Erdogan limoge les chefs des armées de Terre, air et marine

Un an après le coup d’Etat manqué contre Recep Tayyip Erdogan, le président turc a procédé aujourd’hui au remplacement des chefs d’Etat-major des armées de terre, de l’air et de la marine.

 

Ces changements profonds et radicaux dans la direction des trois corps d’armée turcs ont été décidés lors de la réunion du Conseil militaire suprême présidée par le premier ministre Binali Yildirim, en présence de dignitaires de l’armée, dont le chef d’Etat-major Hulusi Akar, et de plusieurs ministres. La rencontre a duré quatre heures.

Pour atténuer l’impact de cette décision majeure sur le moral des troupes, le gouvernement turc explique qu’il s’agit-là d’une mesure de routine et que les trois généraux ont tout simplement «terminé leur mission».

Le Conseil militaire suprême, dont les membres sont conviés mercredi soir à un dîner avec le président Erdogan, a immédiatement procédé à la nomination des nouveaux chefs des armées : le général Yasar Güler, ancien patron de la gendarmerie, est nommé à la tête de l’armée de terre, le général Hasan Küçükakyüz, patron de l’unité de défense balistique à la base aérienne d’Eskisehir est désigné chef de l’armée de l’air, alors que le vice-amiral Adnan Ozbal est propulsé patron de la marine turque.

Ces nouvelles nominations surviennent au moment où l’armée turque est très sollicitée par les combats qu’elle mène contre les séparatistes kurdes du PKK dans le sud-est de la Turquie, et par les opérations militaires dans le nord de la Syrie.

This slideshow requires JavaScript.

LE1

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

Latest from Europe

Go to Top
%d bloggers like this: