fbpx

Le Roi préside une réunion de travail consacrée au séisme d’Al Haouz

Partager

Le 9 septembre 2023, au Palais Royal de Rabat, le Roi Mohammed VI, en présence du Prince Héritier Moulay El Hassan, a dirigé une séance de travail pour évaluer la situation suite au séisme dévastateur du 8 septembre qui a entraîné d’importantes pertes humaines et matérielles dans plusieurs régions du Maroc.

Les autorités ont informé le Roi des mesures d’urgence adoptées, telles que les opérations de sauvetage, la fourniture d’eau potable, la distribution de kits alimentaires et la restauration des services publics. De plus, une commission interministérielle sera créée pour soutenir la reconstruction.

Un deuil national de trois jours a été déclaré, et une prière spéciale sera réalisée pour les victimes.

Le Roi a également remercié les pays qui ont offert leur aide.

Parmi les participants à cette séance figuraient le Chef du gouvernement, plusieurs ministres, hauts responsables militaires et sécuritaires, ainsi que des représentants de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, a présidé dans l’après-midi du samedi 9 septembre 2023 au Palais Royal de Rabat, une séance de travail consacrée à l’examen de la situation à la suite du tremblement de terre douloureux survenu le vendredi 8 septembre et qui a occasionné d’importantes pertes humaines et matérielles dans plusieurs régions du Royaume.

A cet effet, les responsables présents ont exposé devant le roi, les derniers développements que connaissent les préfectures et provinces touchées, notamment au niveau de certaines localités qui étaient inaccessibles au cours de la nuit et dans lesquelles le point de situation et l’intervention des secours n’ont pu être opérés qu’à la levée du jour.

Durant cette séance, les responsables présents ont porté au souverain le détail des mesures qui ont été prises afin de répondre rapidement à cette catastrophe naturelle d’ampleur.

Ces mesures d’urgence, objet d’instructions et de suivi constant par le roi Mohammed VI dès les premiers moments qui ont suivi le séisme, et ayant connu l’intervention des Forces Armées Royales, des autorités locales, des services de l’ordre et des équipes de la protection civile, ainsi que des départements ministériels concernés, ont porté principalement sur :

LIRE AUSSI  Comment l'Égypte a saboté l'accord de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

– Le renforcement des moyens et des équipes de recherche et de secours à l’effet d’accélérer les opérations de sauvetage et d’évacuation des personnes blessées ;

– L’approvisionnement en eau potable des zones touchées ;

– La distribution des kits alimentaires, des tentes et des couvertures au profit des sinistrés ;

– La reprise rapide des services publics.

Des moyens humains et logistiques importants déployés par les Forces armées Royales

Il est rappelé à cet égard que sur hautes instructions du Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-major général des Forces Armées Royales, les FAR ont déployé d’urgence des moyens humains et logistiques importants, aériens et terrestres, ainsi que des modules d’intervention spécialisés à base d’équipes de recherche et sauvetage et d’un hôpital médico-chirurgical de campagne.

Dans ce cadre, le Roi a donné ses instructions en vue de poursuivre avec célérité les actions de secours menées sur le terrain, et en vue de :

– Mettre en place immédiatement une commission interministérielle chargée du déploiement d’un programme d’urgence de réhabilitation et d’aide à la reconstruction des logements détruits au niveau des zones sinistrées, dans les meilleurs délais.

– La prise en charge de personnes en détresse, particulièrement les orphelins et les personnes vulnérables.

– La prise en charge immédiate de l’ensemble des personnes qui se retrouvent sans abri du fait du séisme, notamment en termes d’hébergement, d’alimentation et tous autres besoins de base.

– L’encouragement des opérateurs économiques en vue d’une reprise rapide des activités au niveau des zones concernées.

– L’ouverture d’un compte spécial auprès du Trésor et Bank Al Maghrib, en vue de recevoir les contributions volontaires de solidarité des citoyens et des organismes privés et publics.

– La pleine mobilisation de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, dans toutes ses composantes, à l’effet d’apporter soutien et accompagnement aux citoyens dans les zones touchées.

– La constitution de réserves et stocks de première nécessité (médicaments, tentes, lits, aliments …) au niveau de chaque région du Royaume pour parer à tout type de catastrophe.

Deuil de trois jours

Il a été également été décidé un deuil national de 3 jours, avec mise en berne des drapeaux sur tous les bâtiments publics.

Par ailleurs, en sa qualité de commandeur des croyants, le Roi a donné ses instructions au ministre des Habous et des Affaires islamiques pour l’accomplissement de la prière de l’absent (Salat Al Ghaib) dans l’ensemble des mosquées du Royaume, pour le repos de l’âme des victimes.

Solidarité internationale

Le Souverain a également exprimé les remerciements les plus sincères du Royaume du Maroc à l’égard des nombreux pays frères et amis qui ont exprimé leur solidarité avec le peuple marocain dans cette situation difficile et dont plusieurs ont exprimé leur disponibilité à apporter aide et assistance dans ces circonstances particulières.

Liste des hauts responsables présents à cette réunion

Ont pris part à cette séance de travail, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, ainsi que le Général de Corps d’armée, Mohammed Berrid, Inspecteur général des FAR et commandant la Zone sud, le Général de Corps d’armée, Mohamed Haramou, Commandant la Gendarmerie Royale, le Médecin-Général de brigade, Mohamed Elabbar, Inspecteur du Service de Santé militaire des FAR, le Colonel-Major Ihssane Lotfi, Directeur Général de la Protection Civile, Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la Sûreté Nationale, Directeur général de la Surveillance du territoire national, et Mohamed El Azami, coordinateur et membre du Conseil d’Administration de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

- Advertisement -