Le Koweït interdit l’entrée de navires chargés de marchandises à destination et en provenance d’Israël

Start

La ministre des Travaux publics et ministre d’État des Communications et des Technologies de l’information, Rana Al-Fares, a publié une décision ministérielle interdisant l’entrée de navires commerciaux chargés de marchandises à destination et en provenance d’Israël.

Dans le bulletin officielle daté du dimanche 5 novembre 2021 figure une décision surprise du gouvernement koweïtien d’interdire la circulation de biens et de marchandises à destination ou à provenance d’Israël via les ports du pays.

La décision signée par la ministre des Travaux publics et ministre d’État des Communications et des Technologies de l’information, Rana Al-Fares, et dont laquelle Israël est qualifiée de Palestine occupée comprend 3 articles :

Article I : Il est interdit aux agents maritimes immatriculés auprès du Département des agences maritimes du Ministère des transports de présenter des demandes d’autorisation d’entrée pour des navires étrangers en violation des dispositions des articles 2, 3 et 4 du décret émirien du 26/5/1957.

Article II : L’interdiction sus-mentionnée concerne tout navire en provenance d’autres ports voulant décharger une partie de leur cargaison dans les ports koweïtiens s’ils transportent à bord l’une des marchandises stipulées dans l’interdiction, avec l’intention de les expédier vers et depuis l’Etat de Palestine occupé (Israël) ou vers d’autres ports après son départ des ports koweïtiens.

Article III : Les personnes concernées au sein du Ministère du Transport doivent déférer toute découverte de violation des dispositions de la présente décision aux autorités d’enquête compétentes pour suite à donner.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.