Mohamed Madi – Egypte
40. Yahya Aqil Salman Aqeel – Egypte
41. Mohamed Hamada el-Sayed Ibrahim – Egypte
42. Abdel Rahman Mohamed Shokry Abdel Rahman – Egypte
43. Hussein Mohamed Reza Ibrahim Youssef – Egypte
44. Ahmed Abdelhafif Mahmoud Abdelhady – Egypte
45. Muslim Fouad Tafran – Egypte
46. Ayman Mahmoud Sadeq Rifat – Egypte
47. Mohamed Saad Abdel-Naim Ahmed – Egypte
48. Mohamed Saad Abdel Muttalib Abdo Al-Razaki – Egypte
49. Ahmed Fouad Ahmed Gad Beltagy – Egypte
50. Ahmed Ragab Ragab Soliman – Egypte
51. Karim Mohamed Mohamed Abdel Aziz – Egypte
52. Ali Zaki Mohammed Ali – Egypte
53. Naji Ibrahim Ezzouli – Egypte
54. Shehata Fathi Hafez Mohammed Suleiman – Egypte
55. Muhammad Muharram Fahmi Abu Zeid – Egypte
56. Amr Abdel Nasser Abdelhak Abdel-Barry – Egypte
57. Ali Hassan Ibrahim Abdel-Zaher – Egypte
58. Murtada Majeed al-Sindi – Bahreïn
59. Ahmed Al-Hassan al-Daski – Bahreïn

Liste des entités :

1. Qatar Volunteer Center – Qatar
2. Doha Apple Company (Internet and Technology Support Company) – Qatar
3. Qatar Charity – Qatar
4. Sheikh Eid al-Thani Charity Foundation (Eid Charity) – Qatar
5. Sheikh Thani Bin Abdullah Foundation for Humanitarian Services – Qatar
6. Saraya Defend Benghazi – Libye
7. Saraya al-Ashtar – Bahreïn
8. February 14 Coalition – Bahreïn
9. The Resistance Brigades – Bahreïn
10. Hezbollah Bahrain – Bahreïn
11. Saraya al-Mukhtar – Bahreïn
12. Harakat Ahrar Bahrain – Bahreïn

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Géopolitique

Allez en Haut de la page