fbpx

Reconstruction d’Al Haouz : les mots d’ordre du Roi Mohammed VI au gouvernement Akhannouch

Partager

Le Roi Mohammed VI a présidé ce mercredi une nouvelle séance de travail au Palais Royal de Rabat, consacrée au programme de reconstruction et de mise à niveau générale des régions sinistrées par le séisme d’Al Haouz.

Rapidité, efficacité, rigueur et résultats probants, tels sont les mots d’ordre du Souverain au gouvernement Akhannouch.

Avec un budget prévisionnel global estimé à 120 milliards de dirhams sur une période de cinq ans, le programme de reconstruction couvre six provinces et une préfecture touchées par le tremblement de terre : Marrakech, Al Haouz, Taroudant, Chichaoua, Azilal et Ouarzazate, affectant une population de 4,2 millions d’habitants. Il repose sur une logique de convergence, basée sur une évaluation précise des besoins et des potentialités territoriales, ainsi que sur une analyse approfondie des acteurs locaux.

Le programme est structuré autour de quatre composantes essentielles :

1. Relogement, Reconstruction et Réhabilitation : La première composante vise à répondre aux besoins immédiats en logements pour les personnes sinistrées. Elle englobe également la reconstruction des logements endommagés et la réhabilitation des infrastructures touchées, conformément aux mesures d’urgence décidées lors de la réunion du 14 septembre.

LIRE AUSSI  La nouvelle ère de la sécurité globale, nous y sommes !

2. Désenclavement et Mise à Niveau : Cette composante s’attache à désenclaver et moderniser les territoires touchés, renforçant ainsi leur connectivité aux réseaux de transport et de communication.

3. Résorption des Déficits Sociaux : Elle se concentre sur l’accélération de la résorption des déficits sociaux, en particulier dans les zones montagneuses affectées par le séisme. Cette mesure est cruciale pour améliorer les conditions de vie des populations locales.

4. Promotion de l’Activité Économique et de l’Emploi : En encourageant l’activité économique, le programme vise à dynamiser l’emploi dans les régions affectées, tout en valorisant les initiatives locales.

Par ailleurs, le programme comprend la création de réserves de première nécessité dans chaque région, comprenant des tentes, des couvertures, des lits, des médicaments et des denrées alimentaires. Cette mesure permettra de faire face de manière immédiate aux catastrophes naturelles.

Rapidité, efficacité, rigueur et résultats probants, les mots d’ordre du Roi Mohammed VI

Lors de cette séance de travail, le Roi Mohammed VI a invité le gouvernement à adapter la vision présentée au niveau de chaque province et préfecture concernée, soulignant l’importance cruciale d’écouter en permanence les besoins de la population locale tout en préservant l’environnement et les traditions de chaque région.

L’accent a été mis sur la gouvernance exemplaire, avec des mots d’ordre tels que rapidité, efficacité, rigueur et résultats probants, afin de faire de ce programme de reconstruction un modèle de développement territorial intégré et équilibré.

Le financement de ce vaste programme sera assuré par des crédits du budget général de l’État, des contributions des collectivités territoriales, du Compte spécial de solidarité dédié à la gestion des effets du tremblement de terre, ainsi que par des dons et la coopération internationale. À cet égard, le Fonds Hassan II contribuera avec 2 milliards de dirhams pour soutenir ce programme, conformément à la vision du Roi.

Cette réunion marque un pas décisif vers la reconstruction et le renouveau des régions affectées par le séisme d’Al Haouz, démontrant la détermination du Maroc à soutenir ses citoyens en temps de crise.

Ont pris part à cette réunion de travail :

Cabinet Royal :

  • Fouad Ali El Himma, Conseiller du Roi

Forces Armées Royales :

  • Mohammed Berrid, Inspecteur général des FAR et Commandant la Zone sud

Gouvernement :

  • Aziz Akhannouch, Chef du gouvernement
  • Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur
  • Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des Affaires islamiques
  • Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des Finances
  • Faouzi Lekjaa, ministre délégué, chargé du Budget
  • Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -