fbpx

Le principal responsable de l’aide humanitaire de l’Union européenne au Soudan blessé par balles à Khartoum

Share This

Un haut fonctionnaire de l’Union européenne, responsable de l’aide humanitaire au Soudan, a été blessé par balle dans la capitale, Khartoum, et recevait des soins médicaux mardi, ont déclaré quatre personnes au fait de la situation.

Wim Fransen, de nationalité belge, responsable à la Direction générale pour la protection civile et les opérations d’aide humanitaire européennes de la Commission européenne(ECHO) a disparu dimanche soir alors que les combats entre forces armées rivales s’intensifiaient à Khartoum, semant la terreur.

Ses collègues de la mission de l’Union européenne à Khartoum se sont mis à sa recherche et ont craint le pire, jusqu’à ce qu’ils retrouvent finalement sa trace mardi, ont indiqué ces personnes. Ses blessures sont graves, mais ne mettent pas sa vie en danger. Les personnes au fait de l’état de M. Fransen ont requis l’anonymat car elles n’étaient pas autorisées à parler aux médias.

LIRE AUSSI  Macron, la queue entre les jambes, bat retraite du Niger

«La sécurité du personnel de notre bureau d’aide humanitaire à Khartoum est une priorité absolue», a déclaré un porte-parole de la Commission européenne, l’organe exécutif de l’Union européenne.

«Tous les membres du personnel humanitaire de l’UE au Soudan ont été retrouvés. Nous sommes en contact avec eux et faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer leur bien-être physique et leur sécurité, dans des circonstances extrêmement difficiles. Pour ces raisons, nous ne sommes pas en mesure de partager plus d’informations à ce stade», a-t-il écrit au New York Times.

Les circonstances de la blessure de Win Fransen n’ont pas été précisées immédiatement. Les combats ayant éclaté à Khartoum et poussant les gens à se cacher, les ambassades ont demandé à leur personnel de se mettre à l’abri.

La fusillade a aggravé le sentiment de chaos croissant à Khartoum, qui affecte principalement les civils soudanais, mais aussi les membres de la communauté internationale qui y vivent.

Lundi, l’ambassadeur de l’Union européenne au Soudan a été agressé et cambriolé dans sa résidence, et un convoi de l’ambassade américaine a été attaqué.

LIRE AUSSI  Macron, la queue entre les jambes, bat retraite du Niger

Derniers développement au Soudan

- Advertisement -