fbpx

Les États-Unis quittent officiellement l’Accord de Paris sur le climat

Partager

Les États-Unis quitteront officiellement l’Accord de Paris mercredi, quel que soit le vainqueur des élections. Sur près de 200 pays qui ont signé l’accord, les États-Unis sont les seuls à renoncer à leurs promesses de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le président Trump a initialement annoncé son intention de se retirer de l’accord historique en 2017 et a officiellement notifié les Nations Unies l’année dernière. Une période d’attente obligatoire d’un an se termine mercredi, une coïncidence qui souligne néanmoins l’engagement de l’administration Trump à faire dérailler les efforts de lutte contre le changement climatique.

Les États-Unis ont émis plus de dioxyde de carbone dans l’atmosphère que tout autre pays depuis le début de l’ère industrielle au milieu des années 1800.

- Advertisement -