Sommet intercoréen : La fin de la guerre ?

Tous les regards du monde sont braqués ce vendredi sur le sommet historique entre le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue nord-coréen Kim Jong-un.
Les dernières informations parlent d’un accord stipulant que les pays déclarent la fin de la guerre de Corée.

Les deux hommes se sont rencontrés dans la partie sud de la zone démilitarisée (DMZ), marquant la première réunion en 11 ans pour les dirigeants des deux pays.

Moon est le troisième président sud-coréen à rencontrer le dirigeant nord-coréen. Ses prédécesseurs, le président Kim-Dae-Jung et Roh Moo-hyun, ont tenu des réunions avec la Corée du Nord respectivement en 2000 et 2007.

« Il n’y aura plus de guerre sur la péninsule coréenne », déclarent les leaders des deux Corées

Au menu : la dénucléarisation de la péninsule et l’instauration d’une « paix permanente » surtout que les deux sœurs ennemies sont toujours considérées en état de guerre.

Placé sous le slogan « La paix, un nouveau départ », ce sommet est le dernier développement sur le front diplomatique après une année 2017 tumultueuse. Ainsi après le tir de pas moins de 23 missiles, le régime nord-coréen a exposé ses progrès en matière d’armes nucléaires en testant une bombe à hydrogène miniaturisée en septembre de la même année. Il est couvert par plus de 3000 journalistes et photographes. Ils ont immortalisé la poignée de main.

Il pourrait y avoir sur le chemin des retours de bâton, des difficultés et des frustrations. Mais on ne peut parvenir à la victoire sans douleur. – Kim Jong-un, leader nord-coréen

Kim et Moon se sont arrêtés pour prendre des photos sur les marches de la ligne de démarcation militaire avant de pénétrer dans la zone démilitarisée de la Corée du Sud où pour la première fois depuis la fin de la guerre de Corée en 1953, un leader nord-coréen a traversé la frontière vers le sud.

En arrivant à la Maison de la paix qui abrite les pourparlers, Kim a signé un livre d’or en écrivant : « Une nouvelle histoire commence maintenant, un âge de paix, à partir du point de départ de l’histoire ».

A la fin du sommet, les deux dirigeants doivent planter un pin commémoratif utilisant le sol et l’eau des montagnes et des rivières de leurs pays respectifs.

Les analystes estiment que de ce sommet dépendra la prochaine rencontre entre Donald Trump et le nord-coréen Kim Jong Un, prévue entre fin mai et début juin dans un pays qui reste à déterminer. L’annonce de ce prochain sommet a été rendue possible après la rencontre entre le président nord-coréen et Mike Pompeo le 31 mars et le 1er avril avant d’entrer officiellement en fonction hier jeudi en qualité de nouveau Secrétaire d’Etat.

Les médias coréens se sont mobilisés pour ce grand événement. Reportages, analyses et décryptages meublent leurs sites d’information à l’instar du quotidien The Korea Times qui titre comment Moon et Kim font l’histoire.

Noureddine Boughanmi

Noureddine Boughanmi

Noureddine Boughanmi, journaliste polyglotte avec plus de trois décennies d'expérience dans différents supports marocains et étrangers. Passionné de littérature, d'actualité et d'art, il a interviewé, en français, en anglais et en arabe des dizaines d'acteurs politiques de renommée mondiale. Durant les années 1980 et 1990 il a roulé sa bosse entre la Tunisie, la France, l'Indonésie, l'Afrique du Sud avant de s'installer définitivement au Maroc
Noureddine Boughanmi
Noureddine Boughanmi

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Derniers articles de Chine

Facebook
Allez en Haut de la page