/

Gouvernement Akhannouch : Découvrez la liste des nouveaux ministres nommés par le Roi Mohammed VI

Start

C’est un gouvernement resserré composé de 25 ministres dont 7 femmes que le Roi Mohammed VI a nommé ce jeudi 07 octobre 2021. Finalement, Abdelouafi Laftit et Nasser Bourita gardent leur portefeuille tandis que Moulay Hafid Elalamy et Mohamed Benchaâboun perdent les leurs. Les fidèles de Aziz Akhannouch ont été récompensés, à l’image de Mohamed Sadiki, Nabila Rmili, Mustapha Baitas, Fatim-Zahra Ammor et Mohcine Jazouli. Le PAM récompense également ses jeunes les qui ont accompagné la naissance du parti à savoir Fatima Ezzahra El Mansouri, Younes Sekkouri et Mehdi Bensaid. Par ailleurs, l’architecte du nouveau modèle de développement, l’ambassadeur du Royaume à Paris, Chakib Benmoussa, fait son grand retour au gouvernement en prenant en charge le très sensible portefeuille de l’Education auquel il lui a été rattaché le Sport. L’autre particularité du gouvernement Akhannouch est la rebaptisation de deux ministères. Ainsi, le «Ministère de l’Energie et des Mines» devient celui de la «Transition énergétique et du Développement durable » et le «Ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle» devient celui de «l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences». Enfin, la transformation digitale a été rattachée au Chef du Gouvernement au même titre que la réforme administrative.

Le Roi Mohammed VI accompagné du Prince Héritier Moulay El Hassan et du Prince Moulay Rachid, a présidé, jeudi 07 octobre 2021 au Palais Royal à Fès, la cérémonie de nomination des membres du nouveau gouvernement.

Voici la composition du nouveau gouvernement:

 

Chef du gouvernement :

  1. Aziz Akhannouch:

Ministres femmes :

  1. Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Economie et des Finances
  2. Nabila Rmili : ministre de la Santé et de la Protection sociale.
  3. Fatima Ezzahra El Mansouri : ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville.
  4. Fatim-Zahra Ammor : ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire.
  5. Leila Benali : ministre de la Transition énergétique et du Développement durable.
  6. Aouatif Hayar : ministre de la Solidarité, de l’Insertion sociale et de la Famille.
  7. Ghita Mezzour : ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Transition numérique et de la Réforme administrative.

Ministres jeunes :

  1. Ryad Mezzour : ministre de l’Industrie et du Commerce.
  2. Younes Sekkouri : ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.
  3. Mohamed Mehdi Bensaid : ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.
  4. Mohamed Abdeljalil : ministre du Transport et de la Logistique.

Ministres régaliens :

  1. Abdelouafi Laftit : Ministre de l’Intérieur.
  2. Nasser Bourita: Ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.
  3. Ahmed Toufiq: Ministre des Habous et des Affaires islamiques.
  4. Abdellatif Loudiyi : ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’administration de la Défense nationale.

Ministres fidèles d’Akhannouch :

  1. Mohamed Sadiki : ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
  2. Mustapha Baitas : ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement
  3. Mohcine Jazouli : ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques.

Ministres techniques :

  1. Abdellatif Ouahbi : Ministre de la Justice.
  2. Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’Eau.
  3. Chakib Benmoussa : ministre de l’Education nationale, du Préscolaire et des Sports.
  4. Faouzi Lekjaa, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget.
  5. Mohamed Hajoui : Secrétaire général de gouvernement.
  6. Abdellatif Miraoui : ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation.

Selon le communiqué du Cabinet Royal, il sera procédé ultérieurement à la nomination de secrétaires d’Etat dans certains départements ministériels.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence également du chambellan du Roi, Sidi Mohammed El Alaoui.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.