fbpx

En partance de Safi, un navire lié à Israël attaqué par les houthis

Partager

Ambrey Global Maritime Risk management rapporte qu’un autre navire israélien a été attaqué au large des côtes d’Aden au Yémen. Le pétrolier appelé Central Park bat pavillon libérien et est détenu par la famille Ofer de Zodiac Maritime, société israélienne cotée à Londres. Selon les médias iraniens, l’attaque a été menée par les rebelles houthis yéménites.

Le Central Park, parti du port marocain de Safi, a été arraisonné et attaqué dans l’océan Indien, près d’Aden. Selon des témoins cités par la presse israélienne, des individus en uniforme militaire ont abordé le pétrolier.

Bien que les Houthis aient menacé d’attaquer le pétrolier, un navire de guerre de la coalition américaine, ayant intercepté le message, a conseillé au Central Park d’ignorer la menace.

LIRE AUSSI  Nezha Hayat, seule femme arabe et africaine à la tête d'un Comité Régional de l'IOSCO

Zodiac Maritime a déclaré : « Notre priorité est la sécurité de nos 22 membres d’équipage à bord. Le navire, commandé par un capitaine turc, possède un équipage multinational composé de Russes, Vietnamiens, Bulgares, Indiens, Géorgiens et Philippins. Le navire transporte une cargaison complète d’acide phosphorique. »

Cet acte de piraterie s’inscrit dans une série d’incidents affectant des navires liés à Israël, y compris une attaque présumée de l’Iran et la capture d’un cargo par les Houthis. En représailles aux actions militaires d’Israël contre le Hamas à Gaza, les rebelles yéménites ont menacé de cibler des navires israéliens et ceux de leurs alliés.

Hier, il a été rapporté que le CMA CGM Symi, un navire sous pavillon maltais appartenant à Idan Ofer d’Eastern Pacific Shipping, a été attaqué par un drone iranien Shaheed 136 après avoir quitté Dubaï. La semaine dernière, les Houthis ont également détourné le Galaxy Leader, propriété de l’Israélien Rami Ungar de Ray Shipping, dans la mer Rouge.

Les Houthis ont également saisi un cargo israélien en mer Rouge, affirmant faire partie de l’« axe de la résistance » contre Israël, aux côtés de groupes soutenus par l’Iran comme le Hamas et le Hezbollah. Ils ont lancé des attaques contre Israël, interceptées par les défenses israéliennes et américaines

- Advertisement -